TRAITE D’ÊTRES HUMAINS PAR DES POLICIERS DE L’AIBD

Démantèlement d’un vaste réseau de trafic de personnes : 8 policiers en service à l’Aibd inculpés

Huit policiers en service à l’Aibd ont été inculpés pour trafic de migrants avant de bénéficier d’une liberté provisoire. Ce, suite à un démantèlement par la Brigade de recherches de Faidherbe d’un vaste réseau de trafic de migrants basé à Diamniadio et entretenu par des Sénégalais et des Sierra Léonais.
Des policiers dans le deal
Les hébergeurs et facilitateurs, lors de leur audition, ont balancé le nom de plusieurs policiers en service à l’Aibd qui leur facilitaient l’embarquement des voyageurs moyennant 20 000 FCfa par personne.
87 femmes retrouvées séquestrées
Une descente des gendarmes sur les lieux a permis de délivrer 87 femmes venus de la Sierra Léone et la Guinée.
Travailleuses du sexe ou domestiques dans le Golfe
Elles devaient être convoyées vers les pays du Golfe depuis l’Aibd. Les femmes qui devaient être employées comme prostituées ou domestiques, ont toutes déclaré avoir payé plus de 7 000 000 Léones (devise de la Sierra Léone) soit environ 377 082 francs Cfa.
Maimouna SANÉ/senego.com

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. Stephane dit :

    Un blanc impliqué dans un tel scandale se ferait lynché

  2. Awa dit :

    Tiens, un commentaire qui ne sert à rien! Merci Stéphane!

  3. Yvesbzh dit :

    Alors il n’y à pas que les marabouts concernés par la traite humaine ??
    Il faudrait aussi peut être regarder du côté certains employeurs de personnels de maison ..

  4. Stephane dit :

    Le vivre ensemble Africain tellement vanté en France

  5. Catou dit :

    Et oui ici la justice a 2 vitesses….aucun mis en examen….relaxe totale…..ils adorent cela….aucune pitié pour ces malheureuses femmes……on parle toujours des blancs mais les africains entre eux sont bien pire…..on est ici dans une grande detresse humaine et esclavagisme et tout cela avec l aide de policiers…que font donc les juges et procureurs dans ce pays!

  6. Ivan dit :

    « elles devaient être convoyées vers les pays du Golfe » Ce traffic d’esclaves, Afrique vers moyen orient, qui dure depuis plus d’un millénaire, n’a jamais fait l’objet de demande d’excuses de la part des sénégalais.

  7. Roro85 dit :

    Je fréquente le Sénégal depuis 1968, j’ai remarqué que les africains sont très durs envers eux mais ça existe aussi entre blancs. Le plus triste c’est que certains hauts fonctionnaires police et magistrature sont corrompus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :