442 MILLIONS DE DOLLARS DU FMI

FMI – Sénégal: pas d’allègement mais un appui de 442 millions de dollars

PARIS, FRANCE – NOVEMBER 11: President of Senegal Macky Sall leaves the Elysee Palace after the international ceremony for the Centenary of the WWI Armistice of 11 November 1918, in Paris, France on November 11, 2018. Mustafa Yalcin / Anadolu Agency

Le Sénégal subit comme l’ensemble des autres pays une forte récession économique due au Covid-19. Le président Macky Sall a récemment fait une demande aux partenaires bilatéraux et multilatéraux pour accompagner les efforts économiques mais aussi l’annulation de la dette des pays africains. La Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva «encouragée par les actions entreprises par le Sénégal», a annoncé ce lundi 13 avril sur twitter annonce l’octroi de 442 millions de dollars grâce au cumul de la “facilité du crédit rapide et de l’instrument de financement rapide ».
De nouvelles lignes de crédit
Pour le Sénégal, le conseil d’administration a octroyé deux lignes de crédits : une « facilité de crédit rapide » de 147 millions de dollars et 294.7 millions de dollars au titre de l’« instrument de financement rapide ». Si le premier est une dette à taux zéro avec une échéance maximale de 10 ans, l’instrument de financement rapide peut atteindre des sommes plus importantes (67% de la quote part dans le cas présent) et servent souvent à assurer des « achats ponctuels » selon le site du FMI. Ces sommes permettront au pays de la Téranga de faire face au « besoin urgent de financement de la balance des paiements et du budget » selon le directeur général adjoint Mitsuhiro Furasawa.
Le président Macky Sall a adopté des mesures financières entres autres pour atténuer l’impact du covid19, en mettant en place le fonds “Force covid-19” de 1000 milliards de francs CFA. Des financements ont été sollicités auprès de partenaires comme le FMI pour financer le fonds de même que les partenaires privés, comme les entreprises dont les activités sont basées au Sénégal. En même temps que ces financements, une annulation de la dette a été sollicitée par le président Sall au bénéfice des pays africains.
Un allègement de la dette pour 19 autres pays africains
Le FMI a pour le moment approuvé un allègement immédiat du service de la dette pour 19 pays africains afin de les aider à faire face aux impacts de la pandémie de covid-19. Ces « pays membres les plus pauvres et les plus vulnérables recevront ainsi des dons qui couvriront leurs obligations envers le FMI pour une phase initiale de six mois..“.
Les pays comme le Bénin, le Burkina Faso, la Gambie, la Guinée ou encore le Rwanda sont concernés. Le Sénégal est passé de cette catégorie (revenu national brut inférieur à 1026 dollars) à celle des pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure (avec 1320 dollars) en juillet dernier. Il faut rappeler que les grands projets engagés par le gouvernement constituent le levier principal de l’économie sénégalaise; boostant certains indicateurs économiques.
Aïssatou Thioro Faye/lanouvelletribune.info

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Stephane dit :

    Je dois 52 000 à la Sénélec et 280 000 aux Grands Moulins de Dakar j’espère qu’il vont m’en faire cadeau et effacer mes factures

  2. issa gibb dit :

    Ce que je lis : C’est que l’annulation ou l’allègement (recul ou réduction du remboursement ) de la dette du Sénégal au FMI n’est pas à l’ordre du jour… Ceux sont de nouveaux endettements avec un à taux 0, à rembourser sur 10 ans ??? Il va en falloir des barils de pétrole pour rembourser tout çà, avec un sacré risque de banqueroute finale qui attirera tous les pires requins pour bouffer la bête malade en entier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :