LA CRISE APRÈS LE VIRUS

« LE SÉNÉGAL POURRAIT NE PAS SUPPORTER LES CONSÉQUENCES DE LA PANDÉMIE

Le monde subit de plein de fouet la pandémie de la Covid-19. L’Afrique n’est pas à l’abri. De l’avis de Papa Diallo, Directeur de l’Institut Supérieur des Finances, il sera difficile pour le continent noir de faire face à cette crise sanitaire qui aura forcément des répercussions néfastes sur le plan économique. « Nous sommes arrivés à la limite des modèles économiques. La mondialisation va de pair avec la fragilisation des systèmes économiques. Ils sont tellement faibles qu’ils n’arrivent plus à supporter certaines crises qui ne sont plus conventionnelles », a signalé M. Diallo à l’émission Lr du Temps, sur Iradio (90.3) ce dimanche 17 mai 2020. Toutefois, le Directeur de l’ISF estime que cette crise pourrait être une aubaine pour l’Afrique. « C’est une chance pour l’Afrique de réfléchir à son propre modèle de développement économique. La Covid-19 a fini par mettre à nu certains secteurs comme la santé », a-t-il signalé.
Le Sénégal n’est prêt à faire face
Avec son économie extravertie, le Sénégal va subir les contrecoups de la crise. C’est l’analyse de l’Economiste, Moussa Dembélé, qui relève une économie mondiale en baisse. « Les autorités avaient tablé sur un taux croissance de 6% en 2020. Cela m’étonnerait même que l’on atteigne 3%. Je pense que le Sénégal, comme la plupart des pays africains, risque de se retrouver dans la récession. Parce que, nous sommes trop dépendants de l’extérieur. L’exemple de la Force Covid-19 est là. Les 60% des 1000 milliards que le Sénégal compte mobiliser pour faire face à la crise proviennent de l’extérieur. Cette dépendance fait que le Sénégal n’était pas préparé à la crise et il ne pourrait pas supporter ses conséquences », relève Moussa Dembélé.
sanslimites.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. issa gibb dit :

    En France aussi, la Santé et la Gestion des Hôpitaux à la seule Loi de la Rentabilité, a éclaté en plein jour à la connaissance du peuple Français, avec ses pénuries de stocks de masques, le manque de personnels soignants et leurs conditions pénibles de travail au bout de la rupture pour les infirmiers… Avec des cadres prétentieux et surpuissants à rien foutre, juste à pomper de gros salaires et donner des ordres à du personnel insuffisant et harassé qui se tape tout le boulot… Il y a comme un gros malaise !
    Le Pdt Macron et Edouard Philippe passent de très mauvais et sales moments dès qu’ils rencontrent du personnel soignant hospitalier, dont nombreux sont des Gilets Jaunes qui n’ont pas été entendu en 2019 et depuis fort longtemps…
    Depuis qu’ils avertissent de la déliquescence du service de soins dans les hôpitaux Français, sous Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande et puis Macron, dans un pays qui se vante pourtant toujours d’avoir le meilleur système de Santé au Monde ???… Ce qui semble n’être plus du tout le cas !
    Mais, compris par les Français, car ils ont vu comment les petites mains, les petits infirmiers et aide-soignants dans les hôpitaux ont fait front et se sont sacrifiés pour sauver les malades atteints du Coronavirus, pendant que les pontes qui ne servent à rien, faisait leur propagande inutile et inefficace avec le Covid19…
    Bravo à eux, à ceux du Sénégal et tous ceux en première ligne contre le Coronavirus dans les Hôpitaux dans le Monde Entier !

    Par contre, avec tous les retraités décédés du Coronavirus dans les Epahds et les maisons de retraite, de nombreuses Associations se créent en France pour jeter en Justice, le gouvernement et les directeurs de ces établissements où tant de personnes âgées sont mortes, sans grande explication, réaction et secours de leurs parts et surtout sans concertations avec les familles, mises devant le fait accompli, la mort d’un parent totalement isolé… C’est un autre secteur en déliquescence en France !
    Mon voisin, fou de colère qui me balance : « Ces charognes, ils ont laissé crever les vieux ! »…
    En Espagne, çà était pire : Ils ont trouvé des personnes âgées mortes de Faim dans leurs lits dans 2 maisons de retraite à Madrid… Car le personnel qui avait reçu l’ordre de rester confiné chez eux, n’est pas venu travailler et personne n’est venu faire manger les vieux handicapés, les malades coincés dans leurs lits, restés pendant des jours, sans manger, sans toilettes et sans soins, abandonnés…
    Comme quoi, il y a toujours pire ailleurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :