HONTEUX: LES NOUVEAUX TARIFS ORANGE

Orange Sénégal provoque l’ire de ses consommateurs

L’opérateur de téléphonie mobile sénégalais Orange Sénégal a augmenté les tarifs de ses offres illimix. En effet, les Sénégalais ont la possibilité de souscrire à un forfait mensuel illimix qui accorde 300 minutes de communication vers tous les réseaux, 300 sms, 10 Go internet et accessible au prix de 4500 FCFA, et un forfait hebdomadaire offrant 90 minutes de communication vers tous les réseaux, 100 sms et 2,5 Go d’internet, accessible au prix de 1300 FCFA. Ces offres ont été dénoncées par les citoyens ainsi que par les associations de consommateurs.
« Une société qui fait plus de 3 milliards 200 millions par jours »
Via sa page Facebook, le président de l’association des consommateurs du Sénégal (Ascosen), Nomar Ndao, a dénoncé ces offres d’Orange Sénégal. « Ce coup de Jarnac d’Orange est inacceptable pour une société qui fait plus de 3 milliards 200 millions par jour » a-t-il déclaré. La situation a également fait réagir l’ancien député Cheick Oumar Sy, qui accuse l’opérateur d’appauvrir davantage les citoyens Sénégalais, au profit de la relance économique française. Selon lui, c’est de l’esclavage numérique et technologique. « Les téléphones et surtout les smartphones sont devenues des outils de travail. Nous n’avons pas besoin de package de 5Go pour la nuit. Nous travaillons généralement de 8h à 17h. Il faut arrêter cette arnaque. C’est pire que la Covid-19 et semblable à la mort de George Floyd » a-t-il ajouté.
Des offres jugées inadmissibles
L’ancien parlementaire a par ailleurs interpellé l’autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), afin qu’elle donne des explications sur la situation. Toujours sur Facebook, la journaliste et blogueuse Jaly Badiane a invité les Sénégalais à l’action. Tout en qualifiant l’augmentation des tarifs du réseau d’ « inadmissible », elle a souligné que « la solution n’est pas la migration vers un autre opérateur ! ». Pour elle, il faut qu’Orange Sénégal considère davantage le pouvoir d’achat de ses consommateurs et utilisateurs. Sur Twitter, la colère des Sénégalais est toujours palpable, puisqu’un compte a été créé pour boycotter Orange Sénégal.
Romaric Sy/lanouvelletribune.info

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. sarabanding dit :

    Mon commentaire à l’encontre des nouvelles dispositions honteuses d’Illimix a été retiré….bizarre quand même, et aucun autre commentaire de publié alors que ces horribles et incompréhensibles mesures engendrent bien des levés de boucliers ! Orange serait-il passé par là pour les effacer, on peut tout attendre d’eux !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :