Perte du Dakar

Le Sénégal perd 1,310 milliard F. Cfa et l’Afrique “sauve“ ses enfants

tete enfant

Une grande première ! Après 30 ans d’existence, le rallye raid le plus célèbre au monde a été annulé à cause de mesure de sécurité. Ce qui Etienne Lavigne, directeur du “Dakar 2008“ voit comme “une victoire du terrorisme international“.

 

Et le manque à gagner est énorme.

D’abord sur le plan médiatique “c’est un moyen de promotion pour des pays comme le Sénégal qui n’ont pas la possibilité de s’imposer sur le plan international“, estimait Etienne Lavigne lors d’une conférence de presse. Pour le directeur du Rallye, “ Le Dakar c’est 101 heures de télévision représentant 5 millions par jour“. Et d’ajouter : “au niveau de la presse écrite, il y a 5613 articles dans le monde sur le Dakar dont 1683 papiers traitent des étapes du Sénégal, représentant 30 %“.

Sur le plan financier, les organisateurs chiffrent à 1 million d’euro pour l’édition 2007. A cette somme, s’ajoute l’argent dépensé par les concurrents et dont ils estiment entre 800.000 à 1 million d’euro. Bref, soutient Etienne Lavigne, “les retombées se chiffrent entre 1,8 à 2 millions d’euros (environ 1,310 milliard de F. Cfa, Ndlr)“. L’organisation financière du “Dakar“ quant à lui est estimée à 12 millions d’euros (soit 7,860 milliards F. Cfa) sans compter la logistique et la production en télévision.

Par ailleurs “Le Dakar“ c’est aussi son lot de drame humain. En 30 ans d’existence, les “Fous du désert“ ont tué plus d’une cinquantaine de personnes particulièrement sur le continent africain où ils passent sans se soucier à la quatrième vitesse.

Vous aimerez aussi...