BIENTÔT 7 MILLIONS DE GROSSESSES ?

Pénurie de préservatifs et contraceptifs dans les prochains mois au Sénégal.

Les Sénégalais risquent de ne plus avoir accès à la contraception et aux préservatifs dans les mois à venir. Selon le journal « Rewmi » qui livre l’information, l’inquiétude a été émise par l’ONG EngenderHealth.
 »La situation actuelle de l’approvisionnement en produits essentiels de planification familiale n’est pas dramatique mais critique », renseigne Néné Fofana Cissé, représentante régionale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre de l’ONG.
Elle s’exprimait lors d’une rencontre portant sur le thème « Covid-19 et chaîne d’approvisionnement en Afrique de l’Ouest ». Selon Madame Cissé, la pandémie a eu un impact certain sur la distribution de produits essentiels en matière de planification familiale avec la perturbation de la production, du transport et de la distribution des produits vitaux y compris les contraceptifs.
Au mois d’avril déjà, l’UNFPA tirait la sonnette d’alarme en faisant savoir que 47 millions de femmes à travers le monde risquent de ne plus avoir accès à la contraception. Ce, à cause de la pandémie. Une situation qui pourrait entraîner 7 millions de grossesses non désirées.
Maria DIOP – Seneweb.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. issa gibb dit :

    Pénuries de préservatifs, de pilules et de produits contraceptifs pour cause de pandémie Covid19 ???
    Moi, Y’en a pas comprendre ???
    Ne reste plus qu’à respecter les distances et les gestes barrières contre le Coronavirus
    => Pour éviter ces 7 millions de grossesses non-désirées… In chà Allah !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :