PAS ASSEZ D’ÉLECTRIFICATION

le taux d’électrification rurale est-il situé entre 42 et 43 %

A photo taken on May 20, 2016 in Abidjan shows Ivory Coast’s power firm Compagnie Ivoirienne d’Elecricite (CIE) high-voltage power line.
Ivory Coast wants to end the monopoly of the companies which distribute electricity and water and liberalise these key sectors in the hopes of lowering prices, President Alassane Ouattara announced on May 1. / AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO

« Actuellement, si on se base sur les statistiques existantes au Sénégal, il y a, à peu près, 42 à 43 % des ménages sénégalais (en zones rurales) qui ont accès à l’électricité », a déclaré Ibrahima Niane, le directeur de l’Electricité au ministère sénégalais du Pétrole et des Energies.
« Ce qui veut dire qu’il y a une bonne partie des ménages qui n’a pas encore accès à l’électricité », a souligné M. Niane.
Il s’exprimait lors de la deuxième réunion du cadre de concertation pour l’électrification hors réseau.
D’où tient-on ce taux ?
Africa Check est entré en contact avec le ministère du Pétrole et des Energies. *
Le cabinet a confié qu’il s’agit « effectivement du taux d’électrification rurale officielle » du Sénégal.
Qu’en dit l’Agence sénégalaise de l’électrification rurale ?
L’électrification rurale est une mission confiée à l’Agence sénégalaise de l’électrification rurale (ASER).
Celle-ci a indiqué à Africa Check que l’accès à l’électricité en milieu rural était de 39,98 % en 2017 et de 42,3 % en 2018.
« Les chiffres de 2018 sont encore provisoires mais pas surévalués », précise le service communication de l’ASER.
En fin janvier 2019, le Directeur de l’ASER, Baba Diallo avait souligné que 2 300 localités supplémentaires ont été électrifiées entre 2012 et 2018.
Objectif non atteint
Sur son site web, le ministère du Pétrole et des Energies évoque le Programme national d’électrification rurale (PNER), validé par le président sénégalais Macky Sall.
Il vise un accès universel à l’électricité à l’horizon 2025 avec un objectif intermédiaire en zone rurale de 60 % en 2017.
Le ministère du Pétrole et des Energies a également indiqué à Africa Check que le taux est passé de 29,5 % en 2014 à 42,3 % en 2018.
« L’investissement consenti par l’Etat pour arriver à ces résultats est de 110 milliards de F CFA. Il reste donc beaucoup à faire pour toucher les populations restantes », souligne l’institution.
« L’Objectif de l’Etat est d’arriver à un accès universel de l’électricité à l’horizon 2025 », ajoute-t-elle.
Par ailleurs, le dernier rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) indique que le taux d’électrification rurale au Sénégal a atteint 43,5 % en 2018.
Conclusion : Le taux avancé par le Directeur de l’électricité est globalement correct
Les dernières données officielles produites par l’Agence sénégalaise d’électrification rurale confirment que le taux d’électrification en zones rurales était de 42,3 % au Sénégal en 2018
De son côté, l’Agence internationale de l’énergie situe à 43,5 % le taux d’électrification rurale au Sénégal sur la même année
Des données qui confortent ainsi l’information donnée par Ibrahima Niane, le directeur de l’Electricité au ministère sénégalais du Pétrole et des Energies.
Toutefois, l’objectif – d’atteindre un taux de 60 % d’électrification rurale en 2017 – visé par le Programme national d’électrification rurale n’a pas été atteint.
africacheck.org

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *