COUVRE-FEU: ON NE RIGOLE PAS A MBOUR-SALY

MBOUR – Non-respect du couvre-feu et de l’Etat d’urgence : 636 individus interpellés, 218 déférés

A Mbour, les flics n’ont pas chômé durant ces deux mois de couvre-feu. Lors de leurs patrouilles, ils ont interpellé 636 personnes et déféré 218 pour violation de l’Etat d’urgence.
Les autorités ne tremblent pas pour contraindre les citoyens à respecter le couvre-feu. Le dispositif de sécurité de la police de Mbour mis en place par le Commissariat central, la police de Saly et celle de Diamaguène a porté ses fruits. Faisant le bilan des deux mois de couvre-feu hier au Commissariat central, le commissaire, Madjibou Lèye, a donné des chiffres édifiants sur la propension des citoyens à vouloir contourner le couvre-feu : 636 individus ont été interpellés dont 412 pour non-respect du couvre-feu. Parmi eux, 218 ont été déférés au Parquet du Tribunal de Grande instance de Mbour. La police a fait 250 sorties et utilisé des drones pour mieux faire son travail. «Il y a aussi 328 véhicules que nous avons immobilisé soit pour transport urbain soit pour non-respect de certains arrêtés préfectoraux liés à l’interdiction d’abord de l’arrêté du ministre des Transports terrestres. Il y a également, 156 charrettes qui ont été immobilisées suite à l’arrêté du maire interdisant la circulation de ces voitures hippomobiles dans le périmètre communal et surtout au niveau du centre-ville, 2728 pièces ont été saisies, 35 motos immobilisées», détaille le Commissaire central de Mbour. Grâce aux drones, la police a réussi à intercepter les chauffeurs, qui continuent de braver l’interdiction d’assurer le transport interurbain.
Durant ces deux mois de couvre-feu, les policiers ont également saisi de la drogue dans les communes de Saly. Il s’agit de 7 kg de haschich d’une valeur de 18 millions de francs Cfa et de 5,5 kg de chanvre indien et 184 cornets du même produit. «Lors de ces opérations, la police a utilisé des drones pour faire des tours à Saly et à Mbour», explique le commissaire, qui annonce que «cela a permis de niveler le degré d’application de respect des directives sur le plan réglementaire». Il précise : «On l’a fait au niveau du centre du marché national également, du quai de pêche et on n’a vu que pendant la période de fermeture du marché central, cette décision a été respectée par les populations qui fréquentent ces secteurs. Mais, on a vu les répétitions néfastes et négatives que cela a engendrées chez les populations qui fréquentent le marché central et qui ont tendance à migrer vers des marchés comme marché Ngèlaw et celui de Guinaw rail. On a vu effectivement une forte population et très dense qui était au niveau de ces sites-là pour permettre au préfet de mieux arrimer sa décision au contexte.»
Il faut savoir que l’érection du commissariat urbain de Saly a permis de modifier la carte sécuritaire. Auparavant, cette commune était une zone de refuge pour les délinquants désormais traqués par les flics.
abciss/lequotidien.sn

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Joanlanne dit :

    Ah! Oui très bien de faire régner la loi car début janvier attaquée en pleine rue de saly frappée.pourtant mon ami et moi mêle sportifs malgré notre défense sac arrache avec pancarte bleu 2 portables français argent enfin plus le traumatisme lervnci en tout cas à deux adorables taxis sénégalais pour leur aide .car en pleine nuit très difficile .nous venons souvent au Sénégal car nous avons une asso aide humanitaire.depuis plusieurs années ambulances tout le médical et beaucoup pour les enfants donc c est vrai pas très sympa mais bon la délinquance est partout en ce monde .malgré tout nous aimons toujours le Sénégal et les sénégalais

  2. du mas dit :

    Dans Senegal Black Rainbow du 11 mai 2020

    Il faut savoir que l’érection du commissariat urbain de Saly a permis de modifier la carte sécuritaire. Auparavant, cette commune était une zone de refuge pour les délinquants désormais traqués par les flics.
    abciss/lequotidien.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :