NOUVELLE RÉSIDENCE D’ARTISTES A St LOUIS

Ouverture d’une nouvelle résidence d’artistes au Sénégal : la Villa Saint-Louis Ndar

Son inauguration prévue le 8 juin 2019 sera le point de départ d’une nouvelle impulsion artistique et culturelle au Sénégal et à travers toute l’Afrique subsaharienne. Un premier appel à candidatures a été lancé dès le printemps.
Dans la lignée des illustres résidences artistiques à travers le monde, la Villa Saint-Louis Ndar est la première villa pluridisciplinaire à voir le jour sur le continent africain. Déterminée à honorer ce statut en affichant son ambition et ses singularités, elle sera le porte-voix d’une Afrique contemporaine à la dynamique créative en pleine effervescence.
Ville de confluences tant par sa situation géographique et son histoire que par sa mixité culturelle et spirituelle, Saint-Louis est à la fois tournée vers l’Afrique et ouverte sur le monde. Inscrite au patrimoine mondial de l’Humanité depuis 2000, elle souhaite aujourd’hui s’affirmer comme un laboratoire de l’interculturalité au cœur d’une Afrique en quête de considération dans la marche de la mondialisation.
Initiée par l’Institut français et le président Emmanuel Macron, la Villa Saint-Louis Ndar incarne, pour Christophe Bigot, ambassadeur de France au Sénégal « une source de création et d’innovation susceptible d’irriguer les arts et la pensée bien au-delà du Sénégal » et un pont entre le Sénégal et la France.
Une résidence pluridisciplinaire
Confiée à l’architecte Gilles Perrauden, la Villa s’inspire des maisons à varangue emblématiques de l’île. Privilégiant des matériaux naturels, écologiques et locaux, elle est dotée d’une scène extérieure de 33 m2, d’une galerie de 230 m2, d’un espace d’étude, d’une bibliothèque et d’importantes ressources technologiques. Offrant un espace d’expression inédit, la Villa mise sur une hybridation entre art et nouvelles technologies, et privilégie un grand nombre de disciplines : arts numériques, arts plastiques, spectacle vivant, écriture et recherche. Elle accueillera simultanément 3 artistes ou chercheurs africains, français ou francophones, émergents ou confirmés, pour des résidences de 1 à 3 mois.
Sélectionnés par un jury présidé par Marc Monsallier, directeur de l’Institut français de Saint-Louis, composé de responsables de l’Institut français à Paris et Dakar et de personnalités culturelles sénégalaises, ces artistes seront choisis pour l’ancrage de leur projet dans le territoire et leur capacité à échanger localement.
Le patrimoine historique de Saint-Louis, ses pratiques spirituelles, la culture halieutique ancestrale, les questions écologiques et les enjeux politiques autour de la région du Sahel et du fleuve Sénégal, seront autant de points d’intérêts que de sujets d’étude pour les futurs résidents.
Des ambitions multiples et un écho qui porte au-delà de l’Afrique
Véritable incubateur de talents et soutien à la création artistique contemporaine africaine, la Villa a pour vocation d’être un lieu d’accès pour tous à la culture et une opportunité d’enrichissement pour les artistes locaux. Elle souhaite ainsi confronter les artistes résidents à leur responsabilité sociale, à travers de multiples actions de médiation auprès de la population, des jeunes et des infrastructures éducatives, mais aussi en initiant des collaborations avec les artisans locaux et régionaux.
Les grands rendez-vous artistiques internationaux, tels que la Saison Africa 2020 en France et la Biennale de Dakar 2020, seront autant d’opportunités pour tisser des partenariats et offrir un espace d’expression et de création. Ambassadrice de la scène artistique sénégalaise, la Villa pourra s’appuyer sur les autres résidences françaises pour étendre son champ d’action au-delà de l’Afrique et permettre à ses artistes et chercheurs de rayonner à travers le monde.
institutfrancais.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Delaplagne dit :

    Bonjour , projets vraiment à la hauteur des vocations.J ai un projet associatif « keur jardin » et un site sur fb.association keur jardin. Nous partageons notre savoir dans les écoles avec la collaboration de l inspection académique de Saint Louis .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :