LE MUSÉE DES CIVILISATIONS NOIRES

Après 52 ans d’attente, le Musée des civilisations noires verra bientôt le jour au Sénégal

Lancé comme une idée il y a 52 ans par le Président Léopold Sédar Senghor, le Musée des civilisations noires ouvrira ses portes le 6 décembre prochain à Dakar, a déclaré le 27 novembre son directeur.
L’idée d’un Musée des civilisations noires du premier Président du Sénégal indépendant Léopold Sédar Senghor verra le jour le 6 décembre prochain à Dakar, a rapporté ce mercredi 28 novembre l’AFP, citant Hamady Bocoum, le directeur du musée.
«Nous serons prêts le 6 décembre pour l’inauguration» par le président Macky Sall, a déclaré le responsable lors d’une conférence de presse, le 27 novembre. Les travaux du nouveau musée «avancent bien», a-t-il précisé.
S’exprimant sur les derniers préparatifs avant la date d’ouverture de cet établissement public, M. Bocoum a affirmé qu’«on dispose de tout ce qu’on veut» pour son lancement. Il a notamment cité à titre d’exemple les vestiges sur les premiers hominidés avec en particulier leur «outillage lithique» fait de pierre, dont la datation remonte à plusieurs millions d’années. À ceci s’ajoute les créations artistiques actuelles et des collections de peintures et de sculptures.
L’objectif principal de ce musée, selon son directeur, est de mettre en avant «la contribution de l’Afrique au patrimoine culturel et scientifique» de l’humanité. Dans ce sens, le responsable a notamment souligné que «la métallurgie du fer a été découverte en Afrique 2.500 ans avant Jésus-Christ».
S’étalant sur une superficie de 14.000 m2 avec une capacité d’accueil de 18.000 pièces d’art, le musée, qui a imposé sa marque dans le centre-ville de Dakar, a été édifié grâce à un don de la Chine s’élevant à 20 milliards de francs CFA (près de 30,5 millions d’euros). La Chine a également participé à son équipement à hauteur de trois milliards de francs CFA (4,5 M EUR).
Pour rappel, le premier à avoir lancé l’idée d’un Musée des civilisations noires au Sénégal est le Président Léopold Sédar Senghor (1960-1980), lors du premier festival mondial des arts nègres organisé en 1966 au Sénégal. Cependant, les travaux de réalisation ont commencé sous la présidence d’Abdoulaye Wade (2000-2012).
SEYLLOU/sputniknews.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. issa gibb dit :

    On l’attend ce Musée Chinois des Civilisations Noires qui a mis en colère, certains d’entre nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :