JOURS DE DEUIL AU SENEGAL

Série de décès au Sénégal : Quand le pays perd ses grands hommes

La fête de la Tabaski a coïncidé à un week-end noir au Sénégal.
Pour cause, Cheikh Ahmed Tidiane Niasse Khalife de Medina Baye, Moussa Dia Dia Khalife de Mbeuleukhé, Gora Ngom et Mansour Kama ont perdu la vie entre vendredi et dimanche
Mais il faut dire que cela dure quarante jours. Ces dernières semaines ont, en effet, imprimé une marque sinistre pour le pays.
La série noire continue pour le Sénégal avec la disparition d’éminentes personnalités dont Pape Malick Sy, le ministre Bamba Ndiaye, Babacar Touré, Kader Diop, Reine Marie-Faye, Ousmane Sow Huchard, PrAlioune Badiane, le khalife de la famille Ibou Sakho.
Ainsi, le pays perd à une vitesse incroyable beaucoup d’identités remarquables.
2020 aura été certainement l’année ayant enregistré le plus décès de personnalités publiques.
XALIMANEWS

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Tiocan dit :

    Ce n’est pas une si mauvaise nouvelle si l’on veut que le Sénégal émerge enfin. Ils seront, hélas, vite remplacés et leurs successeurs pourront continuer à exercer leur main-mise sur la vie économique, politique et religeuse du pays et continuer de soumettre une nation et un gouvernement, soit disant laïcs, à un diktat islamiste.

  2. Yarimayo dit :

    Tous les jours meurent des milliers de senegalais avec ou sans Avis de deces dans la presse.
    Ces deces successifs de « VIP » ne sont ils pas dus Au COVID-19?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :