AKON CITY, C’EST PARTI!

Avec « Akon City » à Mbodiène, Alioune Badara Thiam s’engage pour la promotion de la destination Sénégal

Le chanteur américain Akon, Alioune Badara Thiam de son vrai nom, a signé mardi avec les autorités sénégalaises un accord de bail portant sur la construction d’une « cité futuriste’’ à Mbodiène, près de Mbour (ouest), un projet par lequel il s’engage à soutenir la promotion de l’activité touristique au Sénégal.
L’accord liant les deux parties a été signé par le chanteur et le ministre du Tourisme et des Transports aériens, au nom de la SAPCO, la Société d’aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques du Sénégal.
Cet accord de bail portant sur 50 hectares va permettre de construire une ville durable à Mbodiène, dénommée « Akon City » et qui sera composé de 60 villas dotées de ‘’commodités’’ et d’‘’installations modernes’’, une initiative appelée à traduire la vision du Sénégal émergent, selon le chanteur. Ni lui ni le ministère du Tourisme et des Transports aériens n’ont donné aucun détail concernant le montage financier de ce projet.
Le chanteur compte s’investir dans le secteur touristique sénégalais, avec la construction de cette « cité futuriste » devant être livrée dans un délai d’un an, en plus d’autres projets d’une « plus grande envergure », dont une « ville durable ». La construction de cette ville « prendra beaucoup plus de temps ».
« C’est un secteur dans lequel le Sénégal dispose de beaucoup d’atouts », a dit Akon après avoir visité le nouvel avion de la compagnie Air Sénégal à l’aéroport Blaise-Diagne de Diass (AIBD).
Selon le ministre Alioune Sarr, chargé du Tourisme et des Transports aériens, cet investissement va accompagner le secteur touristique et le transport aérien, identifiés dans le Plan Sénégal émergent (PSE) comme des « porteurs de croissance ».
Akon, connu à travers le monde et suivi par des millions d’internautes à travers les réseaux sociaux, s’engage de son côté dans la promotion du tourisme au Sénégal et de « notre compagnie nationale », a dit M. Sarr, qui a fait visiter au chanteur le nouveau A330 Néo de la compagnie Air Sénégal.
« Air Sénégal ouvrira une ligne sur les Etats Unis, et nous comptons nouer un partenariat avec Akon pour que la promotion [du tourisme sénégalais] sur le marché américain et des Caraïbes puisse être faite par cette personnalité qui est une référence sur le plan mondial », a souligné Alioune Sarr.
Selon ce dernier, l’AIBD, dont le nombre de passagers devrait être de deux millions 500 mille en fin 2019, cible pour 2020 « pas loin des trois millions de passagers ».
A l’annexe du ministère située à l’aéroport de Diass, Akon a eu droit à une présentation de l’initiative AIBD City Business, « un projet d’extension autour de l’aéroport, avec un centre de maintenance des avions (MRO), un centre de formation aux métiers aéronautiques et une ville aéroportuaire ».
« Dans les grands aéroports du monde, vous avez en permanence une ville où les hommes et les femmes travaillent tous les jours’’, a-t-il dit, donnant l’exemple de Roissy-Charles-de-Gaulle (France), où « plus de de 200 mille personnes travaillent chaque matin et rentrent chez eux tous les soirs ».
Alioune Sarr, qui n’a donné aucune précision relative au montant de ces projets, a par ailleurs réitéré la volonté du gouvernement de construire et de réhabiliter 13 nouveaux aéroports.
Selon lui, ce projet va démarrer avec l’aéroport de Saint-Louis, avant celui de Matam et Ourossogui, trois villes situées dans le nord du Sénégal.
ADL/BK/ESF/APS

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Regis Costet dit :

    Acon et Alioune Sarr…Deux grands noms du Sénégal émergent!La confiance est là…

  2. Diop dit :

    Nous attendons avant tout le dédommagement concernant l’ensemble des terrains se trouvant sur le site…

  3. issa gibb dit :

    Cette « fameuse » ville Akon City qui se réduit désormais à 60 villas, ressemble plus à un projet de camp de vacances à Mbodiène, même si elle a des commodités modernes, si absentes pour se soulager hors de chez soi, au Sénégal !… En espérant aussi, que ce projet ne défigure pas, le joli coin de Mbodiène avec du bétonnage imbécile jusqu’au bord de la plage pour vendre des villas pieds-dans-l’eau, comme ils disent…
    Il ne faudrait pas non plus, que cette Akon City devienne une résidence de vacances éphémère pour les copains américains du rappeur Akon, qui vont très vite se lasser du Sénégal, avec ses harcèlements, son insécurité routière et mobilière, ses rackets policiers des gros 4X4 étrangers, ses miséreux et ses enfants talibés esclaves mendiants et tous ses interdits religieux islamiques, sans oublier la menace croissante du Djihad Wahhabite Terroriste qui ensanglante tout le Sahel Africain ???
    Tout, pour ne pas garder longtemps une ligne aérienne Dakar-Etats Unis qui sera vite pas rentable, car les américains ont dans les Caraïbes, des hôtels 5* étoiles super luxueux et des immenses plages propres à 1 heure de vol, dans des pays plus libres, joyeux et libertins que le Sénégal, dans les Caraïbes…
    Il ne faut pas rêver sur une invasion de touristes Américains au Sénégal : Youssou Ndour a essayé de nous enfumer en 2013 avec ses 3 millions de touristes américains qu’on attend encore… Alioune Sarr veut nous en mettre une nouvelle couche de touristes Américains qui ne viendront jamais ou une seule fois pour ne pas revenir à cause des tares sénégalaises citées ci-dessus … Il faut qu’ils arrêtent de prendre les gens pour des cons… Enfin, si le rappeur Akon a du fric, grand bien lui fasse…

    Mais, à lire que l’accord a été signé avec Akon et le ministre du tourisme Alioune Sarr, « AU NOM de la SAPCO » devrait lui mettre la puce à l’oreille ou il ne connait rien à la réputation désastreuse de la SAPCO au Sénégal et il ressemblera très vite, à un nouveau pigeon friqué à plumer par le gouvernement sénégalais…
    Quand Akon découvrira que ces fonds , dont on ne connait déjà pas, la provenance, ni la transparence (dixit, le texte ), disparaissent dans les poches des dirigeants de la SAPCO ou dans leurs cocktails de réunions, de colloques et d’assemblées pour ne rien jamais décider pour la construction de sa ville-village « durable »… Le rappeur rentrera bien vite aux Etats-Unis, la queue entre les jambes, avec un gros trou dans son portefeuille, comprenant qu’il s’est fait bien baiser par les autorités de son pays natal… Et il pourra en faire une chanson de rap pour se renflouer en vendant sa musique aux Occidentaux qui ont permis sa réussite, qui aurait été plus qu’aléatoire s’il était resté au pays…
    Car, nul ne peut ignorer le niveau de la Corruption et celui des Détournements par les Politiciens Gouvernementaux successifs et leurs complices Religieux Confrériques, dans un pays qui manquent de tout, écoles, hôpitaux, entreprises et emplois, pour ne construire que des Mosquées au Sénégal … Pas un Village de Vacances pour des Américains au Sénégal ??? Il faut arrêter le chit et de planer, Akon !

  4. Bernard dit :

    Si j’ai bien lu = 60 villas sur 50 hectares ! Les occupants des maisons ne risquent pas d’être dérangés par la musique rap du voisin !!!

  5. Yvesbzh dit :

    L alsacien va se retourner dans tombe

  6. Beatrice BRUN dit :

    Issa, moi je suis ravie comme je l’avais déjà écrit sur ce blog très récemment.
    Clientèle Américaine, qu’à cela ne tienne, il y aura des restos VEGAN ‼️
    ❤️😍😀😀
    🌱🌿🌾🌵🌴🌳🌻🌺💐🍀🍁🌾🌾🌾🌾🌾🌾🌾🌾
    👉Par ailleurs, une clientèle Américaine 🇺🇸 sera attentive également à la Protection de la Faune Sauvage dans son pays de villégiature !
    🦁🦓🐗🦒🐘🦏🦛🦛🐘🦁

    Issa, quand vous constatez avec horreur, l’incompétence des gouvernants Australiens, qui n’ont pas su ou pas voulu anticiper ce Massacre !🐫🐪🐫🐪🐫🦘🦘🦘🦘🦘🦘🦘🦘🦘🦘🦘🦘🦘🦘🦘🦘🦘🦘 👹

  7. Galips dit :

    La foldingue a encore frappé.

  8. Regis Costet dit :

    La cheville a sans doute été réparée,mais pas le cerveau…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :