MANÉ FIQUE!

Sadio Mané élu joueur africain de l’année

Souvent bien placé, jamais sacré, le Sénégalais Sadio Mané a finalement remporté le ballon d’or africain 2019. Il était le grand favori dans la course au trophée, qui a été décerné ce mardi 7 janvier lors d’une cérémonie organisée par la Confédération africaine de football (CAF) à Hurghada, en Égypte. Sadion Mané (27 ans) devient ainsi le premier joueur sénégalais sacré meilleur joueur africain depuis El-Hadji Diouf (2002). Pensionnaire de Liverpool, Mané a connu une année étincelante avec des victoires en Ligue des champions, Supercoupe d’Europe et au Mondial des clubs. Seule la Premier League lui a échappé… et la coupe d’Afrique des nations perdue en finale.
Le palmarès complet des CAF Awards 2019 :
Meilleur joueur : Sadio Mané (Sénégal)
Meilleure joueuse : Asisat Oshoala (Nigeria)
Meilleur entraîneur (football masculin) : Djamel Belmadi (Algérie)
Meilleur entraîneur (football féminin) : Desiree Ellis (Afrique du Sud)
Président de club de l’année : Moïse Katumbi (TP Mazembe)
Fédération de l’année : Égypte
XI Africain de l’année : Onana – Hakimi, Koulibaly, Matip, Aurier – Mahrez, Gueye, Ziyech – Salah, Mané, Aubameyang
Prix spécial : Kodjovi Obilale, pour le projet « Agrofoot et agriculture durable au Togo »
But de l’année : Riyad Mahrez (Algérie, face au Nigeria lors de la CAN-2019)
Meilleure équipe masculine : Algérie
Meilleure équipe féminine : Cameroun
Meilleur espoir de l’année : Achraf Hakimi (Borussia Dortmund)
Joueur interclubs africain : Youcef Belaïli (Al Ahli)
lesoleil.sn

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. issa gibb dit :

    Ce ballon d’or Africain 2019 pour Sadio Mané est mérité sur le plan footballistique…
    Mais, cet homme est aussi un brave type, malgré sa starification et ses petits privilèges en équipe nationale avec ses gardes de sécurité perso ou avec sa chambre perso, alors que ses collègues sénégalais sont en chambre double… Mais, on le voit aussi aider le staff à décharger le bus en Egypte alors que tous les autres joueurs sénégalais se barrent à l’hôtel sans rien décharger ou porter…
    Ce que je retiens aussi, c’est que Sadio Mané investit dans son village natal au Sénégal, où il a donné des fonds pour construire une école maternelle, un lycée, ainsi qu’un centre de soins et de santé à Bamalni, près de Sedhiou en Casamance…
    Il ne lui reste plus qu’à dénoncer l’Esclavage des Enfants Talibés Mendiants au Sénégal, comme Patrick Vieira l’a fait dernièrement, pour être au Top ! … Mais là, ce n’est pas sûr qu’il le fasse : Car avec un père Imam super -religieux comme lui, ce ne sera pas facile à faire pour prendre la défense des Talibés…
    Enfin, il faudra quand même lui demander son avis sur les Talibés, un de ces jours…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :