Le Wilis coûte cher

Exploitation du bateau Le Wilis: 882 millions de FCFA réclamés au Sénégal

zinguichor port bateau

La société, qui exploite le bateau "Le Wilis", réliant Dakar à la Casamance, réclame à l`Etat sénégalais 882 millions de FCFA (1,35 million d`euros) de "compensation financière" sur six mois en 2007, a-t-on appris jeudi auprès de la compagnie.

Cette "compensation financière" couvre la période de juin à décembre 2007, a précisé à l`AFP sous couvert de l`anonymat un responsable de la Société maritime de l`Atlan- tique (Somat), opérateur du Wilis qui relie deux fois par semaine Dakar à Ziguinchor (Casamance, sud).

Si la société ne perçoit pas son dû, "le Wilis arrête ses rotations le mardi 15 janvier", a indiqué cette source.

Aucun responsable du ministère sénégalais de l`Economie mari- time et des Transports maritimes, chargés du dossier, n`était joignable dans l`immédiat pour réagir à cette annonce.

La Somat est une filiale de la Compagnie marocaine de navigation (Comanav). Le Wilis a été mis en service en novembre 2005, en remplacement du ferry Le Joola qui a fait naufrage en septembre 2002 en assurant la liaison Ziguinchor- Dakar.

Officiellement, 1.863 personnes ont péri (plus de 2000 selon les familles des victimes), et 64 ont survécu à cet accident qui a provoqué un grand traumatisme dans le pays, particulièrement en Casamance, région d`accès difficile, séparée du reste du Sénégal par la Gambie.

Vous aimerez aussi...