ON VOLE A NOUVEAU A YOFF…

Cascade de vols de matériel à l’aéroport Léopold Sédar Senghor

A sa fermeture au public en décembre 2017, l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar devenu un aéroport militaire depuis lors, semble être livré aux pilleurs, aux voleurs qui pillent le matériel laissé sur place. L’information est livrée par le quotidien Source A, dans son édition de ce vendredi.
Le site de l’aéroport est l’objet de multiples vols portant sur: « sièges sur poutres, bancs, canapés, comptoirs d’enregistrement ou de débarquement, matériels légers, éléments du système de tri des bagages, matériel lourd, comme le système d’acquisition dynamique, convoyeurs à bagages… Tout subit la loi des voleurs. Rien n’est laissé au hasard, décrie le quotidien. Qui précise que la poignée de gendarmes postés sur place souffre le martyr, pour pouvoir veiller sur ce très vaste site.
Le matériel laissé sur place depuis 2017 fait la convoitise des délinquants, qui ont ouvert des brèches tout autour du mur d’enceinte, ajoute la source.
Fermé au profit de l’Aibd, Lss est également menacé par les prédateurs fonciers.
Momar Mbaye/seneweb

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Abdul dit :

    Mais que fait la Police ?

  2. Xx dit :

    Il me semble que l’aéroport LSS était ou devait être réservé aux vols militaires ? ou transformé en un gigantesque pôle de… je ne sais plus quoi ?!
    Le laxisme habituel permet donc aux voleurs de s’approvisionner à « bon prix » de tout le matériel « abandonné »…

  3. Reginald groux dit :

    Le livre le plus lu au Sénégal : Vol de Nuit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :