9 NOYÉS CE WEEK-END

Week-end tragique sur les plages: 5 morts par noyade à la plage de Malika après le décès de 4 enfants talibés à Mboro

C’est un week-end tragique au Sénégal. Après la mort de quatre (4) enfants talibés vendredi à la plage de Mboro (département Tivaouane), cinq (5) personnes sont mortes noyées ce dimanche à la plage de Malika Une vite remontée des eaux à la suite d’une marée basse a causé la mort par noyade serait la cause de ce drame.
Des sources médicales annoncent aussi l’hospitalisation de quatre (4) autres jeunes à l’hôpital de Keur Massar.
Il y a d’autres sources qui parlent de 9 morts ce dimanche à la plage de Malika, plus connue sous le surnom de Malibu.
Entre vendredi et ce dimanche, neuf (9) personnes sont mortes noyées sur les plages.
AYOBA FAYE/pressafrik.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    4 enfants Talibés, livrés à eux-mêmes, sans surveillance d’aldulte, leur marabout-tuteur comme ils disent, qui se noient pour cause d’une rapide remontée des eaux océaniques…
    Pourtant, il est bien connu que l’Océan est plus dangereux et meurtrier sur la petite Côte, entre Dakar et Saint Louis, surtout du côté de Mboro ou Kayar, au contraire que sur la grande Côte, de Rufisque jusqu’au Delta du Saloum qui est aussi dangereux à passer pour rentrer dans la mangrove…
    Ou 4 enfants Talibés qui se sont suicidés en se noyant, pour en finir avec leurs vies de merde, à mendier, à avoir faim, à être sale, à être malade sans soins, à se faire humilier, à se faire frapper ou à se faire violer dans leur daara pourrie, nauséabonde et maltraitante… Va donc, savoir ??? Personne, les pleurera ! Comme d’habitude
    Pour les autres morts noyés, çà relève de l’irresponsabilité parentale et peut être même que les parents se sont noyés en portant secours à leurs enfants qu’ils ont compris que leurs gosses étaient en train de se noyer à Malika-Malibu… Attention aux baïnes, c’est super fort et super dangereux !

    • Stephane dit :

      Nous avons faillis nous noyer à Yoff un copain et moi en quelques secondes mes pieds que je pensais bien ancrés dans le sable se sont mis à mouliner dans le vide heureusement des planchistes du BIMA en weekend sont venus à notre secours, une rapidité phénoménale te fais dériver au large, je ne suis pas un grand nageur mais l’eau je connais mais là ca calme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :