CRIMINALITÉ FAUNIQUE

Trois trafiquants arrêtés à Tamba, une arme de guerre saisie

C’est le 26 janvier 2021 qu’a eu lieu la première opération qui a permis l’interpellation de deux présumés trafiquants de faune mais aussi la saisie d’une arme de guerre de type AK47 et ses munitions, d’une peau de léopard et de 14 dents d’hippopotame.
Les parcs nationaux de Tambacounda, en collaboration avec le commissariat central de Tambacounda et l’appui de Eagle-Sénégal, ont encore remis le coup le 28 janvier. Ils ont ainsi interpellé un présumé trafiquant de faune qui se trouve être un ancien agent de sécurité de proximité (asp). Ce dernier a été pris en flagrant délit de détention, circulation, commercialisation et importation illégale d’une peau de léopard. Une espèce intégralement protégée au Sénégal et par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (Cites).
Tous les trafiquants présumés ont été déférés devant le Procureur de la République de Tambacounda.
Libération Sénégal Online

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. oliv dit :

    Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :