AVIONS DES RAPATRIÉS TROP CHERS

Covid-19: Les Sénégalais bloqués, dénoncent la cherté des billets et réclament l’ouverture des aéroports

Les Sénégalais de l’extérieur, bloqués depuis des mois, réclament des autorités étatiques l’ouverture des aéroports pour rentrer dans leurs différents pays d’accueil. Ces derniers, très remontés, considèrent que le Ministre des Sénégalais de l’Extérieur, Moise Sarr est en train de politiser les vols d’Air Sénégal, autorisés pour le transport de certains Sénégalais.
Ayant constaté une défaillance dans la vente des billets retour en France, en Italie et ailleurs, Mame Thierno Mbacké, un des expatriés sénégalais, regrette une absence de soutien de l’Etat. Puisque, fustige-t-il, l’Etat dans sa décision de rapatrier ses fils, bloqués à l’étranger devrait, à défaut de transport gratuit, réduire le prix d’achat de ces billets.
« Acheter un billet retour à 1050 euro n’est pas donné à tout le monde. Beaucoup de nos compatriotes risquent de perdre leurs emplois à l’étranger. Ces dignes fils, venus pour des vacances, peinent à trouver la possibilité de se procurer un billet. L’Etat doit faire davantage d’efforts pour les soutenir. Sinon… », a protesté Mame Thierno Mbacké.
Ainsi, il fustige le comportement d’un collectif, regroupé autour d’un groupe WhatsApp et impliqué dans la négociation des vols d’Air Sénégal, affrétés pour le convoyage des compatriotes, en direction de l’Europe, particulièrement, en France et en Italie. Face à cette situation, il déplore le fait que des milliers de personnes risquent de ne pas rentrer pour défaut de billets.
Ailleurs, il a révélé que des « modou-modou » de la ville sainte de Touba sont en train de s’organiser pour rencontrer le Khalife Général des mourides, afin de trouver une solution à leur problème. Et d’ailleurs, dans ce sillage, un rendez-vous a été fixé avec le marabout, vendredi prochain. Ce faisant, le petit frère de Serigne Modou Kara Mbacké demande à l’Etat de faire des efforts pour ouvrir les aéroports et accompagner ses fils pour un retour paisible.
LERAL

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Yvesbzh dit :

    Demandez de l’aide à Macron , les caisses sont pleines !!

  2. Bernard dit :

    Pour information: début mai, prix du billet Dakar à Paris pour une personne: 1’700 euros. C’était le prix à payer ou bien je restai sur place !

  3. Bogoyy dit :

    Nous aussi,nous demandons l’aide à l’État pour s’organiser quelque Vols pour destination CASABLANCA car ya plein de Modou Modou qui sont là au Sénégal qui veulent se retourner et enfin on a marre

  4. Bettyboop dit :

    On veut bien aller en vacances aux SEYCHELLES OU TOKIO ou LOS ANGELES pour des sommes exorbitantes et flamber mais pas faire l’effort exceptionnel d’avoir l’honneur de payer son billet plus cher que d’habitude , prix pratiqué parce que les avions ne sont pas rentabilisés dans un sens ou dans l’autre. pourquoi les compagnies à l’agonie et l’Etat dans de graves problèmes devraient faire des billets gratuits ou non rentabilisés?? Je ne connais personne qui travaille à perte parmi beaucoup de commerçants qui font les aller-retour . Pourtant on voit bien tant de commerçants pas vraiment discrets de retour d’ailleurs ou en partance les poches ventrales pleines de billets et les bagages gonflés à bloc de marchandises à vendre ?? . Oui il y a tout de même un lot minime de passagers qui ont vraiment des problèmes financiers mais la solidarité familiale devrait fonctionner ? Tout le monde ne va pas en vacances ou faire ses achats en Europe, tous les enfants sénégalais ne font pas HELAS leurs études à l’étranger .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :