TABASKI: TRÈS CHER MOUTON

Tabaski en période de Covid-19 : Les moutons à plus d’un million de francs l’unité, vendus comme de petits pains

La crise sanitaire, fortement ressentie dans le monde, continue de montrer de nouvelles facettes. Au Sénégal, où la Covid-19 a plongé beaucoup de ménages dans des situations exécrables, il est apparu que les moutons les plus chers, sont les plus prisés actuellement sur le marché. Ce, à moins d’une semaine de la célébration de la Tabaski. Trouvé dans son enclos occasionnel, sis aux environs de la Foire de Dakar, Sora Allé Ndiaye l’a confirmé. Celui-ci, élèveur et vendeur de moutons, révèle avoir vendu beaucoup de béliers à raison de 2,5 millions l’unité, ces derniers jours.
dakaractu.com

Vous aimerez aussi...

30 réponses

  1. Stephane dit :

    Tout va bien au pays , d’après les dires du pigiste qui n’a jamais dû quitter sa chambre, les Sénégalais achètent des moutons aux prix de 2. 500 000 cf

  2. Bernard dit :

    Les Sénégalais qui crient misère toute au long de l’année peuvent se payer des moutons à des prix exorbitants pur la Tabaski. Cherchez l’erreur !

    • Djeff dit :

      Pauvre imbécile, la tabaskin c’est l’achat de mouton qui est ensuite partagé avec les miséreux etc… Mais vous n’avez pas honte de venir cracher votre venin sans même aller comprendre le pourquoi du comment, dans un pays qui n’est même pas le votre ? Qui êtes vous pour donner des leçons de merde comme ça ? Un sale toubab de merde qui s’il était invité à partager le mouton, le partagerait bien et qui ensuite irait faire un comentaire de merde comme vous le faites ici ! Imbécile

  3. Bob dit :

    La fête la plus inutile et immorale de l’année !

  4. Dieu il est content, plus on risque d’échapper à tous les malheurs ! Certains s’endettent pour toute l’année juste pour acheter leur mouton. Je suis d’accord, fête stupide, survivance de l’âge du gourdin. Bon, cela dit à une époque pas si lointaine on égorgeait plusieurs centaines de captifs pour les « grandes coutumes » au Dahomey et l’on emmurait des jeunes vierges pour la construction des palais en Afrique. Chez les Baoulé de Côte d’ivoire, il y a à peine quarante ans, lorsque le roi mourait, il devait être enterré sur un lit de crânees. Plus aucun chauffeuir grumier n’osait circuler, c’étaient eux les victimes privilégiées… Alors, vive le Progrès !

    • Diouf dit :

      Bonjour ,
      Alors je réponds juste pour ce qui est de la Tabaski ( l’Aïd ou fête du mouton ) , il est dit dans le coran pour ceux qui peuvent acheter un chameau sinon un bœuf sinon un bélier son un bouc ainsi de suite selon tes moyens et si vraiment t’as les moyens , tu n’es plus obligé .

  5. J’ai sauté le début de la phrase : Plus le mouton est cher, plus Dieu il est content…

    • Capitaine dit :

      Athée de quoi tu te mêles !
      Occupe toi de tes cochons !
      On ne peut pas vivre pire que l’esclavage et la colonisation que tu as délibérément oublié ! PITOYABLE

  6. issa gibb dit :

    On pourrait dire aussi, que profitant de la Crise du Coronavirus et de la bêtise religieuse du peuple Sénégalais dans une fête-sacrifice hors d’âge qui ne les protègent de rien tout : Les vendeurs de moutons profitent de la situation pandémique du Covid19 et de la connerie populaire ambiante pour vendre leurs moutons encore plus chers que les années précédentes… Bonjour la Solidarité Sénégalaise ???

    Toute comme, le peuple Sénégalais a arrêté soudainement de faire l’aumône (mauvaise action) et surtout à ne plus rien donner à manger (pourtant bonne action) aux Enfants Talibés affamés et exposés au Coronavirus en mendiant dans les rues…
    Avec des connards irresponsables qui s’accrochent encore à l’idée que les Talibés n’attrapent pas la maladie en mendiant dans les rues, oubliant tout simplement que si ils sont contaminés, ils sont des forts propagateurs du Virus dans les populations et dans les daaras, entre eux… Plus cons, tu meurs !
    Et encore : Bonjour la religiosité et l’humanité du peuple Sénégalais envers les enfants Talibés affamés, exploités et non-protégés dans cette Crise du Covid19 au Sénégal…

    Offrez au moins, aux petits Talibés Esclaves mendiants, un morceau de mouton payé si cher pour ce sacrifice rétrograde et débile qui fait de la Tabaski, une fête de plus en plus « M’as-tu-vu » païenne au Sénégal, aux antipodes des vraies valeurs de charité et de solidarité de l’Islam musulman…
    Dans ce pays qui dérive dans la corruption, la cupidité, l’argent facile, l’Islam Radical, l’Esclavagisme d’enfants béni par le Satanisme de ses politiciens, de ses religieux maraboutiques… In chà Allah !
    Avec une pensée pour tous ces animaux égorgés dans une vaste génocide animalier arriéré et stupide, chaque année en croyant que Dieu est content, d’eux ???
    Si Dieu était content d’eux, çà se verrait et ce n’est pas le cas, car le Sénégal s’enfonce dans la misère et le fatalisme, l’ignorance et la connerie humaine ou encore dans l’obscurantisme Islamique, sans l’Aide de Dieu… Chercher l’erreur !

    • Capitaine dit :

      Soigne ta Sale Haine de Merde ! Au lieu de cracher sur les Sénégalais !!! Tu es de quel pays toi !?
      Bande d’athées, d’attardés je voulais dire

  7. Yarimayo dit :

    Ces pauvres vaniteux exagerent

  8. Siby dit :

    C’est normal au Sénégal il y a pas de prix fixe les gens ils profitent de ce moment difficile malheureusement des tout de même il faut être malade pour acheter un mouton à 2500000 franc CFA que dieu nous guide accepte nos bonnes actions

  9. Bustamall dit :

    Chacun est libre de ses croyances est de ne pas croire en Dieu s’il le desire, mais ne le melons point dans nos betises. Si supposement la grave crise sanitaire a plonge des millions de menages Africains surtout et Senegalais en particulier, dans une impasse financiere sans precedent , seuls des voleurs ehontes de deniers publics et magouilleurs de tout accabit peuvent s’offrir des moutons a CFA 2,5 millions par tete en ces moments de grands defis! La fete de l’Eid El Kebir est un acte d’adoration DIVIN certes, mais hautement symbolique dont celui en difficulte financiere ou serre est AUTOMATIQUEMENT dispense, EXEMPTE. ALLAH le Miserircordieux n’a POINT besoin d’un mouton a 1 million CFA et de quiconque qui s’endetterait pour lui faire plaisir . Que les gens reviennent sur terre et a l’ essentiel de grace! Ne pas pouvoir offrir un mouton, chevre ou boeuf n’est ni une tragedie ou une honte. Qu’une Epouse, Belle – mere, tante ou oncle vous fasse la tete parcequ’ils n’ont pas recu leur monton doit etre votre moindre preoccupation. Tristement, cette crise sanitaire globale qui a amene le Monde sur ces genoux ne nous a toujours rien appris.. peuple Senegalais somnanbule qui courre joyayeusement vers la falaise..

  10. Galips dit :

    Les commentaires du « capitaine » illustrent bien l’ampleur du problème.

  11. Bill dit :

    Personnellement, je trouve aussi stupide d’acheter une voiture à plusieurs centaines de milliers d’euros que d’acheter un mouton à quelques milliers d’euros. Ne donnons pas de leçons, la stupidité n’a pas de frontières. Derrière l’élevage de l’animal, il y a sûrement la famille de l’éleveur qui va profiter de la transaction et au moins, le bestiaux ne pollue ni ne fait de bruit et c’est à peu près un produit local.

  12. djeff dit :

    Regardez moi ces bons gros donneurs de leçons de beaufs de toubabs ! Incroyable, ils ne sont même pas chez eux, et ils vont critiquer une coutume et une fête locale dont il ne connaissent rien. Vous n’avez honte de rien bande de toubabs de merde

    • Tiocan dit :

      Avec djeff, les abrutis, racistes, islamistes et décérébrés ont sorti l’artillerie lourde.

      • Djeff dit :

        Voilà les toubabs, dès qu’ils lisent de vérités qui ne sont pas bonne à lire à leurs yeux, ils vont tout de suite se poser en victime en parlant de racisme, d’islamisme bla bla bla. Vous êtes pathétiques

        • Tiocan dit :

          Comme gros con pathétique vous êtes un roi, en plus le racisme, la grossiéreté, la haine, le mépris, l’obscurentisme, le mépris des autres sont vos autres qualités. Pauvre type.

          • kikigourgui dit :

            Avec un niveau aussi élevé que ce soit disant Djeff le peuple Sénégalais n’est pas prêt de s’en sortir… La preuve après 60 ans d’indépendance les enfants crèvent la faim dans les rues, la misère est quasi générale, une minorité se gave à leur dépends mais eux continuent à faire le tour des cases et ne savent que danser et rigoler… Pas de problème, Allah est là pour les protéger… Et ces cons de toubabs, ces mécréants qui crachent sans arrêt au bassinet pour se faire insulter… Comme disent ces enfoirés de toubab dont je fais partie « Ils ne sont pas prêts de se sortir le cul des ronces ».

            • Tiocan dit :

              Oui, vous avez tout dit. Ils ne supportent pas que l’on soit d’un autre avis qu’eux et croient être les seuls à déteneir la vérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :