HÔPITAUX: 60% DE FRÉQUENTATION EN MOINS

Une baisse de 60% des fréquentations des hôpitaux de niveau 3

Professeur titulaire des Universités, Abdoulaye Lèye révèle que par crainte d’être contaminés par la covid19, de nombreux malades, notamment atteintes de maladies chroniques, ont désertés les structures sanitaires. Le chef de service de médecine interne/ endocrinologie au centre de l’hôpital de Pikine tire ainsi la sonnette d’alarme sur ce phénomène qui pourrait engendrer à court termes de grave problèmes de santé.
« Depuis le début de la pandémie, les patients fréquentent de moins en moins les structures sanitaires pour principalement trois raisons. Éviter d’aller à l’hôpital pour des raisons non urgentes, la stigmatisation et la crainte de ne pas se faire contaminer par le virus », a dit Professeur Lèye.
S’agissant des chiffres, il estime qu’on peut considérer qu’il y a une baisse des consultations de la fréquences d’au moins de 60%. « L’hospitalisation a suivi une même courbe avec une baisse drastique et un taux d’occupation des lits qui est aux alentours de 30%. Ces chiffres, on peut les reproduire à quelques unités près », confie-t-il à L’Observateur.
pressafrik.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *