CHAUD A L’AIBD

Mafia à l’Aibd : Le cerveau propose 2 millions au patron de la Section de Recherches

Ce 30 septembre 2019, après 24 heures de garde à vue dans la chambre de sûreté de la Section de recherches (Sr), Thakshan Ganesanathan sait que tout est fini. Face aux gendarmes, il était passé d’ailleurs aux aveux, sachant que rien ne servait plus de mentir : ils savent déjà tout.
Pourtant, ce Franco sri-lankais âgé d’une trentaine d’années, patron à Dakar de l’entreprise « Thakshan Import-export », joue une dernière carte. Il demande à voir Abdou Mbengue, le très rigoureux commandant de la Section de recherches.
Une fois dans le bureau de ce dernier, il lui propose, séance tenante, la rondelette somme de 2 millions de Fcfa pour éviter d’être déféré devant le parquet. Le patron de la Sr joue le jeu. Lorsque l’argent lui parvient, le commandant Abdou Mbengue le met sous scellé et colle une autre infraction à Ganesanathan : corruption passive.
Un des délits retenus par le Procureur qui a ouvert une information judiciaire pour association de malfaiteurs, blanchiment de capitaux, corruption passive, corruption de fonctionnaire, faux et usage de faux, trafic de migrants, contrefaçon de visas… contre Gaesanathan qui a été placé sous mandat de dépôt vendredi dernier.
Ce, en même temps que Xavier Bonyaka Wa Koki chargé de confectionner les faux documents de voyage et Youssoupha Fall qui facilitait les formalités à l’aéroport. Un deuxième lot, composé d’agents de contrôle à l’Aibd (Assane Ka, Samba Mboup et Abdou Khadre Sow) a été déféré ultérieurement.
À vrai dire, les gendarmes ont frappé au cœur d’une organisation criminelle chargée de convoyer, depuis Dakar, des migrants sur la base de faux en complicité avec des agents de contrôle qui fermaient les yeux sur ce scandale. Selon les informations de Libération, les faux visas étaient fabriqués en Inde avant d’être convoyés à Dakar.
Pour mettre le visa sur le passeport, Gaesanathan payait 100 000 Fcfa par document à Xavier Bonyaka Wa Koki qui y mettait en même temps de faux cachets des ambassades. Un vrai travail d’orfèvre. Les gendarmes ont dû s’appuyer sur la Plateforme numérique de lutte contre la cybercriminalité (Pnlc) pour établir la fausseté des documents.
Le business rapportait gros à Gaesanathan : chaque client lui versait 4,5 millions de Fcfa. Sur ce montant, il reversait, pour chaque voyage, un million de Fcfa aux agents de contrôle Assane Ka, Samba Mboup et Abdou Khadre Sow. La perquisition effectuée chez Youssoupha Fall a permis aux gendarmes de saisir plusieurs passeports avec de faux visas et des cachets « entrée » et « sortie ».
seneweb.com

Vous aimerez aussi...

16 réponses

  1. patrick dit :

    et apres on nous reparle de remettre le visa !!!! ce sont pourtant bien des sénégalaissi je ne m’abuse,et un autre qui a une entreprise Dakar…. le mieux serait de faire le ménage deja ici,avant de reinstaller le visa

  2. stephane dit :

    Cet article plus celui des loyers impayés du consulat de bordeaux j’ai de quoi rire toute la semaine,pauvre ministre de l’intérieur et ses fameux visas

  3. sissie dit :

    Stéphane vous avez raison, c’est risible. Sans compter tous les vols qu’il y a à l’AIDB, et croyez moi qu’ils sont bien rodés les gars pour piquer dans les bagages ce qui les intéresse. Je pense que le ministre de l’intérieur devrait faire profil bas, et balayer devant sa porte avant d’emmerder les touristes occidentaux avec son fichu visa. Tous ces articles apportent de l’eau à nos moulins !

  4. Ndiaye dit :

    encore un francais corrupteur! y en a marre a la fin!!!!
    merci commandant pour l’integrité morale

    • Xx dit :

      Franco Sri-Lankais exactement… mais c’est vrai, il y a de mauves gens partout, peu importe l’origine ou la nationalité ! peu importe aussi le niveau intellectuel ou la couleur de la peau !

    • issa gibb dit :

      Encore une fois : Pauvre con de Ndiaye ! L’escroc arrêté, c’est un français-sri-lankais… Pas un français !
      Cela veut dire que c’est un Sri-lankais de naissance, naturalisé Français et qui a gardé sa double nationalité pour commettre ses escroqueries qu’il a organisé sur l’Aibd au Sénégal ??? Avant, on en sait rien ???
      Ce n’est donc pas, un Français pur souche !… En plus de ces délits commis et condamnables au Sénégal, cela m’est aussi à mal les notions d’hospitalité, d’intégration, d’asile politique et du vivre ensemble en France pour certains de ces migrants… Mais aussi, cela entraîne les montées populistes et racistes montantes en €urope dont nous n’avons pas besoin en souvenir que de telles politiques qui nous ont conduit au carnage de 1939-1945… Pour simple souvenir, sans oublier la menace terroriste djihadiste !

      Et question racisme, vous êtes, Ndiaye, un fer de lance de ce racisme au Sénégal dans tous vos commentaires de merde sur ce blog envers la France et les Français… A vos yeux et plume que pas dans le froc, ces éternels « Colonisateurs » qui ont pourtant quitté le Sénégal depuis 1960 ??? Laissant le Sénégal indépendant grâce à la volonté du Grand Charles conscient que la France ne pourrait pas supporter toutes ces ^populations Africaines et en se souvenant de ce qui s’est passé pour l’Indépendance de l’ Angola avec le Portugal et la dictature Salazarienne… Et qu’avez-vous fait de « Votre Indépendance » ??? A part laisser votre pays se délabrer, mendier des aides permanentes à l’ancien « Colonisateur » et maintenant à d’autres pays « Pas très démocratiques et pas trop Respectueux des Droits de l’Homme » qui vont vous la mettre profond dans le cul, pire que dans la « Colonisation » française passée… çà existe déjà, à Touba !
      => La France n’a rien à voir avec cet escroc de l’Aibd !
      La France s’est fait, une fois de plus, baiser par un migrant économique ou politique étranger qui s’est servi d’elle pour se faire naturaliser, avec aucune intention de s’intégrer ou de respecter les lois, même pas celles de l’honnêteté, le respect et la dignité humaine…
      Arrêts de taper sur la France pour rien , Connard !

  5. sissie dit :

    oui ndiaye pour une fois que ce pays montre de l’intégrité, ça mérite de le souligner. Ce n’est pas un FRANCAIS corrupteur, mais un franco sri-lankais, remettez les mots à leur place svp Le mot « français » n’a pas le même sens je crois, non ?

  6. sissie dit :

    c’est vrai y en a marre à la fin de vos insinuations ndiaye !!

    • Galips dit :

      Ce n’est pas un français, c’est un individu avec des papiers « français »
      Ce ndiaye il faudrait qu’il se décide un jour à déposer une plainte contre ses parents de l’avoir fait aussi con.

  7. sissie dit :

    ça c’est sûr Galips que n’diaye n’est pas français avec la hargne et le racisme dont il fait preuve sur tous ses commentaires. Il doit effectivement profiter du système « français » mais il crache encore sur nous . Lamentable et vous avez raison il est très con

  8. le chaman dit :

    Ndiaye, s’appeller Thakshan Genesanathan est effectivement typiquement un prénom et un nom bien Français! Sûr que son passeport est également bien Français.
    Et les pieds Nickelés de l’aéroport ils sont d’où? Les cinq malfaiteurs ils sont qui? Des Sénégalais ou des français?
    Décidément cette haine Anti-Française partagée pour un très grand nombre de compatriotes Sénégalais n’augure rien de bon pour les années à venir au sénégal.

  9. hebras dit :

    Monsieur Mr m diaye n a aucun respect ils nous traitent que comme de la mer de pour quoi tant de haine envers nous sur tout les commentaires…….

  10. Sierro dit :

    Il en prends pour son grade le dénommé Ndiaye. Mais quand même, faire un distingo entre un Français de souche et un naturalisé ne me semble pas être un grand signe de tolérance. Concernant tous les intervenants, il serait assez cocasse de connaître les noms de famille de chacun, je pense que cela pourrait être instructif !!!!!!

  11. Curieux, personne ne fait l’éloge de ce policier qui a refusé de prendre 2 millions en cash pour se taire… Pour moi, c’est l’info la plus importante : au Sénégal, il commence à y avoir des flics incorruptibles. Bravo à ce grand flic, il mérite une médaille, faute de recevoir des éloges sur ce blog de la part de ceux qui ne pensent qu’à critiquer et qui ne voient jamais le bon côté des choses et les progrès du pays, à pas de fourmi, certes, mais qu’il convient d’encourager. Deuxième remarque : il me semble que depuis quelques temps les intervenants sur ce blog se lâchent de plus en plus sur des mots orduriers. C’est dommage, car un vocabulaire inapproprié discrédite le contenu du message : il n’y a pas à traiter les gens de cons ou de salauds, sauf à s’adresser à un public qui ne comprend que ce vocabulaire , somme toute un peu primaire comme forme de raccourci. Quant à la remarque de Ndiaye, j’ai envie de lui dire de relire l’histoire de l’Afrique Noire : depuis les tous premiers contacts avec les Blancs, les africains ont exercé ce mode de fonctionnement basé sur le bakchich qui prévalait dans les cultures traditionnelles. Bakchich et corruption sont frères. Bien sûr que l’on a sans doute encouragé la corruption, mais les français ont aussi développé des garde-fous juridiques et des lois très répressives pour limiter la corruption. Conclusion, au Sénégal on a pris tout le mauvais et on a rejeté le bon, et ça, ce n’est pas les français qui en sont responsables. Eh oui, monsieur Nidaye, le constat est triste : vous avez pris ce qu’il y a de pire en nous mais vous avez rejeté tout la contrepartie de ce qu’il y avait de meilleur. À qui la faute, je vous le demande ? Vous devriez ouvrir les yeux et diriger vos sacarsmes vers ceux qui le méritent : cela ferait sans doute avancer le pays davantage que de s’en prendre aux français qui font tant et tant pour soutenir l’Afrique depuis si longtemps, même si le service n’est pas totalement gratuit (mais qu’est-ce qui est gratuit au Sénégal et dans le reste du monde ?). Monsieur Ndiaye, j’attends le jour où vous dénoncerez publiquement tous ces hommes importants, ministres, marabouts et autres qui envoient leurs enfants faire des études en Europe, comme vous le feriez sans doute si vous en aviez les moyens (à moins que ce ne soit déjà fait). Sans quoi, ne vous étonnez pas de vous voir traiter de raciste primaire, vous fournissez le bâton pour vous faire battre.

    • trevidic dit :

      Vous avez bien raison , mais à mon avis rien ne sert de vouloir discuter avec quelqu’un que la haine aveugle depuis longtemps contre la couleur de peau ou simplement par le fait qu’il soit FRANCAIS.
      mais voila ,il revient comme la marée………

  12. Glock dit :

    Si c’est de la corruption passive je me demande ce qu’est la corruption active ! mais c’est un détail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :