BUDGET DE L’ÉTAT: PLUS 9%

Un budget 2021 en hausse de +9% à 4 590 milliards FCFA

Le projet de loi de finances initiale 2021 du Sénégal, présenté le 7 octobre 2020 en conseil des ministres, s’est arrêté à 4 589,15 milliards FCFA (7 milliards d’euros) contre 4 215,2 milliards FCFA (6,4 milliards d’euros) pour la loi des finances initiale (LFI) 2020, soit une hausse de +373,95 milliards FCFA ou +8,9%.
Les dépenses sont prévues à 3 833,9 milliards FCFA, contre 3 573 milliards FCFA pour la LFI en 2020, et les recettes à 3 089,7 milliards FCFA, contre 3 258 milliards FCFA pour la LFI en 2020.
Dans le détail, les dépenses seraient composées des dépenses de personnel (904,9 milliards FCFA), des dépenses d’acquisitions de biens et services et de transferts courants (1 007 milliards FCFA), des dépenses en capital (1 595 milliards FCFA) et les intérêts de la dette (327 milliards FCFA).
De leur part, les recettes fiscales (2 564,5 milliards FCFA) et non fiscales (133,5 milliards FCFA), les recettes exceptionnelles (60 milliards FCFA) et les dons (332 milliards FCFA) constitueraient les recettes totales.
Le déficit public s’établirait ainsi à 743,9 milliards FCFA. En considérant le taux de croissance projeté du PIB de +5,2% en 2021, ce déficit ressortirait à 5% du PIB. Le taux d’inflation est quant à lui attendu à +1,7% en 2021.
Le projet de loi de finance 2021 a également révélé un besoin de financement (déficit et remboursement de l’amortissement de la dette) de 1 363,2 milliards FCFA qui serait financé grâce aux tirages au niveau des prêts projets (576,2 milliards FCFA), des emprunts programmes (105 milliards FCFA) et des autres emprunts (632 milliards FCFA).
Parallèlement, le remboursement de la dette en capital se situerait à 619,3 milliards FCFA et intègre les bons de trésor de 50 milliards FCFA émis en 2020 et dont le remboursement est prévu en 2021.
dakarsoir.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *