COVID: LE SENEGAL DÉRAPE

Macky quémande les vaccins Covid…Les Sénégalais mal barrés

La troisième vague de covid-19 commence à laisser ses marques au Sénégal. Ces derniers jours, notre pays voit les cas de contamination monter en flèche. Cette hausse inquiète au plus haut sommet. Les autorités sanitaires sont dépassées par la pandémie. Même si la stratégie de lutte mise en place donne des résultats celle-ci ne convainc pas tout le monde. Le vaccin est le dernier recours pour éviter la catastrophe. Mais elle n’est pas disponible en plein temps. Le Sénégal s’agrippe au don des pays occidentaux pour vacciner sa population.

La stratégie élargie de vaccination du Sénégal basée sur le don

Le coronavirus fait des dégâts au Sénégal. A la date de ce jeudi 22 juillet 2021, le ministère de la Santé et de l’action sociale a annoncé 523 nouveaux cas de covid-19, ce qui porte à 9209 le nombre de personnes sous traitement dans les différents centres de traitement. Notre pays a enregistré à la même date un record de décès. Dix (10) personnes ont perdu la vie comme hier. Des chiffres qui commencent à installer la peur du côté de la population. Et les responsabilités sont partagées.

Les tournées économiques du président Macky Sall sont vues, par bon nombre de sénégalais, comme étant les principales causes de cette troisième vague. En effet, lors de ces tournées économiques, le chef de l’Etat drainait beaucoup de monde. Ses foules immenses qui venaient d’un peu partout constituent un excellent moyen de propagation du virus. Mais du côté du gouvernement, on nie en bloc être à l’origine de la hausse des cas de Covid-19 et il rejette la responsabilité sur le relâchement de la population.

Pour freiner la hausse fulgurante des cas de Covid, les autorités sanitaires ont pris un certain nombre de mesures. Récemment le ministère de l’intérieur a rappelé l’obligation du port du masque dans les lieux publics. Pendant ce moment le président Macky Sall menace de reconfiner le pays. Mais la vaccination demeure l’unique moyen de lutter contre le virus mortel. Malheureusement notre pays n’a pas encore commencé à produire ses propres vaccins.

Pour faire face au défi de la vaccination contre la covid, le Sénégal est obligé de se rabattre sur les dons faits par les autres pays. Depuis le début de la pandémie, notre pays ne fait que recevoir des dons. Masques, vaccins, gels hydroalcooliques…rien que des produits offerts. Le dernier don reçu date du mardi passé et il vient des Etats-Unis.

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a réceptionné, au nom du chef de l’Etat Macky Sall, 151.200 doses de vaccin Johnson & Johnson. La réception a été faite à l’aéroport international Blaise Diagne sous la présence de l’ambassadeur Tulinabo Mushingi. « Ce don vient véritablement à son heure. La vaccination est une solution très importante contre la propagation de la pandémie », déclarait le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr. Mais la situation actuelle ne passe pas inaperçue.

Au contraire, elle agace les sénégalais. « Un état demandeur » de vaccin covid, lance un internaute. « A quand la fin de la quémanderie ? Les autorités vivent dans la bourgeoisie, notre sous-sol est plein de ressources, on a d’excellents spécialistes dispersés partout dans le monde et on demeure d’éternels demandeurs », écrit M. Niasse sur Facebook. « Que des dons dans tous domaines et secteurs. Où sont nos efforts ? », s’interroge un autre adepte des réseaux sociaux.

La gestion du coronavirus est une véritable catastrophe au Sénégal. Le ministre de la Santé a montré ses limites. Si les mesures adéquates ne sont pas prises notre pays vire tout droit vers l’hécatombe avec cette troisième vague.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Yvesbzh dit :

    Des Mendiants !!
    Un pays de mendiants !!
    70 ans d’indépendance n’ont rien changé
    C’est dans les gênes ………

  2. Stephane dit :

    J’ai toujours pensé que le Sénégal n’était pas un pays pauvre, moins de nonchalance, un nœud au bout de leur zob , une équipe de dirigeants qui respecte son peuple et pas à la solde de débiles avec trois poils au bouc et surtout des Francais ou autres qui les laissent se dépatouiller.ca semble hautains et méprisant et pourtant

  3. issa gibb dit :

    Tous les Infirmiers se prennent pour des Docteurs
    Et Tous les Docteurs se prennent pour des Grands Professeurs…
    Tandis que des Abrutis comparent le Covid19 à des Petits Rhumes ???
    A part que ces Petits Rhumes, avec des forts maux de tête et d’importants écoulements de nez qui te laissent 4 à 6 jours sur le cul de fatigue, font partie intégrante de la famille des Coronnas et ceux sont des petits frères du CoronnaVirus Chinois et de ses Variants pourris qui nous polluent la vie, depuis 1 an et demi, maintenant…
    La soit-disante Protection Divine face à la pandémie prônée par les uns à Touba et l’Immunité naturelle et collective Africaine prônée par les autres, ont fait leurs temps et n’ont pas fait longs feux avec cette 3° vague qui frappe l’Afrique, plus forte et plus contagieuse que les 2 vagues pandémiques précédentes…
    Et les Anti-Covid19 et les marabouts Confrériques ferment désormais leurs gueules car ils y ont laissé de nombreuses têtes d’affiche mortes du Covid19 parmi leurs familles et les leaders de leurs troupes, à cause de leurs irresponsabilités, leurs superstitions et leurs obscurantismes à ne pas voir la réalité des choses…
    => Donc : Attention aux Petits Rhumes au Sénégal, en Afrique et partout dans le Monde !
    Le ConnoVirus Chinois et ses petits frères Variants plus teigneux encore, n’ont pas fini de nous faire chier et il faut protéger tout le monde, les enfants les moins vulnérables aux anciens les plus vulnérables, même si leurs départs est dans l’ordre des choses… Ce n’est pas la peine de le provoquer par connerie irresponsable face à une pandémie mondiale qui a déjà fait plus de 2 millions de morts au niveau mondial… Et ce n’est pas fini !
    Quand à la vaccination ??? La règle devrait rester à ce qu’on vaccine ceux qui veulent se faire vacciner car le vaccination n’empêche pas d’attraper le ConnoVirus, çà protège seulement un peu mieux de ses effets…
    L’hygiène, le port du masque en collectivité et les distances sociales restent primordiales…
    Malheureusement, on assiste à un glissement vers une dictature de la vaccination obligatoire avec des chantages étatiques peu glorieux, d’interdictions d’université, d’aller au cinéma ou voyage sans « Pass Sanitaire » ou encore d’arrêt de payer les salaires dans les hôpitaux ou les administrations si les personnels ne se font pas vacciner…
    En plus, d’être des entraves graves aux Libertés individuelles, ces gouvernements totalement dépassés qui font semblant de gérer cette pandémie, veulent en profiter pour traiter, de nouveau après les confinements, les peuples comme des troupeaux de moutons…
    Ce fait vacciner celui qui veut être vacciner ! En plus quand il y a manque de vaccin ???

    • Isa dit :

      Les gens se font vacciner non pas pour raison de santé mais de confort ! Incroyable !

      Juste une petite précision, on ne vaccine jamais en période d’épidémie ( variants) et le vaccin ne soigne pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :