LE PAIN POURRAIT CHANGER!

les autorités font la promotion de l’incorporation de céréales locales dans la fabrication du pain
0702-26401-senegal-les-autorites-font-la-promotion-de-l-incorporation-de-cereales-locales-dans-la-fabrication-du-pain_L.jpg
Le Sénégal pourrait s’économiser 7,5 milliards de francs Cfa, traditionnellement dépensés en importation de farine de blé. Cette réduction de la facture des importations se fera grâce à la seconde phase du projet de panification porté par le gouvernement sénégalais.
Il s’agira pour les boulangers d’intégrer dans le pain qu’ils produisent, de la farine extraite de céréales comme le mil ou le maïs qui sont cultivés localement, à hauteur de 15%. Concernant 230 boulangeries, cette phase du projet permettra la production journalière de 365 700 baguettes de pains qui seront commercialisées à 100 francs Cfa l’unité.
Donnant des détails sur les aspects pratiques de l’initiative, Ousmane Ndiaye, président de l’association sénégalaise pour la promotion du développement à la base (ASPRODEB) indique : «7800 producteurs impliqués dans ce projet produiront des céréales de qualité grâce à des semences certifiées et à des unités post récoltes. Quinze unités de transformation seront installées. Un dispositif d’appui sera mis en place et consistera à accompagner les parties prenantes dans la construction, dans l’élaboration d’une stratégie de promotion des produits.»
Si cette initiative constitue une bonne stratégie pour réduire la dépendance des boulangers à la farine de blé, Amadou Guèye, qui préside de la Fédération nationale des boulangers du Sénégal (FNBS) a tenu cependant à rappeler que l’expérience ne pourra être considérée comme concluante que lorsque le cap des 3 millions de baguettes journalières aura été franchi.
Aaron Akinocho/Ecofin

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. oyster dit :

    Pas de miracle cependant ….
    On ne remplace ce qui fait l’essentiel sans changer le gout !

  2. rico dit :

    Bonne initiative. Ce pain existe déjà par endroit, mais pas en baguette, ils l appellent le mil-mais.
    Mais c’est souvent diffusion confidentielle.

  3. Touré dit :

    Sénégalais Sénégalaises Mangeons du pain et du bon : le nôtre!!!
    En avant les paysans sénégalais
    Pierre Touré

  4. xtidjane dit :

    Très bonne initiative !!!!!!!!!!!!

%d blogueurs aiment cette page :