PARLEZ-VOUS LE SENEFRANÇAIS?

LANGAGE – Les trésors du séné-français

La langue française est riche par la diversité des peuples qui la parle. De l’Amérique du Nord à l’Asie en passant par l’Afrique, chaque peuple y apporte sa touche et son originalité. Une expression peut signifier une chose dans un pays et tout à fait autre chose ailleurs. Voici au Sénégal, des mots et des expressions quelque peu renversants si vous n’êtes pas habitués.
Bonbons : Au Sénégal on utilise bonbon pour dire biscuit. Le vrai bonbon est appelé « tangal » (du wolof, littéralement « douceur » ou « réchauffeur »).
Laisser : Un terme qui vient du wolofisme (langue wolof) voulant « arrêter ce que l’on fait ». Si on vous dit de « Baïl li nga def » qui signifie en gros « Arrête tes conneries » mais qui traduit mot à mot donne « Laisse ce que tu fais ».
Enceinter : En français-wolof, cela veut dire, mettre une fille enceinte hors mariage.
Être compliqué : Quelqu’un qui ne se prend pas la tête. Une femme est dite « non compliquée » quand on sous-entend qu’elle serait facile et de mœurs légères.
Cartoucher : Au Sénégal, ce verbe est utilisé pour dire tout simplement que l’on redouble une classe à l’université. Cartoucher à donné le nom cartouchard, c’est-à-dire celui qui redouble la classe…
Suite de l’article: https://lepetitjournal.com/dakar/comprendre-le-senegal/langage-les-tresors-du-sene-francais-155107?fbclid=IwAR246oq9Wyljmr7QNEHxasImBRZORpJw3CoVUP5K_d06I6NaEMmzxrXfTyk

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Artignan dit :

    Quand tu ne sais plus comment s appelle la femme que tu rencontres : madame c est comment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :