TOUTES ARMES INTERDITES DU 20 DECEMBRE AU 20 FEVRIER

Les nouvelles interdictions d’Antoine Félix Diome annoncées par arrêté

La détention par des particuliers d’armes est interdite à partir de ce lundi, selon un arrêté du ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome. La décision prise concerne les détenteurs d’armes de toutes catégories et de matières explosives, qui devront s’en dessaisir dans un délai de deux mois, soit durant la campagne électorale.

« Est interdit sur l’ensemble du territoire national, dans la période allant du 20 décembre 2021 au 20 février 2022, le port d’armes de toutes catégories et de matières explosives », renseigne l’article premier du texte.

Cette nouvelle mesure précise qu’ « aucune arme, quelle que soit sa catégorie ou sa nature, ne pourra être transportée hors des domiciles ou des lieux de travail ». « Cette interdiction est applicable aux nationaux, ainsi qu’aux étrangers ayant leur résidence habituelle au Sénégal et titulaires de port d’arme », selon l’article 2 du même arrêté.

« Est interdit sur l’ensemble du territoire national, dans la période allant du 20 décembre 2021 au 20 février 2022, le port d’armes de toutes catégories et de matières explosives », renseigne l’article premier du texte.

Cette nouvelle mesure précise qu’ « aucune arme, quelle que soit sa catégorie ou sa nature, ne pourra être transportée hors des domiciles ou des lieux de travail ». « Cette interdiction est applicable aux nationaux, ainsi qu’aux étrangers ayant leur résidence habituelle au Sénégal et titulaires de port d’arme », selon l’article 2 du même arrêté.

Modou Mamoune Tine / senenews.com

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. issa gibb dit :

    Répéter 5 fois la même chose dans un même article ???
    Soit ce journaliste M. M. Tine de Senenews.com est complètement con
    Ou il est atteint d’une nouvelle forme de maladie grave :
    La « Diarrhée Bégaie-Répétita » qui coule en flots continus et semble incurable…

  2. Le chaman dit :

    Les informations de Sénénews, comme Séneweb, sont presque toujours rédigées par stagiaires n’ayant aucune connaissance dans le domaine journalistique, et le pire, se sont les commentaires des internautes, racistes et anti Français, jusqu’à la nausée ! C’est à ça qu’on mesure la distance qui nous sépare de l’instauration d’une république Islamique, sur le modèle bien établi de Touba, il est là le terreau du futur Sénégal, il ne faudra pas dire on ne savait pas,
    Aujourd’hui,L’ONG Jamraet ses satellites vont déposer sur le bureau de l’assemblée Nationale,le projet de loi criminalisant l’homosexualité, mettant ainsi le Sénégal parmis les pays les plus rétrograde, à l’instarde l’Arabie Saoudite,oudde l’Afghanistan,,et l’inauguration D’UN TER n’y changera rien.

  3. issa gibb dit :

    Cela fait des années que je dénonce les agissements de l’Association Islamique Jamra au Sénégal qui surveille le peuple et en particulier la Jeunesse et surtout harcèle les Homosexuels, leur cheval de bataille préféré…
    Cette Association Islamique de merde et sa salope de président Massamba Diop rapporte à la police complice, tout comportement qui leur parait contraire à leur vision de l’Islam :
    Les dénoncés sont alors inquiétés, arrêtés et incarcérés par la police pendant 2 à 3 jours, sans autre raison… Si par malheur, ceux sont des Homosexuels, ils seront généralement humiliés, tabassés et torturés dans les commissariats, sans aucun recours de défense… On parle que çà va jusqu’à des matraques dans le fion, etc…
    De plus, il ne faut pas oublier que la pute-pdt Islamiste de Jamra, Massamba Diop entretient des relations très proches et amicales avec l’imam malien intégriste, Dicko… Celui-là même qui a fait tombé le pdt Keita au Mali et qui prône l’ouverture de pourparlers avec les Groupes Armés Terroristes (GAT) et le départ des troupes françaises du Sahel… On comprend alors dans quel camp, sont ces salopes Islamiques… Y-a-pas photo !
    Dès lors, avec ce nouveau projet pour criminaliser encore plus durement l’Homosexualité au Sénégal, ces salopes Islamiques essaient de nouveau à faire glisser le Sénégal parmi les pays les plus rétrogrades de la planète, à l’instar de l’Arabie Saoudite, de l’Afghanistan ou encore l’IRAN (pour ne pas l’oublier dans sa discrimination contre les Homosexuels avec ses peines de mort par pendaisons publiques et crémations en suivant…
    Nous sommes bien en dehors d’exemples de grandes démocraties ???

    Mais ces salopes Islamiques Sénégalaises réussissent aussi à aggraver les relations avec la communauté Internationale et les pays occidentaux, démocratiques et civilisés, en s’attaquant une fois de plus, aux Droits de l’Homme et aux minorités sexuelles dans le seul but de faire avancer leur République Islamique du Sénégal (RIS), d’anéantir les relations avec les Occidentaux, de faire partir les derniers blancs toubabs du Sénégal pour continuer à enculer les enfants esclaves Talibés en toute liberté et impunité dans leurs daaras ou zarrias pourries et pédophiles… In chà Allah !
    Il est clair que l’inauguration du TER en marche est bien ridicule face à la marche inexorable du Sénégal dans l’obscurantisme Islamique rigoriste et intégriste => Même Allah, le Tout-Puissant n’a plus l’air de vouloir, l’en protéger et sauver l’Islam soufi tolérant des ancêtres…

  4. oyster dit :

    Interdire les armes pendant deux mois ?
    Très bien ,sauf que cela est une déclaration pour faire signe qu’il existe ,car
    j’ai bien du mal à croire à un résultat ?

  5. olive dit :

    en période d’élections déja ils vendaient pas d’essence en bidons !donc la l’ouverture de la chasse walou et pas le droit de transporter les armes ! -c’est tendu !

  6. Stephane dit :

    Une chose de certaine ,une flopée de vrais ou surtout faux homosexuels va demander asile à la France ce qui ne devrait pas déplaire au précieux Macron

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :