200 MILLIARDS POUR GÉRER LES DÉCHETS

Plus de 200 milliards mobilisés pour une gestion rationnelle des déchets au Sénégal

Le président de la République, Macky Sall, a indiqué jeudi que plus de 200 milliards de francs CFA ont été mobilisés pour la mise en œuvre du projet de promotion de la gestion intégrée et de l’économie des déchets solides (PROMOGED), lancé jeudi dans la commune de Malika, avec l’objectif de promouvoir une industrie de recyclage de déchets solides dans sept régions du pays.
‘’Au total, ce sont 150 infrastructures de traitement de déchets qui seront installés dans 138 communes pour améliorer le cadre de vie de plus de 6 millions de personnes et générer 3000 emplois en particulier pour les jeunes et pour les femmes’’, a dit Président Sall lors de la cérémonie de lancement du projet sur la décharge de Mbeubeuss.
Il a souligné que c’est pour cette raison qu’il exhorte ‘’toutes les populations à s’approprier le PROMOGED, pour en faire un véritable outil d’hygiène communautaire’’. Selon lui, ‘’l’hygiène et la propreté ne sont pas seulement une affaire de l’Etat et du gouvernement. Elles engagent surtout notre responsabilité individuelle et collective. Ensemble, engageons-nous pour un Sénégal +zéro déchet+. Que chacun balaie devant sa propre porte pour un Sénégal plus propre et plus radieux’’.
Le Président Sall indique que ‘’le PROMOGED procédera à l’assainissement complet du site de Mbeubeuss avec l’installation d’une unité de tri et de compostage de déchets’’.
‘’Nous irons encore plus loin, dans la modernisation du cadre de vie de Keur Massar avec les plans directeur et d’urbanisme qui devront être établis pour ce nouveau département mais également avec l’installation des services de l’Etat faisant suite à la nomination des autorités administratives’’, a promis le chef de l’Etat.
En consacrant cette visite officielle au tout nouveau département de Keur Massar, il s’est dit conscient des défis majeurs de la salubrité et des inondations auquels la localité est souvent confrontée, assurant néanmoins que ces défis ne sont pas une fatalité.
‘’Nous avons commencé à les relever grâce aux travaux de la phase 2 du projet de gestion des eaux pluviales et d’adaptation aux changements climatiques, piloté par l’Agence de développement municipal (ADM), avec la création d’ouvrages hydrauliques et de voieries ainsi que divers aménagements paysagers qui seront finalisés à la fin de ce mois de juin (PROGED)’’, a signalé Macky Sall.
A ce propos, l’Etat du Sénégal, avec le soutien de la Banque mondiale, de l’Agence espagnole pour la coopération internationale au développement (AECID), de l’Agence française de développement (AFD) et de la Banque européenne d’investissement a initié la deuxième phase du programme national de gestion des déchets (PNGD), à travers le PROMOGED.
Il permettra de développer le tri et la récupération et de contribuer au développement de filières au Sénégal, axées sur la valorisation de matière par le recyclage et la valorisation organique à travers la production de compost.
Le projet cible le pôle de Dakar, le pôle de Thiès, le pôle nord, qui couvre Saint-Louis et Matam et le pôle Casamance, qui regroupe les régions de Zigunichor, Sédhiou et Kolda.
Le PROMOGED va toucher 758 114 ménages pendant son exécution qui va durer cinq ans (2021-2026).
SBS/ASG/MD/APS

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. issa gibb dit :

    Même article que l’année dernière au sujet de la gestion des déchets solides au Sénégal
    Même annonce de la création de centres de gestion des déchets, comme l’année dernière
    Mais, 150 centres de gestion des déchets solides dans 138 communes, cette-fois-ci
    Centres créateurs d’emplois pour les « Jeunes et les Femmes », ce nouveau leitmotiv ressassé depuis les émeutes de mars 2021 qui ne trompe personne… Et pas créateurs d’emplois pour les Hommes ????????
    Et puis plus rien, comme d’habitude !…
    En attendant, le nouvel article sur la gestion des déchets, l’année prochaine
    Ces gens se foutent de la gueule du Peuple Sénégalais, depuis trop longtemps
    Car on sait très bien qu’ils en ont rien à foutre des déchets ou çà se saurait ou çà se verrait au Sénégal
    Et ! Y-a-pas photo, tellement le Sénégal est un pays dégueulasse, avec ses tas de déchets partout dans les villes, les villages, les bords de routes, les ordures qui bouchent les égouts et polluent les plans d’eau, des canaux aux fleuves jusque dans l’océan…
    Avec une population Sénégalaise, toute aussi, irresponsable, incivique et dégueulasse, elle aussi, à jeter tout partout, à salir et polluer leurs environnements de vie , sans aucun respect pour leurs pays, sans aucun respect des voisins et de l’autre, sans aucune conscience écologique… In chà Allah ! Mais, le Ciel ne t’aidera pas à ramasser tes ordures, le terre est trop basse pour les Sénégalais…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :