Plumer les pigeons avant la tabaski

Plumer les hommes, une solution à la crise

396c8281ecf0fa78e83e99c3fdc5f2a2.jpg

Le Sénégal ainsi que la communauté musulmane  s’apprête à fêter l’Aid-el Kébir (fête du mouton plus couramment appelé au Sénégal Tabaski) dans quelques semaines. A Dakar, pour célébrer dignement la fête, les Sénégalais ne lésinent pas sur les moyens pour s’habiller.

Pour les filles adeptes du Mbaraan, comprenez par-là les femmes expertes en l’art de plumer un gogo (un homme), la solution est trouvée pour couvrir toutes leurs dépenses.

Selon les besoins du moment, elles ciblent soient des enseignants, des commerçants, des vendeurs de tissus, de produits cosmétiques, de mèches et greffages, des tailleurs, etc. Objectif: obtenir tout ce qu’elles désirent pour mieux paraître. Le tout sur fond de tromperie.

En cette période de veille de fête, le modus operandi est tout trouvé pour nombre de jeunes femmes pour assouvir leurs désirs matériels les plus fous. Chaussures, cheveux naturels (dont les coûts varient entre 100 et 1.000 euros). C’est parti pour une longue période de jeu de dupes entre mbaraneuses et coureurs de jupons, prêts à débourser des sommes folles, pour assouvir leur insatiable appétit sexuel.

Un petit tour dans les banlieues de la capitale dakaroise donne un net aperçu. Des jeunes filles rencontrées nous renseignent sur les multiples procédés pour ferrer les hommes.

«J’ai deux petits amis. Je vis avec mon beau-père qui est retraité. Ma mère est femme au foyer. Ils ne peuvent pas tout régler pour moi. C’est pour cette raison que je me suis dit que je peux avoir un autre mec. Je les gère tous deux comme il faut. L’un vient pendant la nuit, l’autre dans la journée et je ne pense pas que cela soit de la prostitution», confie Awa Camara. 

Une autre jeune étudiante de 24 ans, M. W, en a un peu plus.

«J’ai trois mecs que je gère sans problème, vu que l’un vit en dehors du pays. La vie est dure, c’est pourquoi je ne peux pas avoir un seul petit ami. Un seul ne peut pas satisfaire tous mes besoins. Tout ce que veux, c’est qu’ils me financent», livre-t-elle.

Sudonline

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. pierre dit :

    JE ME SUIS FAIS AVOIR PAR UNE SENEGALAISE , J AI TOUT quitté , femme, enfants pour une fille que je croyais sincère , mais qui en vérité n était là que pour mon argent, je ne l ai su qu au bout de 2 deux ans de vie commune , je ptécise que je suis blanc !! un atout non? fille qui n était pas une prostituée , qui travaillé , qui avait 38 ans, divorcée avec deux enfants , donc je pensais quelle était sérieuse !!j’avais tout accepté ses enfants sa famille , alors pourquoi ? cette mentalité ? cet abus de confiance ?le sénegal est un pays mystérieux !! aujourdhui je suis rentrer en france , ma femme a trouvé un autre homme et j ai tout perdu , je ne sais plus quoi penser de ses femmes sénegalaises qui abuse de notre gentillesse ! jamais plus jamais je reviendrai a Dakar trop de mauvais souvenirs !j ‘ai était plus que béte d avoir sacrifier ma famille j ‘avais une femme formidable !!et je me suis fais avoir ! attention a vous les toubabs !!regarder d abord ce que vous avez , avant de tout perdre de toute façon sa ne marche jamais elles ne sont pas là pour vous!

  2. jeangilles dit :

    Bjr
    Si le Bon Dieu n avait pas voulu qu on les plume il en aurait pas fait des Pigeons….!!!
    Premiere fois que j ai mis les pieds au Senegal c etait en 1973 alors je peux dire que des pigeons j en ai vu quelques uns

  3. oyster dit :

    Cela ne doit se passer ailleurs aussi …

  4. pas dit :

    Malheureusement c’est plus facile de plumer le pigeon que de travailler.

  5. Philippe dit :

    Ce n’est pas bien de fait cela sa gatte leurs réputation,et je peux dire ce n’est pas seulement au senegal plein de pays comme le continent américain et européen aussi

  6. babacar dit :

    toute des salopes sauf ma mère et ma sœur ! ( boutade )

  7. MOUMA dit :

    Cher Monsieur, vous n’êtes pas le seul, ni le dernier à s’être fait prendre. Faites connaître votre histoire auprès de vous. Je connais des messieurs et même des femmes qui se sont fait piéger jusqu’au mariage, puis viennent des enfants puis un peu de vie en France et puis patatras, la femme demande le divorce, la pension alimentaire, elle rentre au Sénégal avec les enfants, et vous, vous payez et vous pleurez pendant longtemps. Courage.

  8. jeangilles dit :

    Re
    Pourtant il faut les voir ces vieux et vieilles avec les copain ou copine se ballader a saly…….Elles ou ils se prennent pour des stars …et vous regardent de haut vous et votre epouse
    Moi je trouve tres normal qu elles ou qu ils payent C est une motivation pour supporter les rides et les cimetières a poulets quand il est l heure de se coucher….

  9. flopaty dit :

    que ce soit au masculin ou au feminin!!!!!! c’est assez ecoeurant, certains tableaux sont d’une indecence!!!!! j’ai honte pour eux!!!!! ils ou elles ne se rendent meme pas compte du ridicule…..et me parlez pas de sentiments MDR!!!!!

  10. jeangilles dit :

    ReRe
    Mais comme tout ceci se passe entre adutes alors pour moi pas de probleme mais ce qui m agace c est de les voir se plaindre quand ils se rendent compte qu ils se sont fait pigeonnes ……..
    Comme si ca pouvait etre sérieux entre deux personnes avec 30 ans ou plus de difference d age….

%d blogueurs aiment cette page :