TABASKI-2020 : PLUS DE 150 000 MOUTONS INVENDUS

Le constat est frappant.

Au lendemain de la fête de la tabaski, des moutons sont toujours sur les points de vente. Une preuve que beaucoup d’éleveurs n’ont pas pu vendre leurs béliers. En effet, selon le Directeur de l’élevage, Dame Sow, il y a plus de 150 000 moutons qui n’ont pas été vendus.
A l’en croire, le marché était bien approvisionné en moutons et l’objectifs qu’avait fixé le Gouvernement pour permettre aux Sénégalais de perpétuer au sacrifice d’Abraham a été respecté. Cependant, c’est l’inquiétude du côté des éleveurs. Ces derniers qui avaient contracté des dettes auprès des dettes ne savent pas pour le moment comment faire pour s’en acquitter. D’ailleurs, certains éleveurs disent avoir revu à la baisse le prix initial des moutons mais, ils ne trouvent pas d’acheteurs.
buzzsenegal.com

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. le chaman dit :

    On ne peux pas toujours passer son temps à prendre les autres pour des moutons, tout juste bon à tondre son prochain.
    Des squelettes de bestiaux à 150 000F, des moutons à 300 000F pour avoir un peu de viande dessus, avoir complètement oublié que la population est sans argent, le gouvernement à fait distribuer des tonnes de riz et autres denrées de base, et un mois plus tard, on voudrait que les mêmes achète ces bestioles à un prix démentiel, c’est du grand n’importe quoi dans ce pays.

  2. Dieng dit :

    Avec 100000 fr on doit pouvoir trouver un bon mouton pour faire le nécessaire demandé. Et ça c’est raisonnable pour la classe moyenne.

  3. issa gibb dit :

    A force de prendre le bas peuple sénégalais pour un con à plumer, une vache à lait et lui vendre des moutons décharnés à vils prix et des moutons normaux beaucoup trop chers, les éleveurs cupides se retrouvent avec des moutons invendus… Et ils viennent pleurnicher , ces salopards cupides ???
    – Parce qu’ils se sont endettés et qu’ils n’ont pas vendus la totalité de leurs moutons hors de prix pour la Tabaski ???
    – Parce que leurs marabouts et leurs imams ne leur ont pas dit que la Tabaski est la « Fête du Partage » et non la « Fête de la Cupidité  » ou celle de « L’Enrichissement personnel » ???
    – Parce que peuple Sénégalais qui souffre trop de la misère, en plus du Coronavirus qui a détruit l’économie Sénégalaise, et qu’il commence à comprendre qu’il n’est qu’un con à plumer, une vache à lait pour ses politiques, pour ses religieux, imams, marabouts depuis fort longtemps…Et aussi, les éleveurs à chaque Tabaski avec leurs moutons aux prix déraisonnables, de plus en plus chers, Coronavirus ou pas !…
    En conclusion, si les éleveurs n’arrivent pas à vendre leurs moutons, même en baissant les prix ???
    C’est bien fait pour leurs gueules !
    Ils ont joué les salopards cupides en prenant les gens pour des moutons, des cons à plumer, des vaches à lait : Ils ont qu’à bouffer leurs moutons en surplus et qu’ils en crèvent, ils n’auront plus de dettes…
    « C’est la Volonté de Dieu  » avec un peuple qui se réveille peu à peu à ne pas acheter et sacrifier un mouton hors de prix parce qu’il est au bord du précipice où tous les pourris qui gouvernent, lui mentent, le volent et l’abusent, l’y ont amené !
    C’est un début ou prémisse du « Monde d’Après »… In chà Allah !

  4. Sylvie Gueye dit :

    Trop de dépenses entre le mouton a sacrifier l’ argent donné a la famille qui souvent est ingrate l homme le fête aîné doit donné au détriment de sa femme n importe quoi…..

  5. Beatrice BRUN dit :

    Le Senegal est en retard sur le veganisme.
    Issa, je vous offre un repas à  » l’Evergreen Organics » à DOHA au Qatar. 🇶🇦

    • issa gibb dit :

      Béatrice, je vous remercie pour votre invitation au Evergreen Organic à Doha au Qatar
      Mais, j’éviterais de voyager en ce moment, ConnoRonavirus oblige !
      Ce café-resto vegan qui a déjà 24 ans d’existence, au décor écolo en bois avec des pans de murs remplis de plantes à la Jean Nouvelle, tenu par Ghanim Al-Sulaïti et son agréable épouse non-voilée, avait pourtant toute les chances de me plaire, même si je suis un triste bouffeur de viande…
      Merci quand même !

  6. Mo dit :

    Entre le mouton le voyage la famille et en faisant attention j’en suis a 500 mil. Je le fais pour faire plaisir, encore. Je suis musulman mais je ne fête plus la Tabaski. Impossible de le faire comprendre,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :