LE NOUVEAU GOUVERNEMENT

Remaniement: Macky Sall en toute discrétion

En 72h Macky Sall a réussi la prouesse de tenir en haleine tout un peuple en lui faisant prendre conscience quil6est le seul décideur. Un constat qu’il n’a peut-être pas pu imposer avec un gouvernement en action.
La dernière réunion du conseil des ministres de mercredi a été le théâtre d’une dissolution inopinée du gouvernement avec a la clé une batterie de décrets surprenants à plusieurs égards puisque mettant fin aux fonctions de grosses pointures de la république dont Mimi Touré et Boune Abdallah Dione. Depuis, les commentaires vont bon train accompagnés de toutes sortes de suppositions quant à la formation du prochain gouvernement tant attendu.
En effet jamais dans l’histoire politique du Sénégal un remaniement ministériel n’avait nécessité autant d’attention et d’impatience chez les sénégalais. C’est peut-être parcequ’ un grand chamboulement est annoncé. Simple effet de manches pensent quelques observateurs politiques pour qui la montagne accouchera encore d’une souris malgré l’annonce de nouvelles têtes dans le prochain attelage gouvernemental.
Pour d’autres, Macky Sal est réellement tenu de mettre cette fois ci sur pied une équipe de guerre pour booster une économie qui risque de traîner pour longtemps encore les scories d’une Covid 19 qui n’a pas encore fini de sévir. S’y ajoute le fait que malgré ces multiples déclarations l’idée d’un troisième mandat secrètement souhaité par Macky Sall flotte toujours dans l’air. Il paraît même selon certains que c’est pour cette raison que tous ceux qui sont contre un troisième mandat ou nourrissent des présidentielles cachées sont purement et simplement évincés de leurs postes, qu’ils soient ministres ou directeurs généraux.
Toujours est-il que cela fait 72h maintenant que le Sénégal est sans gouvernement officiel même si les Affaires courantes doivent être expédiées. Ce qui n’enlève rien au fait que l’urgence est à la composition d’une nouvelle équipe gouvernementale pour s’attaquer aux plus vite aux urgences sociales. Sous ce rapport Macky Sall n’a plus droit à l’erreur lui qui a tout intérêt à se réconcilier avec son peuple qui attend encore beaucoup de lui.son pouvoir discrétionnaire lui donne toute latitude de nous proposer une équipe qui , au-delà du rêve, nous plongera dans une réalité émergente.

Découvrez les 33 ministres et les 4 secrétaires d’Etat du nouveau gouvernement de Macky Sall

NOMMÉ PRESIDENT DU CESE: Idrissa Seck
Macky Sall veut propulser la relance de l’économie nationale et assurer une protection sociale a toutes les forces vives du Sénégal. un gouvernement annoncé de combat par Seydou Gueye. Pour donc être d’attaque, Macky Sall a choisi 33 ministres et 4 secrétaires d’Etat que voici :
Ministre d’État, Secrétaire général de la Présidence de la République : Oumar Samba Ba
Ministre d’État, Secrétaire général du gouvernement : Abdou Latif Coulibaly
Ministre des Forces armées : Sidiki kaba
Ministre de l’Intérieur : Antoine Felix Diome
Ministre des Finances et du Budget : Abdoulaye daouda diallo
Ministre des Affaires étrangères, et des Sénégalais de l’Extérieur : Aissata Tall Sall
Secrétaire d’État auprès du ministère, chargé des Sénégalais de l’Extérieur :
Garde des Sceaux, Ministre de la Justice : Malick Sall
Ministre du Développement communautaire, l’Équité sociale et territoriale :
Ministre du Pétrole et des Énergies :
Ministre de la Fonction Publique et du Renouveau du Service Public :
Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement : Mansour Faye
Secrétaire d’État auprès du ministère, chargé du réseau ferroviaire :
Ministre de l’Économie, du Plan, et de la Coopération : Amadou Hott
Ministre de la Santé et de l’action Sociale :
Ministre de l’Agriculture et de l’Équipement Rural : Abdoulaye Baldé
Ministre de l’Eau, et de l’Assainissement : Serigne Mbaye Thiam
Ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des Enfants : Ndeye Sali Diop Dieng
Ministre du Tourisme et des Transports aériens: Alioune Sarr
Ministre des Pêches et de l’Économie maritime : Alioune Ndoye
Ministre de l’Éducation nationale : Mamadou Talla
Ministre des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires : Oumar Gueye
Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation : Cheikh Oumar Hann
Ministre du Développement industriel et des Petites et Moyennes Industries :
Ministre de Environnement et du Développement Durable : Abdou Karim Sarr
Ministre des Mines et de la Géologie :
Ministre des Sports : Matar Ba
Ministre de l’Élevage et des Productions Animales : Aly Sallé DIOP
Ministre du Travail, du Dialogue social et des relations avec les institutions : Samba SY
Ministre de l’Urbanisme, du Logement/ et de l’hygiène publique :
Ministre du Commerce et des Petites et Moyennes Entreprises: Aminata Assome Diatta
Ministre de la Culture et de la Communication : Abdoulaye Diop
Ministre de la Jeunesse : Néné Fatoumata Tall
Ministre de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire :
Ministre de l’Emploi, de la formation professionnelle et de l’Artisanat : Dame Diop
Ministre de l’Économie numérique et des Télécommunications : Yankhoba Diattara
senegal7.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Bernard dit :

    Des ministres comme s’il en pleuvait !

  2. remplir dit :

    plus d’un ministre par million d’habitant , que des poches a remplir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :