LES DROITS DE L’HOMME BAFOUÉS

Le département d’État américain épingle le Sénégal

Dans son rapport 2020 sur les pratiques en matière de Droits de l’homme, le Bureau de la démocratie, des Droits de l’homme et du travail des États-Unis relève des disfonctionnements relatifs à la violation des Droits de l’homme au Sénégal.

« Des actes de torture et autres châtiments ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, des conditions dures et potentiellement mortelles en milieu carcéral, des arrestations ou détentions arbitraires. De sérieux problèmes concernant l’indépendance du Judiciaire, de sévères restrictions limitant la liberté d’expression, la presse et Internet, y compris des lois pénales sur la diffamation orale et écrite », sont les dérives relevées par l’organisation concernant le respect des droits humains au Sénégal en 2020.

Par ailleurs, des actes sérieux de corruption du Judiciaire, de la police et de l’Exécutif, un nombre insuffisant d’enquêtes menées en cas de violences à l’égard des femmes et un manque de reddition de comptes dans ces affaires, sont aussi notés.

Des infractions et crimes impliquant des violences ou menaces à l’encontre de personnes lesbiennes ont été commis.

Modou Mamoune Tine / senenews.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. issa gibb dit :

    L’Esclavage des 200.000 Enfants Talibés Esclaves Mendiants au Sénégal :
    Ce n’est pas une Violation des Droits Humains ou une Violation des Droits des Enfants ???
    Et toujours pas, un seul mot sur le sort des Talibés au Sénégal
    Ces pauvres gosses peuvent être exploités, maltraités, enchainés, abusés, violés ou tués
    Tout le monde, s’en fout ! Au Sénégal, Pays Esclavagiste d’Enfants = Pays de Merde
    Mais même, dans le Monde Entier… Les Talibés n’existent pas en tant qu’Humains à protéger ???? Bordel !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :