LA FRONTIÈRE FATIGANTE

Axe Dakar-Bamako: Le calvaire des camionneurs sénégalais

Abdoul Aziz Thiam, porte-parole du collectif des camionneurs-routiers du Sénégal, liste les désagréments que lui et ses collègues rencontrent en territoire malien.
« Vu les textes de la Cedeao par rapport au règlement 14, les problèmes qu’on rencontre à l’intérieur du Mali sont relatifs à des faux frais qu’on nous fait payer. Beaucoup de faux frais. Car, on nous oblige à payer 10 mille Francs CFA comme taxe pour ceux qui se rendent vers Bamako. Et, ceux qui partent à Sikasso, on leur fait débourser 25 mille Francs Cfa. »
« Ces impôts, on les paie pour chaque voyage, indique-t-il. Mais on nous a envoyé un courrier qui fait savoir que ces impôts ont été supprimés. »
Ce qui ne les satisfait pas totalement. Puisque, soutient Thiam, « nous sommes satisfaits à 65%. »
Pour les 35%, il reste les tracasseries que leur « fait subir » la douane malienne. « Nous sommes victimes d’une discrimination de la part des hommes de tenue maliens », accuse le collectif. Dont les membres craignent également l’insécurité sur l’axe Dakar-Bamako.
D’ailleurs, un de leurs membres a été victime d’une attaque armée, déplorent les camionneurs. Selon le porte-parole, « cela s’est passé la semaine dernière, un chauffeur a été la cible des balles d’agresseurs ».
Seneweb.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    C’est qui , le ministre de tutelle du collectif des camionneurs routiers pour le Mali ???
    Le mec, il faut le réveiller, il a du pain sur la planche… ou il faut armer les camionneurs sénégalais au Mali…
    Pour rétablir de bonnes relations aux frontières et une bonne circulation Sénégo-Malienne ???

  2. trevidic dit :

    Il y a toujours des problèmes avec les frontières ( n’oubliez pas YAYA !.GUINEE) , et dans ces pays des fonctionnaires qui arrondiraient les fins de mois à l’exemple du pays voisin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :