LES MAÎTRES CORANIQUES CONTRE LE RETRAIT DES ENFANTS MENDIANTS

Au Sénégal, des maîtres coraniques s’opposent au retrait des enfants de la rue

Au Sénégal, des maîtres coraniques ont élevé la voix, dimanche 31 janvier, dans les régions de Thiès, Dakar, Kaolack et Ziguinchor pour dénoncer le retrait des enfants de la rue. Une grande partie de ceux-ci sont des talibés– du nom des apprenants des écoles coraniques.
Plusieurs enseignants d’écoles coraniques au Sénégal sont opposés à l’évacuation des enfants de la rue, dont une partie importante fait partie de leurs pensionnaires, les talibés.
En 2016, le Sénégal a décidé de retirer tous les enfants de la rue. Cette directive du chef de l’État Macky Sall est conduite par le ministère de la femme, de la famille et de l’enfant mais ne s’exécute pas sans difficultés. Le 28 janvier 2021, les autorités administratives sénégalaises ont tenté de mettre en application leur plan d’éradication de la mendicité des enfants. À Dakar, ils se sont heurtés au refus catégorique d’un maître coranique, Taha Niang, qui s’est opposé à l’évacuation d’enfants-mendiants. Brutalisé – selon ses collègues en colère – par les forces de l’ordre qui supervisaient les opérations, il est en situation d’incapacité temporaire de travail.
Politique contraire à l’islam
À Ziguinchor, dans le sud du pays, d’autres maîtres coraniques ont élevé la voix, le 31 janvier, pour exprimer leur mécontentement, non sans lancer des avertissements. « Les autorités doivent comprendre que notre religion est foncièrement contre cette pratique, s’est insurgé Ibrahima Fall, coordinateur régional des associations d’écoles coraniques de la région. Il faut également qu’elles sachent que la mendicité est liée à un des piliers de l’islam, en l’occurrence la zakat ».
Dans cette ville, 140 enfants ont été retirés de la rue le même jour pour être évacués dans leur localité et pays d’origine.
Cette même ligne a été défendue à Thiès (ouest) au cours d’une journée nationale « d’alerte » organisée le 31 janvier à la grande mosquée de Mbour 2. « Désormais, nous n’accepterons plus d’être foulés aux pieds avec des convocations à la police ou au tribunal dans l’exercice de notre travail d’éducation des enfants », a prévenu Thierno Djibril Bâ, porte-parole du jour. Pour lui, la « traque » des enfants talibés est la preuve que « les ennemis de l’islam ne sont pas prêts à renoncer à leur plan de guerre contre les écoles coraniques ». Djibril Bâ et ses collègues assurent qu’ils sont décidés « à se défendre et à veiller sur l’éducation des talibés ».
À Kaolack, dans le centre-ouest, la section régionale de la fédération des maîtres coraniques est également en colère. « En réalité, nous formons des enfants qui doivent assurer demain la relève. Nous avons été préparés à cette mission, et personne ne réussira à nous détourner de cet objectif », a protesté l’imam Mouhamadou Lamine Fall qui a dénoncé une cabale contre les écoles coraniques et invité le chef de l’État à privilégier la concertation.
Le programme « retrait des enfants de la rue » avait été lancé dans un premier temps en juin 2016. Cette première opération (juin 2016 à juin 2017) avait permis de retirer 1 585 mineurs dont plus de 600 Sénégalais. Une deuxième opération, conduite en février 2018, pendant 6 mois, a permis de retirer 339 talibés. En 2019, la ministre de la femme, de la famille, du genre et de la protection de l’enfance, avait annoncé la relance de ce programme sous une forme « holistique et inclusive », à travers l’élaboration d’un projet de loi.
Charles Senghor/africa.la-croix.com

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. Stephane dit :

    Certains Africains continuent à réclamer de la France des excuses pour la colonisation, qu’ils fassent déjà le ménage chez eux

  2. Diclo dit :

    Où est il mentionné dans le Coran que l’enfant doit un être un instrument de mendicité ? Une manière de rapporter des khalis aux Maîtres Coraniques ? Que la maltraitance doit être appliquée à ces enfants ?
    1 enfant né avec un droit au respect, à l’instruction Saine.
    Honte à ceux qui usent de leur pouvoir malsain et ignoble pour détruire ces petits.
    L’état va t’il à nouveau reculer ???

  3. Roro85 dit :

    Honte aux personnes qui envoient les enfants faire la manche dans la rue c’est de l’esclavage et s’ils ramènent peu d’argent ils se font frapper par les marabouts. Je crois que l’esclavage a été aboli surtout pour des enfants

  4. Kosso dit :

    Ce n’est qu’une des conséquences d’une démographie galopante et incontrôlée.

  5. Mo dit :

    Une fois g donné des vêtements et chaussures trop petite de mon fils a un jeune talibé, je l’ai revu plus tard, sans chaussures ni vêtements, il m’a dit que son maître les a pris pour les revendre.
    Pitoyable

  6. Le Sénégal est une république laïque, donc personne n’a le droit de revendiquer un avantage lié à la religion en mettant en cause les décisions souveraines de l’état. Les marabouts cherchent à diffuser l’image d’une république islamiste, gouvernée par le coran, laquelle peu à peu fait son chemin dans les esprits les moins alertes. La religion ne doit pas dicter ses lois à la République, même si les chefs religieux essaient de passer en force partout où cela est possible… Ces enfants ne sont que le fond de commerce de marabouts souvent véreux, violeurs, sadiques, sans scrupules. Ils s’enrichissent sur le dos de la misère humaine. Si dieu existe, et s’ils sont de vrais croyants, ils devraient savoir qu’ils iront directement en enfer, ce qui prouve qu’ils ne doivent pas trop y croire, en dieu…

  7. Glock dit :

    Et pendant ce temps on demande la repentance des européens pour leurs actions esclavagistes (avec la complicité des locaux) d’il y a deux siècles ! il faudrait que l’Afrique commence par balayer devant sa porte !

  8. Allah dit :

    Les maitres coraniques et marabouts ne sont que des mendiants, ils osent envoyer les enfants mendier à leur place… Ce ne sont que des pauvres esclavagistes, il payeront un jour leur forfait !

  9. issa gibb dit :

    Les ordures maraboutiques sont toujours à l’œuvre au Sénégal pour ne pas perdre leurs revenus à rien foutre avec la mendicité de leurs élèves Talibés esclaves, mise à mal avec la pandémie Covid19, en plus…
    Avec toujours les mêmes arguments qui ne sont ni crédibles ou ni audibles, mais qui perdurent malgré tout :
    – Que la mendicité est liée à l’Islam ou le zakat (l’aumône au plus pauvre) ???
    => Alors que le Prophète Mahomet interdit la mendicité des enfants dans le Saint Coran…
    La mendicité est tolérée dans le Coran que pour les personnes adultes handicapées pour survivre…
    – Empêcher leurs bonnes éducations des enfants et les préparer à un bon avenir ???
    => Alors que ces salopes maraboutiques sont pour la seule instruction du Coran aux enfants comme seul bagage pour leur vies adultes et ils rejettent et interdisent aux Talibés, l’instruction universelle, comme l’apprentissage du français, du calcul, des sciences, etc… Tout ce qui permet à un enfant la réussite dans sa vie d’adulte… Comme quoi l’hypocrisie et le mensonge ne font pas peur à ces escrocs pseudo-éducateurs religieux de merde…
    – Avec leur argument majeur répété inlassablement : Que les gens qui s’en prennent aux écoles coraniques (maltraitantes et esclavagistes) au Sénégal sont les ennemis de l’Islam et du Coran ???
    => La grande excuse : Ces fumiers et escrocs-menteurs maraboutiques sont des vraies ordures Sataniques
    Ceux sont eux, les vrais ennemis de l’Islam et du Coran qu’ils salissent au niveau le plus bas de l’Inhumanité en s’en prenant, en maltraitant, en abusant des enfants parce qu’ils sont pauvres, innocents, soumis, ignares et noirs… Allah le Tout-Puissant ne veut pas de çà !
    Le Sénégal et ses marabouts esclavagistes d’enfants Talibés mendiants et maltraités est un Pays de Merde !
    A mort, tous les marabouts et tous leurs complices esclavagistes d’enfants au Sénégal…

    • Regis Costet dit :

      D’accord à 100% avec ce commentaire!!!Et pourtant,combien pensent le contraire?…allant meme j’usqu’à dire
      que le Sénégal est le plus grand pays du monde…avec le meilleur système de santé…Les talibés ne sont qu’un petit détail…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :