PLUS DE 500 MIGRANTS INTERCEPTÉS

500 migrants sont arrivés à Lampedusa à bord d’un vieux bateau de pêche

Plus de 500 migrants sont arrivés sur l’île italienne de Lampedusa lundi soir à bord d’un bateau de pêche, rapportent les médias locaux.

L’embarcation de 15 mètres de long a été interceptée par les autorités italiennes à 7 kilomètres de l’île et a été escortée jusqu’au port, selon l’agence de presse ANSA.
Parmi les migrants, vraisemblablement du Maroc, de Syrie, du Bangladesh et d’Égypte, se trouvaient des femmes et des enfants, rapporte encore l’agence. Le bateau aurait entrepris le voyage depuis la Libye.

Lundi, 119 personnes étaient déjà arrivées dans l’île à bord de 5 embarcations. Le temps plus clément a favorisé les traversées, selon le maire de Lampedusa, Toto Martello.

Le maire indique que les migrants vont être identifiés, vont recevoir de l’assistance et un check up médical avant d’être transférés vers des infrastructures de quarantaine, mardi.

De janvier à septembre, plus de 1.100 migrants ont péri en mer, plus du double de des décès enregistrés sur la même période l’an passé, selon les données de l’ONU.

dakarsoir.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. arinées et dit :

    De nombreuses Africaines, Sénégalaises sont broyées, manipulées, prostituées , accoutumées au crack par des pourritures de dealeurs d’on parait.il plusieurs de ces pourritures seraient Sénégalaises, c’est ce ce que j »entend sur les médias Francais
    Les Sénégalais ont mille vices et défauts mais rares sont ceux qui prostituent leurs soeurs
    Mais ce n’est pas de ca que je voulais parler , je vois sur des reportages de chaines d’infos ,des femmes en perditions , souvent sur les images n ce sont des femmes Africaines dans des zones de non -droit qui sont à la merci de racailles
    Ma question est #MeToo est réservé aux starlettes, aux narines enfarinées , coupe de champagne à la main qui ont eu le malheur de se faire sodomiser par un producteur qui par bonheur et par hasard serait tomber sur une innocente qui mal renseignée aurait pris le mauvais taxi, le mauvais ,ascenseur, la mauvaise chambre
    Oublions mes propos un peu exagérés
    Personne , dans une ville et une banlieue de gauchisasse pour sortir ces « négresses, Africaines  » des mais de ces dealers et maquereaux
    A chaque reportage sur ces zones de Crack , je suis extrêmement choqué pour le peu d’intérêt que l’on porte à ces femmes
    Un anti migrant qui vous parle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :