COVID: OÙ EN EST LE SENEGAL DANS SA LUTTE ?

Classement sur l’indice de sévérité de la Covid-19 : Voici la place qu’occupe maintenant le Sénégal

Le Sénégal, avec un score de 0,89, est situé au 62e rang mondial, sur 166 pays, et au 31e africain, au classement sur l’indice de sévérité à la Covid-19 établi à la date du 13 décembre. Le Sénégal garde un score stable malgré la recrudescence de cas de coronavirus observée ces dernières semaines.
D’ailleurs, selon le baromètre du Bureau de prospective économique (BPE), intégrant les données de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), et conçu par le Directeur général, Moubarack LO, et Amaye SY, expert au BPE, en une semaine, la sévérité de la Covid-19 a légèrement baissé dans le monde, en Europe, en Afrique et en Asie. Mais elle est légèrement en hausse en Océanie tandis qu’elle est stable en Amérique.
85% de l’électorat pour la majorité présidentielle : Le piège des chiffresSélectionné pour vous :
« 85% de l’électorat » pour la majorité présidentielle : Le piège des chiffres
Ainsi, l’analyse par continent montre que, pour l’Afrique, les plus fortes baisses de la sévérité sont à l’actif de l’Egypte, du Burundi, du Libéria et de l’Erythrée, enregistrant les plus fortes progressions de scores dans l’indice en une semaine.
Par contre, la République centrafricaine, le Congo, la Mauritanie, et la Sierra Léone signent les plus fortes baisses de leur score, toujours en Afrique.
Plus le score est élevé, moins la maladie est sévère dans le pays
Au classement par pays, au 13 décembre 2020, la Nouvelle-Zélande arrive en tête (avec un score de 1 sur un total possible de 1 dans un échantillon de 166 pays du monde), suivi de la Nouvelle Calédonie (1), du Bénin (1) et du Soudan du Sud (1).
En autres données, pour composer l’indice de sévérité, figurent la transmissibilité du virus, la sévérité de la maladie et son impact), de même que les dimensions infections, guérisons et décès.
Le Royaume Uni, les Pays Bas et la Suède ont été, toutefois, sortis de l’échantillon étant donné que leurs gouvernements ne communiquent plus publiquement les chiffres de la Covid-19.
Dans tous les cas, l’Europe affiche en moyenne un score de 0,73, le 13 décembre, contre 0,72 le 06 décembre 2020. Le meilleur score dans ce continent est de 0,94 (Islande) et le pays le moins performant affiche un score de 0,45 (Grèce). Lettonie, Bulgarie et Azerbaïdjan affichent les plus fortes progressions de leur score dans l’indice (plus fortes baisses de la sévérité) en une semaine, sur le continent européen. Lituanie, Danemark, Monaco et Allemagne enregistrent les plus 3 fortes baisses de leur score dans l’indice (plus fortes hausses de la sévérité) en une semaine, en Europe.
En Amérique, les scores varient entre un minimum de 0,63 (Belize) et 0,99 (Grenade), avec une moyenne de 0,82 le 13 décembre contre 0,82 le 06 décembre. République Dominicaine, Paraguay et Canada affichent les plus fortes progressions de leur score dans l’indice (plus fortes baisses de la sévérité) en une semaine, sur ce continent. Uruguay Bahamas et Haïti signent les plus fortes baisses de leur score dans l’indice (plus fortes hausses de la sévérité) en une semaine sur ce continent. L’Asie enregistre en moyenne un score de 0,87 le 13 décembre contre 0,86 le 06 décembre.
Mais le meilleur score (et donc la plus faible sévérité) est obtenu par Brunei (0,99), suivi de Bhoutan, Taiwan (0,98) et Arabie Saoudite (0,98). Turquie, Taiwan et Yémen affichent les plus fortes hausses de score dans l’indice (plus fortes hausses de la sévérité) en une semaine, en Asie. Mongolie, Malaisie et Vietnam signent les plus fortes baisses de score dans l’indice (plus fortes hausses de la sévérité) en une semaine, en Asie.
En Océanie, les scores varient entre un minimum de 0,50 (Polynésie française) et un maximum de 1 (Nouvelle-Zélande), avec une moyenne de 0,87 le 13 décembre contre 0,88 le 06 décembre. Nouvelle Calédonie et Fidji affichent une hausse de leur score tandis qu’Australie enregistre une baisse de son score.
Modou Mamoune Tine / senenews.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. bibiche dit :

    pour le moins qu’on puisse dire , ce déluge de chiffres est sans doute incompréhensible par la majorité de la population ; l’auteur ne peut pas t’il pas dire en 10 lignes , ce qu’on peut comprendre , l’esprit de synthèse ,çà manque gravement chez les journalistes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :