LES SENEGALAIS ET LA PANDÉMIE

Quand une minorité d’irresponsables nous menace tous !

Il y a de nombreux exemples dans le monde de pays dont la cohésion sociale et le civisme sont venus au secours de la crise du Covid 19. Prenons le cas de la Grèce. Bien que réputés indisciplinés, les Grecs se sont très vite pliés aux consignes gouvernementales. Après dix ans d’austérité, ils savent que leur système de santé n’est pas en mesure de faire face à l’épidémie et ainsi ils se sont mis au service du pays, pour se sauver eux-mêmes et pour sauver leur saison touristique.
Prenons le cas des Suédois. La relation de confiance entre la population et le gouvernement a été déterminante. Sans aucune obligation, en se limitant à des recommandations et à des incitations à limiter les déplacements et à respecter les mesures préventives. La Suède a résisté face à l’épidémie Covid-19, sans avoir à mettre en place des mesures drastiques et contraignantes.
Mais ne rêvons pas, ici nous sommes au Sénégal et face au comportement jugé irresponsable des Sénégalais et au non-respect des instructions contre le coronavirus, le Président Macky Sall a du prendre de nouvelles mesures et des sanctions administratives.
C’est typiquement sénégalais, c’est même à cela qu’on reconnait les sénégalais, parfois irresponsables, souvent indisciplinés, récalcitrants, désobéissants et en perpétuelle opposition politique… Or, si cet esprit frondeur peut s’avérer une qualité quand il s’agit d’exercer sa liberté de penser, il est un fléau dès lors qu’il convient d’adopter une ligne de conduite protectrice et solidaire.
Partout dans le monde les consignes de port du masque, de lavages fréquents des mains et de distanciation sociale recommandées et rappelées inlassablement par les praticiens de santé sont respectées et appliquées pour combattre l’épidémie. Les rassemblements et les attroupements sont limités même si parfois les plus jeunes sont récalcitrants à cela.
Chez nous non, le comportement de nos concitoyens est irréfléchi et toujours en opposition. Les rassemblements familiaux pour les fêtes et les décès se multiplient et rares sont ceux qui se sont entourés de précautions pour barrer la route à la contamination.
Ici en réponse aux mesures de riposte contre le coronavirus, nous assistons à des mouvements de révolte avec des attaques contre les forces de l’ordre. Quand l’État a demandé la fermeture des lieux de prière, les populations se sont levées pour exiger leur ouverture. Cette semaine encore, pendant la Tabaski, des religieux se sont opposés à cette décision faisant valoir leur foi en Dieu.
Résultat, alors que le président Macky Sall et son gouvernement avaient réussi à déjouer les scénarios les plus alarmistes face à l’épidémie, aujourd’hui la menace grandit dans notre pays et des innocents meurent à cause d’une minorité d’inconscients.
Cent soixante-dix-sept nouveaux cas de contamination ont encore été notés ce jeudi 6 août 2020, en plus de cinq nouveaux décès. Face au relâchement des Sénégalais, la pandémie accélère sa propagation sur le territoire national. De plus, les cas communautaires, donc non traçables, continuent d’augmenter. Sur les 177 nouveaux cas confirmés, 82 sont issus de la transmission communautaire.
Il y a bien là de quoi être inquiet et le chef de l’État Macky Sall est dans son rôle quand il menace de ramener l’état d’urgence pour casser le rythme des contaminations. Une partition difficile à jouer tant la situation est ingérable, entre l’ignorance des uns, l’indifférence des autres, l’influence des confréries, la désinformation des réseaux, une économie fragilisée et un virus meurtrier.
En plus d’inciter son peuple à revenir à la raison afin de réduire le taux de propagation de la pandémie, le chef de l’Etat a condamné la recrudescence des actes de délinquance et de vandalisme qui se multiplient dans le pays et promis à leurs auteurs des sanctions exemplaires.
Car oui, en plus de la bêtise qui sévit, c’est la violence aveugle et gratuite qui se répand aussi vite que le coronavirus au Sénégal. Comment peut-on entendre dans un pays civilisé que des partisans d’un chef religieux, vandalisent et saccagent le siège d’un journal,
Les Echos en l’occurrence, ceci parce qu’ils reprochaient à la rédaction du journal d’avoir affirmé que le dirigeant de leur confrérie était hospitalisé, atteint par le Covid-19. C’est tout simplement honteux.
Pour se relancer et reprendre son développement, le pays doit se ressaisir et pour cela, les sénégalais, qui restent civiques et responsables dans leur grande majorité, doivent retrouver leur confiance et veiller à l’application des consignes sanitaires tout en se rangeant derrière l’autorité de leur Président.
Car si une chose ne manque pas à Macky Sall, c’est l’autorité. Son autorité et sa manière de gérer cette crise sanitaire sont décisives. Discordes, scandales imaginaires et polémiques stériles doivent cesser. Le Président de la République doit remettre de l’ordre dans tout ça. L’opinion attend ces changements et cette fermeté. Le pays doit se remettre en ordre de marche, avec à sa tête un chef, élu par la majorité du peuple, toujours derrière lui !
Oumou Wane/dakaractu.com

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. jack le tiof dit :

    pas facile pour un president senegalais de mettre de l’ordre qui est aux ordres des religieux et des marabouts et une population indiciplinée

  2. Xx dit :

    A propos du masque de protection : le Sénégalais lambda est « libre » donc il a la liberté de faire ce qu’il veut… même à son détriment… et tant pis pour les autres… Dommage qu’il ne se batte pas pour des causes autrement plus importantes !
    Il est vrai qu’en Europe aussi, certains font preuve d’une inconscience criminelle en ces temps de Covid-19… En Europe et ailleurs dans le monde également…
    Quand on est c.. on est c.. !

  3. Ba dit :

    Mais quand allez vous comprendre que le virus ne tue presque plus ? Affirmation des grands spécialistes à travers le monde. Même les média corrompues commencent à le dire.
    La charge virale a largement baissée, combien de personnes autour de vous sont décédées du covid19 ?
    Il y a trop de mouton dans le monde et peu de Bergé, quelle époque !

    • issa gibb dit :

      Non ! On ne peut pas vous laisser dire que le virus ne tue presque plus ???
      C’est Faux et archi-Faux : C’est d’une irresponsabilité meurtrière !
      Rien qu’au Sénégal, du 1er mars 2020 au 30 Juin 2020 :
      Il y a eu 112 morts déclarés du Coronavirus en 4 mois, soit 25 décès en moyenne par mois
      Du 1er juillet 2020 à aujourd’hui, le 12 août 2020, il y a eu de 112 à 238 décès déclarés :
      Soit 126 nouveaux décès en moins d’1 mois et demi au Sénégal ! Soit 4 fois plus en 1 mois que pour les 4 mois précédents avec 2 à 5 décès journaliers plus les autres non comptabilisés dans la brousse…
      Laissez vos grands spécialistes dirent des conneries car le mouton sur ce coup, c’est vous, Ba !
      Avec aucun « Bergers », politiciens, religieux ou médecins qui contrôlent plus rien de ce Virus Chinois et qui gouvernent à vue sans savoir quand cette pandémie meurtrière s’arrêtera… Ni vous, ni moi !

      Dans le Monde (Source LCI) :
      Avec 18 millions 196-221 contaminés et 691.740 décès au 4 août 2020 et
      Avec 20 millions 317.087 Contaminés et 742.035 décès au 12 août2020…
      Soit plus de 2 millions de nouvelles contaminations et 50.295 décès en 1 semaine
      On ne peut pas dire que le virus ne progresse plus ou ne tue presque plus dans le Monde ???
      – Alors que ce bilan est aléatoire, à cause de pays comme en Afrique, qui ne comptabilisent que les décès des hôpitaux, oubliant les décès du Covid19 à leurs domiciles ou dans la …
      – Ou encore les pays, comme la Chine, qui trichent ouvertement sur leurs nombres de morts du Covid19 avec 4.681 cas déclarés depuis le mois d’août 2019 et que 6.000 urnes funéraires sortent par jour, des crématoriums Chinois, depuis des mois ??? Chercher l’erreur…
      – Alors que ce bilan est provisoire, vu le rythme galopant auquel la pandémie Covid19 se poursuit aux Etats Unis et en Amérique du Sud, mais aussi en Afrique… Pour simple rappel : le pic d’épidémie au Sénégal devait être atteint fin juillet 2020 et il a été repoussé à fin octobre 2020 ???
      – Avec déjà, des re-confinements, en Californie, à Melbourne en Australie, aux Philippines, en Indonésie, à Wuang en Chine et avec l’€urope qui s’attend à une 2° vague de contagion, vu les nouveaux cas de graves pneumonies provoqués par ce Virus Chinois mutant sous toutes les latitudes ???

      Pour autres Infos entre le 4 août 2020 et le 12 août 2020 (Source LCI) :
      – Les USA reste le pays le plus contaminé (4.713.562 à 5.141.879 cas déclarés ) et (155.403 à 164.545 décès, soit 9.142 décès en 1 semaine ou 1.000 décès en moyenne par jour)…
      – Suivi par le Brésil (2.750.318 à 3.057.470 cas déclarés) et (94.665 à 101.752 décès, soit 7.087 décès en 1 semaine ou 800 morts par jour)…
      – Puis le Mexique (48.012 à 53.929 décès, soit 5.827 décès en une semaine ou 600 décès par jour)…

      En Afrique, du 4 août 2020 au 12 août 2020 (Source LCI) :
      – Afrique du Sud, 5° pays le plus infesté (516.862 à 566.109 cas) et (8.995 à 10.751 décès, soit 1.756 décès en 1 semaine ou 200 décès en moyenne par jour)…
      – Egypte (94.640 à 95.834 cas) et (4.888 à 5.059 décès, soit 171 décès en 1 semaine)…
      – Nigeria (44.129 à 47.290 cas) et (896 à 956 décès, soit 60 décès en 1 semaine)…
      – Ghana (39.102 à 41.404 cas) et (191 à 215 décès, soit 24 décès en 1 semaine)…
      – Algérie (31.972 à 36.204 cas) et (1.239-1.322 décès, soit 83 décès en 1 semaine)…
      – Maroc (26.196 à 35.195 cas) et (401 à 533 décès, soit 132 décès en 1 semaine)…
      – Kenya (22.597 à 27.425 cas) et (382 à 438 décès, soit 56 décès en 1 semaine)…
      – Ethiopie (19.289 à 24.175 cas) et (336 à 440 décès, soit 104 décès en 1 semaine)…
      – Cameroun (17.255 à 18.213 cas) et (391 à 398 décès, soit 7 décès en 1 semaine )…
      – Côte Ivoire (16.220 à 16.847 cas) et (102 à 105 décès, soit 3 décès en 1 semaine)…
      Tant mieux, si c’est vrai !
      – Soudan Sud (11.738 à 12.033 cas) et (752 à 786 décès, soit 34 décès en 1 semaine)…
      – Madagascar (11.660 à 13.317 cas) et (118 à 152 décès, soit 34 décès en 1 semaine)…
      – SENEGAL (10.386 à 11.980 cas) et (211 à 238 décès, soit 27 décès en 1 semaine)…
      Pour les pays Africains qui ont dépassé les 10.000 cas déclarés au 12 août 2020, plus les autres cas de contamination ignorés et non-comptabilisés dans ces pays ???
      Il n’y a pas de quoi se taper le cul parterre, de crier victoire sur le Coronavirus et dire que ce Virus Chinois de Merde ne tue presque plus personne en Afrique ou dans le Monde…
      C’est Faux ! Irresponsable ! Et Con comme une valise sans poignet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :