PAS DE CONSÉQUENCES SANTÉ AVEC LE MAGAL

Covid-19 – Rapport du Comité scientifique : Pas de fièvre après le Magal

Il n’est pas encore noté une hausse du nombre de cas du Covid-19 après la célébration du Magal de Touba comme on le craignait. Dans un communiqué, l’Unité d’alerte et de prévention épidémiologique (Uape) du Comité d’organisation du grand Magal de Touba dit avoir constaté «avec lucidité, le prolongement de la tendance baissière des indicateurs du Covid-19 après la célébration du grand Magal le 26 septembre 2021».
Dans leur document, les membres de cette unité soulignent qu’à «titre illustratif, le cumul de cas incidents de Covid dans la quinzaine du 28 août au 11 septembre 2021 est de 907 cas». De même, renseignent-ils, «dans la quinzaine qui suit (du 12 au 26 septembre) incluant le Magal, ce cumul baisse et passe à 292 cas confirmés». Ils ajoutent que «quinze jours après le Magal (du 27 septembre au 11 octobre), ce même cumul régresse davantage et chute à 103 cas positifs». Tout en se réjouissant de cette tendance baissière, «l’Uape exhorte toute la communauté à poursuivre les efforts de prévention individuelle et collective contre le Covid-19».
Dans la même veine, elle a exprimé «ses chaleureux remerciements aux différents partenaires qui l’ont accompagnée dans cette noble mission». Aussi, ladite unité «renouvelle sa reconnaissance au Comité d’organisation du grand Magal de Touba et réitère sa gratitude au Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké».

dkane@lequotidien.sn

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Bernard dit :

    Ben voyons !

  2. Rover dit :

    Le Magal 2020 n’avait pas non plus provoqué de poussée é pidemique. C’est un fait assez remarquable pour un tel rassemblement où tant de personnes voyagent dans les conditions qu’on sait ‘ prient mangent et dorment dans une grande proximité. Le seul respect de la charte sanitaire en vigueur depuis plusieurs années est sans doute un élement mais pas le seul devant l’étroite proximité de tant de gens. A mettre en regard avec la croissance exponentielle en Inde après les baignades religieuses ‘ d’autres facteurs explicatifs manquent encore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :