LA SAPCO SE SECOUE

La Sapco aurait-elle enfin compris son rôle?


Malgré les retard et les repports, il semble que l’on va enfin s’occuper des plages de Saly Portudal. Le précédent apport financier avait été englouti dans trois digues maladroites. Cette fois, ça semble se dessiner avec l’attribution des travaux à une société Hollandaise. Pays qui est mondialement réputé pour maîtriser la mer. Voire la dompter.
Le marché des travaux de protection et de restauration des plages de Saly a été attribué à l’entreprise hollandaise VAN OORD DREDGING AND MARINE CONTRACTORS BV pour un coût global d’environ 17 milliards.
Le démarrage des travaux est prévu pour le mois de juillet 2018.
Si Saly devrait retrouver ses plages paradisiaques d’antan, Pointe Sarène démarre enfin ses premiers travaux.
L’aménagement de la future station balnéaire finalise l’aménagement de sa voirie au niveau de la bretelle d’accès de la future station balnéaire. Là, c’est SOTRACOM qui œuvre à la manœuvre.
BRB

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    Rien que la nationalité de l’entreprise et le nom d’ l’entreprise qui va s’occuper des plages de Saly, prévu pour le mois de juillet 2018, donne un goût d’espoir pour Saly…
    Par contre, l’annonce des débuts des travaux de la voirie par la Socatrom, pour aller détruire la zone naturelle de Pointe Sarène donne un sale goût au reste…

  2. BROCKART MICHEL dit :

    Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par e-mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :