1er HÔTEL A POINTE SARENE EN 2021

Nouvelle station balnéaire de Pointe Sarène : Le premier hôtel livré en mars 2021

Le premier hôtel de la nouvelle station balnéaire de Pointe Sarène, qui est en train d’être construit par un groupe espagnol, ouvrira ses portes en mars 2021. Le ministre du Tourisme et des transports aériens, qui était sur le chantier hier pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux, s’est dit satisfait. Selon Alioune Sarr, cette visite entre dans le cadre des missions de suivi des projets importants qui sont en train d’être réalisés dans le secteur du tourisme au Sénégal. Accompagné d’une forte délégation, le ministre a déclaré : «Nous sommes très satisfaits de voir que le groupe espagnol Rio va démarrer ce projet important qui nous permettra de livrer 514 chambres au mois de mars 2021. Ensuite, une deuxième phase sera lancée pour que, avant les Jeux Olympiques de 2022, nous puissions disposer des 1000 chambres ici à Pointe Sarène.» Il a aussi profité de cette visite pour inciter tous les promoteurs à prendre exemple sur le groupe Rio. Alioune Sarr «les invite à agir ici et maintenant». Car estime-t-il, «le chantier est actif et le délai de 12 mois sera respecté». Donc, déclare le ministre du Tourisme et des transports aériens, «l’ensemble des promoteurs qui ont bénéficié de foncier au niveau de la Sapco à travers des protocoles qui sont signés, je les encourage à faire de même, pour que justement dans le cadre de ces investissements, nous puissions disposer de toute l’infrastructure hôtelière dont nous avons besoin pour les grands évènements que le Sénégal va accueillir dans les 3 prochaines années».
Alioune Sarr a également souligné que son département travaille non seulement pour rendre la destination très visible, mais également, sur la diversification de l’offre touristique. «Nous sommes prêts pour la promotion. Cette semaine, le ministère du Tourisme et du transport aérien fera un séminaire sur la stratégie intégrée tourisme et tran­sport aérien et nous avons eu beaucoup de mal à avoir des hôtels à Saly et à Cap Skiring car ils sont remplis. Nous allons diversifier l’offre touristique, après le balnéaire, nous allons exploiter le mémorial et l’écotourisme. Ce n’est pas le gouvernement qui construit des hôtels, il crée l’environnement, fait l’assainissement, mais c’est le privé qui construit des hôtels. C’est le cas à Pointe Sarène», a rappelé M Sarr.
abciss/equotidien.sn

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. issa gibb dit :

    D’après mes souvenirs :
    C’était un groupe Anglais qui devait construire un village de 70 bungalows à Pointe Sarène ???
    Puis, le groupe international RUI Resort qui devait construire 2 hôtels de luxe à pointe Sarène
    avec maquettes en prime, présentées en grandes pompes à Dakar ???
    Pour finir, par une entreprise espagnole qui construit un hôtel à Pointe Sarène
    dont les travaux sont bien avancés ???
    C’est à perdre son Wolof ???

    Quand à l’annonce du ministre Alioune Sarr que tous les hôtels de Saly et de Cap Skiring étaient remplis pour le séminaire sur la « Stratégie intégrée du Tourisme et du Transport Aérien » : Il faut y être pour constater si ce pauvre ministre continue toujours hypocritement à mentir sur la situation du Tourisme au Sénégal ou si il s’écoute parler en croyant ce qu’il dit … Dans le second cas, il vaut mieux qu’il arrête la Ganja ou la drogue qui fait rire, car il s’approche à des annonces débiles auxquelles plus personne ne croit et encore moins les professionnels du tourisme sur place… Info ou intox ???

  2. Galips dit :

    Ce qui est étrange c’est que l’article ne soit pas illustré par une photo du chantier, d’une maquette ?
    C’ est comme pour la fameuse « muraille verte »

  3. DIDI dit :

    Pas d’hotel sans l’arrivée de l’autoroute à pointe sarène car impossible d’amener autant de touriste par la route qui passe par MBOUR !!
    à quand la construction de l’autoroute jusqu’à nianing?

  4. Glock dit :

    Au fait, le v!sa ? on n’en pale plus ? bizarre !

  5. sarabanding dit :

    Pourquoi une autoroute jusqu’à Nianing ?? Il faut qu’elle aille jusqu’à Joal et rejoigne la très belle route qui mène à Fimela et aux îles du Saloum…..

  6. LE DAHUT dit :

    C’est effectivement le groupe espagnol RIU (et non RIO) qui construit non pas un hôtel mais un centre de vacances de 600 lits.
    Il suffit de venir sur place pour constater la fourmilière d’engins de chantier sur le site de très grande superficie. Une équipe importante de cadres espagnols veille à une avancée rapide des travaux. L’ouverture du Centre de Vacances RIU de Pointe Sarène est prévue pour le 1er trimestre 2021.
    Dès la fin des travaux à Pointe Sarène les équipes se déplaceront à Mbodienne où un Centre de Vacances « RIU PRESTIGE » de 800 lits sera érigé.
    Par ailleurs c’est une voie de contournement de Mbour qui va prolonger l’autoroute qui va partir vers Fatick et Kaolack.
    La voie de contournement « route de Fatick – route de Joal » débouchera face à la route d’accès à Pointe Sarène pour diminuer le temps de trajet Aéroport – Stations touristiques (Résidence de Nianing / Club Med / Domaine de Nianing / station de Pointe Sarène et ses 3 clubs de vacances y compris RIU)
    L’état sénégalais a déjà réalisé les travaux d’approvisionnement en eau, électricité, évacuation des eaux usées, fibre, etc (contrairement à ce qui s’est passé à Saly) pour une station moderne et de forte capacité.
    Arrêtons de toujours critiquer et venez voir sur place. Vous constaterez que la création de ces 2 nouvelles stations touristiques (Pointe Sarène puis Mbodienne) est faite intelligemment.
    Le Sénégal fait des efforts et se donne les moyens de (re)devenir une destination touristique prisée.
    Il reste beaucoup de travail à accomplir (distribution de l’eau, traitement des ordures, électrification, etc) mais ce pays avance et il faut soutenir ses efforts au lieu de toujours critiquer.

    • Galips dit :

      Comme je l’ai dit plus haut, il aurait suffit de quelques photos du chantier pour lever les doutes, mais malheureusement comme trop souvent l’article est foireux parce que rédigé par un journaleux qui ne s’est même pas déplacé sur le site.

    • issa gibb dit :

      Faire des critiques, amène aussi à avoir des INFOS intéressantes comme les vôtres, si elles sont fiables !
      Des INFOS précises que sont incapables de nous fournir le ministre de tutelle ou les journalistes ???
      La critique peut et fait aussi avancer le Sénégal ! Sauf, malheureusement pour le problème Talibés !
      Très heureux pour vous et pour votre Positivisme dans l’avancée du Sénégal ! Même si le réveil sera dur pour le peuple Sénégalais en 2024, vue le niveau d’endettement atteint par le pays et la précarisation accentuée du peuple sénégalais, avec toutes les augmentations actuelles qu’il subit face à une minorité qui s’enrichit honteusement toujours sur son dos… Ce n’est pas une fracture sociale, c’est un gouffre de la misère face aux nantis pourris qui s’accaparent tout et vendent les ressources du pays aux étrangers, directement dans leurs poches… Tandis que le pauvre peuple ne voit goutte et continue à survivre, chaque lendemain… Nous n’avons pas la même vision du Sénégal ????

      Je suis aussi un partisan qu’il fallait laisser Pointe Sarène en Réserve Naturelle pour les touristes et se concentrer sur la réhabilitation de Saly qui a déjà toutes les structures existantes à la relance du Tourisme et qui a fait ses preuves en étant la 1ère destination touristique de l’Afrique de l’Ouest, dans un temps pourtant révolu ???
      La Création d’une 2ème station balnéaire à Pointe Sarène si proche, peut entrainer le risque de la faillite d’une ou des 2 stations en directe concurrence ??? … Sans oublier que Pointe Sarène doit arriver à sa finalité et ne pas s’arrêter en plein chantier pour désaccord ou non-respect du contrat entre les 2 parties où l’Etat Sénégalais nous a habitué, à protester et remettre en question des contrats signés, en vain… Pour être aussi attractif et rentable avec comme défis majeurs, la distribution de l’eau, l’électrification, le traitement des ordures et la création d’emplois professionnels et de bon niveau d’accueil, à Pointe Sarène et dans ses alentours, comme vous le soulignez si bien … Et c’est pas gagné, vue les situations connues au Sénégal dans la distribution de ses besoins vitaux à la création d’un site touristique, mais aussi pour les besoins vitaux de la population sénégalaise abusée et délaissée par les autorités, créant de plus en plus de crises sociales et de manifestations dans le pays… Le « fait à moitié » ou « l’a peu-près » ou encore un pays en crise sociale grave ne relanceront pas et ne feront pas fonctionner le Tourisme au Sénégal… D’autant plus que la destination reste chère pour l’accueil et les prestations offertes et que les concurrents comme l’Espagne, le Portugal, le Maroc, les Canaries ou le Cap-Vert, etc …offrent des prestations supérieures à des prix vraiment plus bas, divisé par 2 ou 3 ??? A prendre les touristes que pour des portefeuilles sur pattes, la copie est à revoir intégralement au Sénégal !
      Il faut de l’eau quand le touriste se douche et pas un filet d’eau quand on veut redevenir un grand pôle touristique …Il faut avoir de l’électricité, même si vivre dans le noir, a un certain charme dans les petits villages de brousse, à petites doses car le touriste aime bien retrouver son petit confort occidental après les excursions exotiques… Tout comme, les touristes n’apprécient que rarement de se promener au milieu des tas d’ordures sauvages sur les plages ou dans les rues… Etendre sa serviette sur une plage où tout le monde vient pisser dans le sable… Se baigner dans l’océan avec des petites crottes d’excréments humains ou des viscères d’animaux sacrifiés qui vous flottent sous le nez , çà ne le fait pas… Et c’est pourtant, encore une réalité du Tourisme au Sénégal et de la notion de Respect des Touristes quand on veut revenir une destination phare du Tourisme en Afrique après l’avoir inconsciemment ou intentionnellement détruit ??? On a toujours pas compris la politique anti-touristique des gouvernements successifs Salliens , ces dernières années ???

      L’avenir, c’est bien ! A condition de se souvenir des erreurs du passé à ne pas reproduire et qui a vidé le pays de ses touristes… Et là, j’avoue que le Sénégal ne donne pas l’impression d’avoir avancé dans les mentalités et que son Virus épidémique permanent qui tue son tourisme à petit feu : le « HARST » => Harcèlements, Arnaques, Rackets, Saleté et Talibés est toujours bien présent dans le pays, comme si ils n’avaient toujours rien compris…
      Sans oublier, la radicalisation fondamentaliste galopante dans le pays et ses dérives islamiques : Patriarcat rétrograde, statut des femmes, voiles et excisions, mariages forcés de mineures, mendiants Talibés esclaves et une jeunesse en perdition, sans emploi et sans avenir, soit fanatisés ou délinquants des rues et dans la drogue …Ou encore qui fuit leur pays dans l’espoir d’un « Eldorado €uropéen » qui n’en veut plus, pour mourir noyés dans la Mare Nostrum ??? Ils fuient leur pays qui avance ???… Sans eux !
      Et puis, il y a la haine montante anti-occidentale au Sénégal, enseignée dans les daaras, prêchée dans les mosquées par les Islamistes et dans les discours des Panafricains à la Rémi Keba, Sonko, Sagna ou le mouvement Y’en-à-marre … Mais aussi, par les confréries soufis sénégalaises qui veulent la fin du Tourisme au Sénégal et le départ des résidents étrangers du Sénégal pour garder leurs privilèges éhontés et leur main mise sur l’exploitation esclavagiste des enfants Talibés dans la mendicité forcée qui leur rapporte tant, à rien foutre…
      Quand on sait et qu’on a compris que ceux sont les confréries religieuses milliardaires qui font élire les politiciens fantoches à leurs bottes, qui gouvernent en réalité le pays et le peuple sénégalais en perte de plus en plus de ses libertés, tenu dans la misère et sans avenir meilleur à l’horizon… Dans un pays qui s’enfonce dans l’Obscurantisme Islamique où les référents occidentaux sont considérés comme décadents ou diaboliques, même si ils en profitent allègrement… Il y a de quoi se poser des questions sur les annonces de la relance du Tourisme et la réussite de l’Emergence quand le Sénégal surendetté vient de tomber de son statut de « Pays Emergent » à celui de « Pays à Economie Hybride » et qui avance à reculons dans beaucoup trop de domaines humains, sociétaux et gouvernementaux que l’on peut critiquer !
      Le Dahut (qui tourne en rond et qui s’enfonce dans la terre à cause de sa patte plus courte d’un côté que de l’autre) qu’Allah le Tout-Puissant vous donne raison pour que le Sénégal redevienne une destination touristique prisée… Même si ce n’est pas gagné ! Avec tous les Anti-Occidentaux et autres Anti-Touristes qui se bousculent au portillon au Sénégal … In chà Allah !

    • Meurisse dit :

      C’est exact, je reviens de Nianing (Janvier 2020) et les travaux sont en cours !

  7. Bettyboop dit :

    On en parle depuis si longtemps qu’on a effectivement l’impression d’une chasse au DAHU !! Mais pourquoi pas DEJA une belle route pour rentrer dans POINTE SARENE et j’ai assisté moi- même avec notre cher ami disparu Mr KAMA à une réunion sur le site de POINTE SARENE BEACH et les investisseurs ESPAGNOLS étaient tres intéressés . Cela va surement trop doucement pour tous ceux qui attendent à nouveau du travail dont le personnel du centre de NIANNING , cela va surement trop vite pour les expropriés avec de maigres compensations qui ont fait ce que Mbodiène a de si chaleureux aujourd’hui mais on a l’impression d’avancer …parfois avec des couacs qui font peine.
    PAR CONTRE Se donner des moyens AU PLUS VITE à Mbodiène par exemple ? A quand un immense centre de FORMATION aux métiers du tourisme, de la construction, de l’hôtellerie, DES ATELIERS DE LANGUES ETRANGERES etc..afin que ce soit les jeunes de PROXIMITE qui bénéficient des futurs postes proposés. IL FAUT PLUS DE 2 ANS pour former du personnel COMPETENT au niveau d’un tourisme de haut niveau avec des compétences en tous genres sans oublier l’écologie, la défense de l’environnement, les connaissances du patrimoine régional etc…ET POUR L’INSTANT QUE NENNI !!
    Le centre de formation aux métiers du batiment de Joal manque de tout dont les imprimantes pour que chaque élève ait son polycop personnel pour mieux comprendre, visualiser à la maison et retenir ! ENCORE UNE FOIS ce sont des déplacés et leurs dérives qui seront aux premières places des futurs emplois…DOMMAGE!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :