10,5 MILLIARDS POUR DIAMNIADIO SPORTS CITY

Sénégal-Coopération économique : Dakar Diamniadio Sports City obtient 10,5 milliards de FCFA pour financer la construction du futur complexe sportif et hôtelier

Faisant suite à la qualification de cette structure initiée par sieur Madani Maki TALL, la Banque Ouest Africaine de développement a approuvé depuis le 24 juin dernier un accord de financement de celle-ci à hauteur de F Cfa 10,5 milliards pour la réalisation d’un complexe sportif et hôtelier futuriste dans la capitale sénégalaise qui outre de faire la fierté de ce pays permettra d’y promouvoir le sport de haut niveau.
«Glorifier les champions régionaux à travers la mise en place de mécanismes permettant le financement et l’accompagnement technique des projets innovants en Afrique», voici quelques mots du discours du nouveau Président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) Monsieur Serge EKUE lors de la signature de convention de prêt entre son institution et le promoteur du projet Dakar Diamniadio Sports City (DDSC) Monsieur Madani Maki TALL. En effet, c’est le 24 juin 2020 dernier que le Conseil d’Administration de la BOAD a approuvé un financement de 10.5 milliards de FCFA pour la construction de Dakar Diamniadio Sports City. Afin de joindre l’acte à la parole, le Président de la BOAD et le promoteur du projet DDSC ont signé ce mercredi 09 juillet 2020 à Dakar, la convention de prêt entre leurs deux institutions. À travers ce financement, la BOAD vient confirmer son engagement à accompagner les promoteurs régionaux portants des projets innovants.
Le promoteur de cet important projet, Monsieur Madani Maki TALL a tenu à rassurer le Président de la BOAD sur sa volonté de faire de ce projet une réussite afin de toujours mériter cette grande confiance que l’institution vient de placer en lui et en son projet, comme l’atteste fort à propos les mots qu’il eut : « Je réitère mes bonnes dispositions et ma volonté à travailler avec vous-même et l’ensemble de vos collaborateurs pour faire en sorte que le projet atteigne les impacts attendus. C’est le premier du genre dans la sous-région, je suis d’ailleurs convaincu qu’il fera date. Par son caractère innovant, le projet a amené la BOAD à sortir des sentiers battus et à «oser».
La construction de cet important complexe sportif et hôtelier de dernière génération et unique en son genre, devrait être finalisée début 2022, octroyant ainsi au Sénégal un plus en matière d’infrastructures sportives.
Hermine Yeye pour App

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Reginald GROUX dit :

    Et à quand la création de lieux de mémoire, de musées régionaux, de centres culturels ???
    Le sport est devenu l’opium du peuple, sans doute, mais gardons-nous d’oublier cette citation de G.H. Wells : « L’avenir de l’humanité est une course entre l’éducation et la catastrophe ». Ce qui se passe aux USA, pays peuplé d’une majorité de gens sans instruction et nourris de baseball et de novelas, devrait nous éclairer… Mais bien sûr, les résultats d’une politique culturelle ne profients qu’aux générations à venir, ça n’intéresse donc pas les politiques, qui naviguent à vue, souvent sur un océan nommé Égïsme, quand ce n’est pas sur la mer de la Corruption…

    • issa gibb dit :

      Des stades et des jeux ! On a vu où çà à amener l’Empire Romain :
      A se faire bouffer, par les peuples dits « Barbares » au 5° siècle…
      Qu’ils commencent par rénover les écoles et à y construire des espaces sportifs pour les écoliers
      « Une tête instruite dans un corps sain » serait un bon programme politique culturel et sportif
      Hélas, Egoïsme et Corruption, lui ont été préféré par les politiciens et leurs 342 partis à rien foutre…

  2. Xx dit :

    Ces 10,5 milliards FCFA seraient plus que bienvenus pour résoudre le problème récurrent des dégâts des eaux… que le Sénégal supporte chaque année, et plus particulièrement en cette année 2020…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :