LES PERTES ÉNORMES D’AIR SENEGAL

Au Sénégal, le Covid-19 fera perdre 2,6 millions de passagers aériens et plus de 156 000 emplois

2,6 millions de passagers de moins au Sénégal en 2020, c’est l’estimation faite par l’Association du transport aérien international (IATA) le jeudi 23 avril dans sa dernière mise à jour. Depuis le début de la pandémie du covid-19, l’association multiplie les appels au secours au gouvernement pour minimiser les impacts d’après-crise dans le secteur.
En effet, cette chute du trafic aérien dans ce pays d’Afrique de l’Ouest entraînera un manque à gagner de 330 millions de dollars. Cela pourrait menacer 156 200 emplois et peser 640 millions de dollars de PIB, estime l’IATA.
Ainsi pour contenir l’impact, l’IATA suggère une panoplie de mesures d’accompagnement allant des soutiens financiers directs à des prêts, en passant par des garanties de prêts et des allègements fiscaux.
Ces propositions ont déjà un écho favorable auprès des autorités sénégalaises. La semaine dernière, le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, avait annoncé l’allocation d’une enveloppe de 77 milliards FCFA (127 millions USD) qui s’inscrit dans le cadre du Plan de résilience économique et social (PRES) du gouvernement. Ce dernier entend affecter 45 milliards FCFA (74 millions USD) pour l’opérationnalisation du hub d’Air Sénégal, 15 milliards FCFA (27 millions USD) au crédit hôtelier et touristique, 12 milliards FCFA (20 millions USD) au paiement des hôtels réquisitionnés pour le confinement des cas contacts du Covid-19 ; et 5 milliards FCFA (8 millions USD) pour soutenir et accompagner les entreprises et agences du portefeuille de l’État. Le paiement de la TVA des entreprises du secteur du tourisme et des transports aériens a été reporté pour une durée indéterminée.
Agence Ecofin

Vous aimerez aussi...

18 réponses

  1. Bernard dit :

    Et pendant ce temps, des centaines et des centaines de Toubabs sont bloqués au Sénégal, sans vol pour revenir en Europe. C’est plus simple de tout arrêter et de demander des subventions que de s’organiser pour maintenir un service minimum afin d’exfiltrer les méchants blancs porteurs de virus.

  2. stephane dit :

    Air France 7 milliards d’aide de l’état ,à quoi servent les banques ? C’est tout de même mieux qu’une nationalisation gangrenée par les cégétistes

    • Galips dit :

      C’est un prêt, pas une subvention et le politicien invertébré Bruno le maire a déclaré qu’il fallait qu’ Air France soit plus rentable et plus respectueux de l’environnement.Je lui dis « casse toi pov’con » tu serais incapable de diriger une entreprise.
      Quand au SNPL il est aussi néfaste à Air France que le Cancer Général du Travail.

  3. Bernard dit :

    Heureusement, je ne suis pas patron d’Air Sénégal. Mais permettez-moi de cauchemarder !
    Avec mes fonctions de PDG d’Air Sénégal, j’ai le bras long auprès du Gouvernement. Donc, j’obtiens le réouverture de l’AIBD uniquement pour ma compagnie. Sachant que le prix d’un billet simple course Dakar – Paris est de 120’000 Fcfa, j’organise trois vols par semaine au prix unitaire de 500’000 Fcfa, voire plus si mon fiscaliste est d’accord. Pactole assuré et de plus la demande dépasse mon offre. Alors, je laisse les Parisiens « arrondir » la note auprès de mes collaborateurs, à la centaine supérieure, pour obtenir un siège. Dans ces conditions pas besoin de rechercher des volontaires pour rouvrir les bureaux d’Air Sénégal au public !
    Mais je ne suis pas PDG d’Air Sénégal et toujours bloqué à Dakar !

  4. Claudine dit :

    Tous les Toubabs (Français ou Belges) que je connais qui ont voulu partir sont partis. Il ne reste que ceux qui, comme moi, ont préféré rester dans leur pays d’adoption (loin de la folie européenne) ou ceux qui n’ont pas voulu payer leur billet….. Nous sommes beaucoup plus à l’abri du virus ici qu’en Europe et ceci uniquement parce que le gouvernement sénégalais a réagi très vite en bloquant les frontières, l’Europe n’en serait pas à tant de morts si elle avait fait la même chose dès les premiers cas.

    • Galips dit :

      Il est établi que la propagation du virus est liée aux conditions climatiques.

    • Stephane dit :

      Vous avez raison Claudine vous êtes autant en sécurité au Sénégal.Surtout faites bien attention à vous en respectant les quelques règles élémentaires je pense qu’il n y a aucun soucis

    • Bernard dit :

      Oui, tous les Toubabs qui avaient des portemonnaies bien garnis. En plus du billet de retour, les amis qui ont pu revenir en France ont avoué qu’ils avaient laissé une discrète enveloppe de 100’000 Fcfa à l’agence de voyages qui connaissait l’ami du cousin de …..qui pouvait leur obtenir des places ! Ceci par personne ! Je n’ai corrompu personne, donc je suis toujours au Sénégal !
      Donc, je remercie par avance Claudine de me dire comment faire pour avoir un billet Dakar – Paris.

    • Bernard dit :

      Oui, tous les Toubabs qui avaient des portemonnaies bien garnis. En plus du billet de retour, les amis qui ont pu revenir en France ont avoué qu’ils avaient laissé une discrète enveloppe de 100’000 Fcfa à l’agence de voyages qui connaissait l’ami du cousin de …..qui pouvait leur obtenir des places ! Ceci par personne ! Je n’ai corrompu personne, donc je suis toujours au Sénégal !
      Donc, je remercie par avance Claudine de me dire comment faire pour avoir un billet Dakar – Paris.
      Voir: https://senegalblackrainbow.org/2011/12/05/le-senegal-est-corrompu-jusqua-la-moelle/

  5. Air Sénégal vient se plaindre alors qu’elle a laissé sur le tarmac de nombreux toubabs qui possesseurs de billets pour leurs retours sur Roissy , demandaient une modification de la date du vol contre une rémunération de 100€ par billet et s’entendaient répondre l’avion et complet ,alors que la compagnie
    Préféré revendre une deuxième fois ces billets à d’autre touristes venus avec royal air Maroc, ibérique ,ect.. préférant laisser leurs clients sur place ,je fais parti de ces nombreux toubabs qui ont dû repayer une deuxième fois leur billet sur Air France dans le cadre du rapatriement , je ne pense pas que tous ces toubabs seront une nouvelle fois clients chez air Sénégal (qui leur doit toujours le remboursement des billets) vu le peu. De considération portée à leurs clientèles.

  6. Chauchis. Bruno dit :

    Air Sénégal vient se plaindre alors qu’elle a laissé sur le tarmac de nombreux toubabs qui possesseurs de billets pour leurs retours sur Roissy , demandaient une modification de la date du vol contre une rémunération de 100€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :