100.000 ENFANTS MENDIANTS

100.000 enfants contraints à mendier, révèle un rapport

Dans son rapport 2021 sur « La Traite des personnes », le Département d’Etat américain s’est beaucoup appesanti sur la mendicité forcée qui est, selon lui, la forme de traite la plus répandue au Sénégal: « Certains maîtres coraniques corrompus et d’autres qui prétendent être des maitres coraniques forcent les enfants à mendier à Dakar et dans les autres grandes villes du Sénégal », note-t-il.
En 2019, précise le document, une Ong a estimé que 100 000 enfants vivant dans des daaras à travers le Sénégal sont contraints de mendier. La même Ong a estimé que les trafiquants contraignent près de 30 000 enfants à mendier rien qu’à Dakar.
Une étude menée en 2017 par une Ong a identifié plus de 14 800 enfants victimes de mendicité forée à Saint-Louis et a indiqué que 187 des 197 daaras de la ville envoyaient les enfants mendier au moins une partie de la journée. »
Toujours selon le rapport du département d’Etat américain, «les trafiquants soumettent des enfants et des femmes sénégalais au trafic sexuel et au travail forcé dans les mines d’or. La traite interne est plus répandue que la traite transnationale, bien que les trafiquants exploitent des garçons issus de la Gambie, de la Guinée Conakry, de la Guinée-Bissau et du Mali dans la mendicité forcée dans les villes sénégalaises ainsi que dans le travail forcé dans les mines d’or artisanales au Sénégal.
Salif SAKHANOKHO/pressafrik.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Le chaman dit :

    Et maintenant on fait quoi ?

  2. issa gibb dit :

    Rectification à l’article « Traite de Femmes et d’Enfants » où je déplorais l’absence totale de la situation des Talibés dans le rapport Américain 2021 de la Traite des Personnes au Sénégal :
    Ce nouvel article dénonce rapidement la situation des Enfants Talibés Esclaves Mendiants au Sénégal
    Mais malheureusement, cet article s’appuie sur des chiffres de 2019 et 2017 érronés et surtout dépassés …
    Fin 2020, le nombre d’Enfants Talibés était estimé à 200.000 Enfants Esclaves Mendiants au Sénégal…
    Leur nombre a doublé depuis l’élection de Macky Sall à la primature, passant de 100.000 Talibés en 2012 à 200.000 Talibés en 2020, au Sénégal…
    Le Directeur de l’Association AFER à Louga, avance le chiffre jusqu’à 300.000 Enfants Talibés Mendiants en 2021… Ils seraient plus de 50.000 Talibés répartis dans 1.700 daaras, rien qu’à Dakar et sa banlieue…
    Pour Info : La Fédération Nationale des Associations de Ecoles Coraniques du Sénégal (F.N.AE.C.S) déclare 17.892 daaras membres et près de 2 millions de Talibés (adultes et enfants) dans un pays de 16 millions d’habitants que compte le Sénégal… Plus les daaras sauvages, perdues dans la brousse qui ne sont pas comptabilisables car elles se déplacent, avec les troupeaux et le travail dans les fermes dont les marabouts sont propriétaires…

    De plus que la crise du Covid19 et la distribution de sacs de riz par l’Etat Sénégalais, en priorité aux écoles coraniques (daaras) pour contenir les Talibés dans les daaras pendant le couvre-feu et la pleine pandémie sanitaire, à amener des salopards parents irresponsables à se débarrasser de leurs gosses = de bouches à nourrir, dans les daaras Maraboutiques Islamistes Esclavagistes qui ont vite remis leurs petits élèves (que de nom), Esclaves dans la mendicité forcée dans les rues, malgré le Covid19… Chercher l’erreur !
    => Des Résidents parlent dans leurs commentaires, d’Armées d’Enfants Talibés Mendiants à Saint Louis ou à Mbour-Saly et qu’ils en avaient jamais vu autant… çà ne s’invente pas !

    Auxquels, il faut ajouter les Enfants Talibés Mendiants envoyés dans les pays voisins du Sénégal, une traite négrière d’Enfants Talibés organisée qui s’exporte jusqu’au Burkina Faso, avec pour exemples : 9.000 Enfants Talibés Mendiants à Bamako, la capitale du Mali ou des daaras avec leurs Talibés Mendiants en Gambie, alors que çà n’existait pas sous le régime de Yaya Jammeh en Gambie….Chercher toujours l’erreur ?

    Il faut aussi, ajouter les vrais Enfants des Rues, enfants en fuite de parents maltraitants ou de marabouts maltraitants qui vivent en gangs dans les grandes villes ou les marchés et survivent de la mendicité, de petits boulots, de petits larcins et de vols, de trafic de drogues ou de la prostitution, etc…
    Ainsi, que les Enfants Mendiants avec leurs parents dans la rue, issus des familles les plus pauvres et déshéritées du Sénégal, généralement des sans-abrie qui n’ont que la mendicité pour survivre…

    Oui ! Encore un article sur la Traite des Femmes et des Enfants au Sénégal :
    Mais, encore un article sur l’Exploitation des Enfants Talibés au Sénégal avec des chiffres faux et dépassés qui ne correspondent plus à la réalité actuelle et à la croissance exponentielle du nombre des Enfants Talibés Esclaves au Sénégal, ces dernières années… Ce n’est pas sérieux, ni professionnel devant un cas humain si grave : Un Crime contre l’Humanité au 21° siècle !
    Preuves supplémentaires que tout le Monde en a rien à foutre de la triste et abjecte situation des Enfants Talibés Esclaves Mendiants au Sénégal… In chà Allah qui ne veut pourtant pas de çà !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :