EUROPE-SENEGAL: POUR L’EMPLOI DES JEUNES

« Développer l’Emploi au Sénégal – Tekki fii » : le Programme de l’Union européenne qui soutient les jeunes

L’Union européenne soutient l’emploi des jeunes, l’entrepreneuriat, la formation professionnelle et le développement des entreprises dans les régions de Casamance, du Sud-Est et du Nord du Sénégal
Le communiqué parvenu à www.lactuacho.com explique une autre étape du Programme « Développer l’Emploi au Sénégal – Tekki fii » qui promeut l’emploi, en particulier des jeunes, à travers l’amélioration de l’offre de formation professionnelle, l’appui à la création, à la formalisation et la mise à niveau des entreprises dans des secteurs à fort potentiel. Ce programme est déployé dans les régions de Ziguinchor, Sédhiou, Kolda, Louga, Saint-Louis, Tambacounda, Kédougou et Matam.
La 8éme session du Comité de Pilotage du Programme « Développer l’Emploi au Sénégal – Tekki fii » a ainsi réuni les différents partenaires du Programme : Ministère des Finances et du Budget, Délégation de l’Union européenne au Sénégal, Ministère du Commerce et des PME, Ministère de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion, Bureau de Mise à Niveau des Entreprises (BMN), Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises (ADEPME), Agence Française de Développement (AFD), Agence Luxembourgeoise pour la Coopération au développement (LuxDev) ainsi que les ONG Positive Planet International et GRET.
Le Comité de Pilotage a été l’occasion pour les participants de présenter les résultats concrets du Programme, dans leurs domaines respectifs, depuis son lancement en mai 2017 :
(1) Renforcer le tissu d’entreprises locales : plus de 4000 MPME ont été appuyées, contribuant à la création, au maintien et à l’amélioration d’environ 22 500 emplois.
(2) Élargir l’accès équitable à la formation professionnelle : plus de 15 000 personnes ont été formées dans le Sud du Sénégal, 3 nouveaux centres de formation sont construits dans les régions de Tambacounda et Sédhiou ; 6 Unités Mobiles de Formation ont été confiées aux Centres de Formation des régions Sud.
(3) Accompagner les jeunes entrepreneurs vers l’accès au financement : ce volet accompagne déjà près de 1 900 jeunes dans leurs projets entrepreneuriaux avec un financement consolidé à hauteur de près de 300 Millions FCFA.
(4) Informer sur les opportunités économiques au Sénégal : la campagne d’information Tekki Fii a touché plus de 2 000 000 personnes, avec des événements de sensibilisation (caravanes, panels, débats, concerts, causeries et émissions radios), la diffusion de portraits de jeunes entrepreneurs, la campagne digitale sur les réseaux sociaux et la série « Tekki fii », ou encore des plateaux télévisés sur les thèmes de la formation professionnelle et de l’entrepreneuriat.
Le Programme « Développer l’emploi au Sénégal – Tekki fii » est financé à hauteur de 26 milliards de FCFA par le Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l’Afrique, dont l’objectif est d’œuvrer pour la stabilité et de lutter contre les causes profondes de la migration irrégulière et le phénomène des personnes déplacées en Afrique.
Dates à retenir :
1er au 19 décembre 2020 : 5ème caravane d’information « Tekki fii » en zone Sud-Est :
Tambacounda 01, 02 & 03 décembre
Kédougou 05, 06 & 07 décembre
Kolda 09, 10 & 11 décembre
Sédhiou 13, 14 & 15 décembre
Ziguinchor 17, 18 & 19 décembre
Momar Diack SECK
https://www.lactuacho.com/developper-lemploi-au-senegal-tekki-fii-le-programme-de-lunion-europeenne-qui-soutient-les-jeunes/

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Stephane dit :

    Encore de l’argent de dilapidé ce ne sont pas les Européens qui vont régler les problèmes des jeunes Africains depuis des années les milliards qui sont balancés sur ce continent n’ont jamais amenés un seul résultat positif

  2. jack le tiof dit :

    et après on brule les drapeaux Français

  3. trevidic dit :

    Bonjour,
    Résoudre par ‘l’EUROPE le problème récurrent du chomage chez elle ,avant de vouloir donner 26 milliards fcfa serait plus sage ?
    Dans tous les cas cela ne peut stopper le flot de « migrants »!….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :