TOURISME: PAS AVANT 2023

Le tourisme à l’agonie : Pas de relance en vue avant 2023 (Racine Sy)

La Fédération nationale des organisations patronales des industries touristiques du Sénégal (FOPITS) a fait face à la presse en cette matinée du 02 mars pour dresser la situation de leur secteur. Par la voix de Mamadou Racine Sy, leur président, les patrons du tourisme ont sonné l’alerte.
« Depuis le mois mars, nous traversons une situation très critique dans le deuxième secteur de l’économie », renseigne Mamadou Racine Sy. L’impact de la Covid-19 est donc notable dans ce secteur qui, selon les acteurs, agonise à présent. Selon ces derniers, le chiffre d’affaires est aujourd’hui divisé « par 10». Les mesures restrictives prises de par le monde notamment en Europe ont conduit à la rareté des touristes.
Une situation qui rime avec des conséquences sociales. Et aujourd’hui le secteur compte près de 40 mille emplois perdus. Sur ce point, les membres de la Fopits ont exprimé leur désolation face à l’obligation de licencier des collaborateurs. Par ailleurs, Mamadou Racine Sy a précisé « qu’aucune relance du secteur n’était possible avant 2023 ». Et pour cause, les saisons touristiques se préparent un an à l’avance.
Ceci étant, les acteurs du tourisme appellent l’Etat à respecter son engagement. Lequel consiste à réaliser la promesse de mettre à leur disposition une enveloppe de 50 milliards. Un fonds de relance qui peine aujourd’hui à être mis en place.
Absa HANE/Seneweb.com

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Yvesbzh dit :

    Cela va laisser le temps de faire un examen de conscience,
    Si toute fois ils savent ce que c’est

  2. Le plan de relance va faire des milliardaires…

  3. Abdoul dit :

    Oui bonne analyse 2023 minimum et encore le tourisme qu’on a connu ne reviendra pas de suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :