500000fcfa DE L’HEURE POUR SOIGNER

« Un malade du Covid-19 en réanimation coûte 500.000 Fcfa par heure », Dr Mamadou Diarra

Au Sénégal, les cas graves liés au coronavirus sont dans le couloir de mort. Les 6 patients qui ont atteint ce stade de la maladie sont finalement décédés. Ces tristes résultats sont dus en grande partie à un plateau médical insuffisant avec un déficit de matériels et de personnels soignants.
Et, ce vendredi 24 avril, lors du point sur la situation de la pandémie au Sénégal, le ministre de la Santé et de l’Action sociale a annoncé la présence d’un cas grave de Covid-19 en réanimation.
Directeur du Service d’assistance médicale d’urgences (Samu) national, le professeur Mamadou Diarra Bèye a d’emblée rassuré sur la situation. « Tous les pays rencontrent des difficultés dans la prise en charge. Que ce soit aux Etats-Unis, en France, en Espagne, en Italie, quand ces pays ont eu beaucoup de cas graves, la situation est devenue incontrôlable », a-t-il fait savoir sur la Tfm.
Les aveux du Directeur de Samu national
Soutenant que les cas graves sont pris en charge par les services de réanimation, le médecin a fait des aveux : « ici, nous sommes obligés de prendre en même temps les autres malades. C’est compliqué parce qu’on ne peut pas mettre dans un même espace les malades du Covid-19 et d’autres malades dans un même hôpital. Cela entraînerait un manque de lits ».
Avant de dévoiler : « La réanimation déjà coûte cher, un malade en réanimation demande beaucoup de moyens d’équipements. En une heure, on peut dépenser jusqu’à 500.000 Fcfa pour un seul malade ».
Actuellement, 545 cas de coronavirus sont répertoriés dans le pays, avec 262 cas guéris, 6 décès, 1 évacué (décédé en France) et 276 patients sous traitements dans les hôpitaux.
galsen221.com

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Stephane dit :

    pour le coup c’est 500 000 de l’heure pour mourir.Chez les Libanais et leurs faux diplômés ,Cap , mamelles, ka saous et dizaines d’autres tu payes 3 x plus cher et tu termines dans un corbillard

  2. Ivan dit :

    Ce qui est dramatique pour les cas graves, c’est qu’il n’y a pratiquement pas de salles de réanimation au Sénégal, à part quelques unes à Dakar. Le professeur Seydi, qui coordonne les actions contre le coronavirus, vient de visiter l’hôpital de Ziguinchor et a constaté que l’unique salle de réanimation n’était pas opérationnelle. Donc prudence et respect du confinement.

  3. quel bandes de menteurs il y a10 fois plus de contaminés que les chiffres officiels, il on qu a tester 1000 personnes par jour et on verra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :