JAPON: 60 MILLIARDS PAR AN…

Tatsu Arai, ambassadeur du Japon à Dakar : ‘’Nous investissons près 60 milliards par an au Sénégal’’

L’Etat japonais, dans sa coopération avec le Sénégal, débourse près de 60 milliards de Franc Cfa chaque année. L’annonce a été faite, ce lundi, par l’ambassadeur du pays nippon au Sénégal, Tatsu Arai, lors de sa visite à Fatick. ‘’Le Japon a, pendant longtemps, travaillé avec le Sénégal pour la promotion de l’éducation qui est la base de tout. Nous investissons dans la construction des écoles, l’envoi d’experts dans plusieurs domaines.
Chaque année, le Japon débourse 100 millions de dollars (environ 60 milliards de F Cfa) pour financer ses activités au Sénégal‘’, renseigne-t-il. La relation entre les deux pays  »date de 1980 » et le Japon ne compte pas s’en arrêter là. ‘’Plus de 1000 volontaires ont été envoyés ici dans des domaines variés, dit-il. Nous ne faisons pas de limite. Nous comptons faire plus, s’il y a nécessité.’’
seneweb.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    Les Japonais investissent et soutiennent la promotion de l’Education au Sénégal ???
    Ok, chez eux au japon, l’éducation des enfants est très performante, compétitive, voire fortement militarisée.
    Mais, avec des résultats flagrants, sur une jeunesse japonaise instruite, éduquée et patriotique.
    Au Sénégal, les investissements japonais ne sont vraiment pas visibles dans l’Education ???
    Mais, contrôlent-ils où va leur argent pour l’Education au Sénégal ???
    Ils pourraient avoir de réelles surprises ???
    Il y a 34 % d’enfants entièrement scolarisés au Sénégal
    Contre 90% au Maroc et au Rwanda, 60 % en Ethiopie ??? Chercher l’erreur !
    De plus que la France, l’Espagne et l’Italie investissent aussi dans l’Education au Sénégal ???
    Rechercher l’erreur ! Où passe tout ce généreux fric étranger ????????????????????????????

  2. Beatrice BRUN dit :

    En 11 ans de présence 🇸🇳 c’est la première fois que j’entends que le Japon investit dans l’éducation au 🇸🇳 !
    C’est sûrement vrai.
    Mais pas visible pour le citoyen lambda.
    Comme quoi, la France🇫🇷 n’a pas le monopole… 😉de l’instruction éducative au Sénégal.
    En effet, comme dit Ndiaye, il y a de la place pour tout le monde.
    C’est intéressant de l’apprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :