RACKET OU INCOMPRÉHENSION ?

Non-respect du port du masque: La gendarmerie récolte 10 millions FCFA en 72h

La gendarmerie nationale, à l’image de la police et des autres corps des forces de l’ordre et de sécurité, est à pied d’œuvre pour faire respecter les nouvelles mesures prises par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, en vue d’endiguer la propagation de la Covid-19.
En effet, en l’espace de 72 heures, les 855 agents mobilisés ont contrôlé 9 962 individus, verbalisé 1 231 et récolté 10 millions francs Cfa en guise d’amendes.
Tout ce beau monde a été interpellé dans les plages, les restaurants, bars et gares de transport de la capitale.
A signaler que la gendarmerie a aussi fait dans la sensibilisation en distribuant des milliers de masques dans les rues.

Aly Ngouille Ndiaye : « Le masque n’est pas obligatoire dans la rue… »
Les propos ne souffrent d’aucune ambigüité. Et les forces de l’ordre outrepassent leurs prérogatives en verbalisant les personnes qui sortent dans la rue sans masque. Car, à en croire le premier policier du Sénégal, les masques, « on peut en porter, (comme) on peut ne pas en porter quand on sort de chez soi. La décision qui est prise, ce n’est pas de dire aux gens de porter les masques dès qu’ils sortent ».
Mais, s’empresse-t-il de préciser : « dès qu’ils vont dans les lieux de rencontre, on leur demande de porter les masques. Quand vous êtes dans une boutique, dans un magasin, dans un marché où il y a du monde ou dans les transports, on vous demande de porter le masque ». Des propos diffusés en direct à la télé, le vendredi 7 août dernier, sont en contradiction avec les verbalisations récurrentes de citoyens par les forces de l’ordre ces derniers jours.
Salla GUEYE – Seneweb.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Diclo dit :

    Sans doute un peu des 2 …..ETONNANT ??

  2. Ba dit :

    Non juste racket car il n’écoute pas les directives du premier flic du Sénégal.
    Par exemple, le port du masque n’est pas obligatoire dans la rue, sauf bien entendu si rassemblements comme les marchés ouverts ainsi qu’à l’intérieur des véhicules privés.
    Je me suis fait arrêter, le gendarme « adapté » l’arrêté en fonction de la situation, inacceptable ! Mais quand on est bien renseigné ont s’en sort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :