SILENCE ASSOURDISSANT

Le déni sénégalais

1699ac9a03644638e39183aedcb49559cc4f9a96.jpg
Questions à ces valeureux combattants patriotes qui sont les premiers à réagir à tous nos problèmes politico-sociaux au Sénégal :
Pourquoi ce tabou, ce silence assourdissant sur le problème des enfants mendiants, des sévices qu’ils subissent, de leur exploitation éhontée par des gens qui se cachent derrière la religion ?
Même certains maîtres coraniques sincères rejoignent la lutte, et vous ? Pourquoi ne dites vous jamais rien ou vous contentez-vous d’un simple like en passant ?
Pourquoi quand nous faisons des marches de protestation, il n’y a que 3 pelés et 2 tondus après des centaines de likes ???
Et pendant ce mois du ramadan, vous allez demander pardon à Dieu et continuez à ignorer cette souffrance sous vos yeux, et pire, leur donner une obole comme ça en passant pour vous assurer le rachat de vos péchés ou pour que Dieu réalise un de vos souhaits ? Pensez-vous sérieusement que Dieu réalisera ce genre de souhaits basés sur la souffrance de pauvres innocents et l’hypocrisie de la société ?
Des associations vont servir un ndogou aux talibés avec grand renfort de photos sur les réseaux sociaux, pensez-vous que les talibés ont besoin de manger qu’une seule fois par an, juste pour votre fameux tiyaba à vous ? Pensez-vous sérieusement aller au paradis en faisant cela une fois par an et en fermant les yeux sur leurs souffrances les 364 autres jours de l’année ?
Pourquoi vous ne vous battez pas pour les libérer définitivement de leurs souffrances ? Si tout le monde se levait comme un seul homme ce problème serait résolu depuis longtemps !
C’est la plus honteuse tare que se coltine le Sénégal, c’est de la barbarie, vous devriez avoir honte de cautionner cela tous autant que vous êtes ! Nous sénégalais sommes prompts à nous gargariser de notre fameuse téranga, de notre fameuse intelligence et de nos grandiloquentes analyses politico-sociales qui recouvrent nos murs sur FB, mais sachez que nous n’avons aucune crédibilité à l’extérieur avec ce fléau dans nos murs ! Et les fameux défenseurs des droits de l’homme, des droits du genre, des droits de ceci ou de cela, où êtes vous ???
Bonne journéee à tous, dormez bien sur vos 2 oreilles, priez bien pour le ramadan, jeûnez bien… Baleen ma akh !
TOUT VA BIEN DANS LE MEILLEUR DES MONDES !
WASSALAM
Hulo Guillabert
https://web.facebook.com/S-T-O-P-%C3%A0-la-Mendicit%C3%A9-des-Enfants-1418341431757884/?fref=nf

Vous aimerez aussi...

12 réponses

  1. Daniela ROTH dit :

    Mes respects Hulo Guillabert pour ce que vous dénoncez pour que cette barbarie cesse enfin. Pourquoi jeûner pour se faire pardonner ses péchés alors que la majorité detourne ses yeux de ses enfants faméliques maltraités torturés ou tués ???
    Non le Sénégal n’est pas ce pays de la Teranga dont tous se vantent avec un orgueil mal placé.

  2. juufa dit :

    Emouvant plaidoyer et si réaliste. Ouiiii les consciences se soulagent à bon compte, (particulierement le vendredi ) avec un sachet de sucre, lait, piécette, en baissant rapidement sa vitre de voiture mais en ne regardant même pas cet enfant en guenille et manifestement en mauvaise santé.
    Un enfant battu à mort par un maître coranique ces jours derniers. Et alors ? Un de plus ?!
    Le pacifisme sénégalais est une des qualités
    reconnue mais la ligne est mince avec la passivité et l’indifférence.
    Que les medias s’ emparent de ce sujet, sans concession ni répit.
    L’image du Senegal et de sa population passe par l’éradication de ce fléau, contraire à toute humanité.

  3. issa gibb dit :

    ENCORE UN ENFANT TALIBE BATTU A MORT PAR SON MARABOUT ? ET ALORS…
    Les sénégalais s’en foutent, ils sont tellement lâches et peureux face à leurs sorciers-marabouts que la énième annonce d’un enfant talibé Moussa Cissé, 13 ans assassiné par son sadique marabout Omar Kane les laisse totalement indifférent.  » C’est pas bien » ou « c’est pas normal », voici les seules réactions du peuple sénégalais pour un meurtre d’enfant, enfant de Dieu. Comme si Allah, le Tout-Puissant avait abandonné le Sénégal, car nous sommes dans l’infâme, dans l’abject, dans l’ignominie.
    Les conditions de vie et les maltraitances des talibés sont connues et dénoncées en vain, depuis trop longtemps. Après l’incendie de la médina et ses 9 morts, après le discours inutile de Macky Sall, après le meurtre du petit talibé par son maître Ndao à Yeumbeul en juillet 2016, après l’assassinat du petit talibé par un défoncé en août 2016 à Kaolack, après la mort de maladie, faute de soins du petit talibé abandonné par son marabout à Touba, après les talibés accidentés de la rue, après les talibés sodomisés dans les daaras-bordels véreuses, après….
    Voici, le meurtre du petit talibé Moussa Cissé, 13 ans, enfant malade, connu pour ses crises d’épilepsie. Il a été écartelé par 4 camarades obligés par le marabout, dont Ahmet Cissé, 14 ans, le propre frère du futur mort, pendant que son sadique maître Omar Kane le fouette pendant 1 heure ? La raison, l’enfant n’arrive pas à réciter correctement une sourate très longue du coran. Le soir, même martyr, l’enfant se trompe à nouveau en récitant cette même sourate pourrie. A nouveau écartelé par les 4 copains sous la terreur du fou sadique et fouetté pendant encore une heure par ce même fou tortionnaire. Mais çà tourne mal, l’enfant pique une crise d’épilepsie avant de s’évanouir et mourir lors de son transport à l’hôpital. Au XIXème siècle, les marabouts enseignants du coran aux talibés, les fouettent 2 heures par jour ? Ils frappent un enfant déjà malade ? Au de l’apprentissage du coran, ils tuent des enfants ? Quelle drôle conception de l’Islam et de l’éducation des enfants ? Ce n’est qu’un meurtre de plus dans leurs daaras pourries et maltraitantes.
    Puis, il y a le niveau humain et intellectuel du maître, ce malade mental Omar Kane a essayé de corrompre le père de l’enfant décédé pour qu’il soit immédiatement enterré à Touba sans constatation médicale. Heureusement, la mère de l’enfant a averti ses frères, les oncles maternels de l’enfant qui ont porté plainte à la police, ce qui à entrainer une autopsie. Quand à Omar Kane, il s’est enfoui de sa daara des parcelles assainnies de dakar, pour aller se cacher chez son propre marabout à Touba, car ces pourritures pseudo-religieuses se croient au dessus des lois, entre eux. Cela montre la lâcheté de ce pauvre mec.
    La famille de ce taré sanguinaire, resplendit d’hypocrisie, en arguant que l’enfant était soumis à des crises d’épilepsie fréquentes et que le témoin oculaire était le frère Ahmet de la victime, son témoignage n’est pas recevable. Ils oublient qu’un enfant fouetté 2 fois une heure, soit deux heures dans la journée, çà laisse des traces et que çà abime un petit cœur malade. Ensuite, ils étaient 4 à tenir écartelé l’enfant martyr pour le fouet du maître sadique, il reste donc 3 témoins oculaires dont le témoignage est recevable. Cette famille est une honte du Sénégal. On ne dénie pas un meurtre, l’autopsie et la justice fera le reste, parfois trop frêle, elle aussi avec les marabouts assassins d’enfants talibés.
    Pour toutes ces raisons, je me fais procureur général, malgré mes idées opposées, pour le rétablissement de la peine de mort et l’exécution de ce marabout. Qu’on applique la charria à ces arabisants qui exploitent et assassinent les enfants de Dieu au nom de Dieu.
    Quand au Sénégal et son silence étourdissant et minable : que les institutions internationales soient alertées et qu’elles condamnent le Sénégal pour esclavagisme, traite négrière, assassinats d’enfants par des sanctions politiques, morales et financières.

  4. issa gibb dit :

    Mille excuses, il faut lire meurtres à Yeumbeul Juillet 2015 et Kaolack en août 2015, etc… C’est la colère qui me fait tromper car les meurtres d’enfants talibés continuent au Sénégal.

  5. loulou21 dit :

    Merci Issa Gibb pour tout ce que vous dénoncez si bien……

  6. juufa dit :

    Merci Issa Gibb. C’est ce dont le Sénégal manque cruellement : des coups de colère qui atténue cette apathie et bienséance hypocrite, dans de si nombreux domaines.

  7. Candide dit :

    Merci Issa ! comment ne pas être scandalisé par ce que nous lisons, nous entendons, et voyons chaque jour ! L’inertie des Sénégalais est stupéfiante, eux qui sont si prompts à réagir à une simple caricature… dont la gravité est au niveau zéro par rapport au meurtre d’un enfant sciemment et sauvagement battu.

  8. Lola diolla dit :

    Merci Hulo Guillabert et issa gibb pour ce que vous dénoncez.
    Il est temps que le peuple sénégalais se réveille et se lève pour résoudre ce problème.

  9. Likoko dit :

    Bonjour à tous.
    Voyez vous mes Soeurs & frères, ce problème ne concerne pas que le Sénégal, mais tout nôtre continent Africain.
    Une hypocrisie monumentale est cultiver et pratique.
    Plusieurs générations de lâche et de surcroît intellectuels très peut instruit, et surdiplome couché dans un insalubre intellectuels.
    Incapable de prendre leurs destin en mains, avec des regards tourments vers l’extérieur attendant un Dieu qui ne viendra pas les sauvers…
    Passionter, passionter pauvre Nègres. Dans cette attente d’un libérateur vous resterez esclaves, des enfants de vos esclavagistes…

  10. Likoko dit :

    Bonjour à tous.
    Voyez vous mes Soeurs & frères, ce problème ne concerne pas que le Sénégal, mais tout nôtre continent Africain.
    Une hypocrisie monumentale est cultiver et pratique.
    Plusieurs générations de lâche et de surcroît intellectuels très peut instruit, et surdiplome couché dans un insalubre intellectuels.
    Incapable de prendre leurs destin en mains, avec des regards tourments vers l’extérieur attendant un Dieu qui ne viendra pas les sauvers…
    Passionter, passionter pauvre Nègres. Dans cette attente d’un libérateur vous resterez esclaves, des enfants de vos esclavagistes…

  11. Harrison dit :

    oui bonjour Issa je ne décolère pas depuis des lustres mais les Sénégalais ne bougent pas se terrent ignorance mon oeil la peur la frilosité c’est certain Honte à eux qui ne dit rien Consent ….Combien de temps encore ……… même mes amis Sénégalais n’osent pas parler derrière un mur oui devant non .?….. une amie TOUCOULEUR m’a dit que les Sénégalais étaint des froussards ELLE A RAISON ….. palabrer ils savent pourtant prendre une position franche Non ……. bon dimanche et profitez du Ramadan pour vous poser les bonnes questions ……. bon dimanche

  12. issa gibb dit :

    Mon dimanche, je vais le passer à traduire en anglais, tous les articles des journaux sénégalais, Seneweb, Senego, Dakaractu, etc… sur le meurtre du petit talibé Moussa Cissé, 13 ans, dans sa daara des parcelles assainies par son maître coranique Omar Kane, à Dakar, capitale du Sénégal. Puis, je les envoie par email (courriels), à Human Rights International pour qu’ils se réveillent, leur dernière enquête sur le martyr des enfants talibés au Sénégal remonte en 2013. Ils se focalisent sur les migrants de Syrie. Je les envoie aussi, à la section des Droits de l’Homme de l’ONU, à New York et à Genève, pour que le monde, sache et n’oublie pas le sort des talibés au Sénégal. Ainsi qu’en Suède, au comité international de la protection des enfants, présidé par la reine du Suède, la reine de Jordanie et autrefois, Madame Chirac (pas sur qu’elle y soit encore). Dans le seul but, que les meurtres d’enfants talibés, leurs esclavages et leurs martyrs soient dénoncés et dénoncés encore, jusqu’à une condamnation internationale du Sénégal. Le monde entier doit savoir ce que vivent ces gosses, abandonnés par leurs familles, exploités par des adultes, et ignorés par leur pays et non-protégés par l’Etat.
    Il n’y a pas d’autre moyen, sinon l’exploitation des enfants talibés au Sénégal, ne s’arrêtera jamais. Les associations humanitaires ne servent à rien pour éradiquer le problème, je dirais même qu’elles l’entretiennent en nourrissant et en soignant ces gosses, car les enfants talibés continuent à mendier dans les rues pour leurs maras véreux et ils sont en nombre croissant. De plus en plus nombreux, dans un trafic d’enfants pauvres sénégalais et d’enfants des pays voisins, comme dans la traite négrière passée, par une mafia maraboutique digne de la camorra italienne.
    De plus, les marabouts et les imams ont lobotomisé les cerveaux du peuple sénégalais dans la peur, la lâcheté, la fainéantise, l’ignorance, la misère et dans un islam dévoyé avec la bénédiction des sectes confrériques milliardaires et les politiques corrompus, tous en connivence pour tenir le peuple dans les conditions de vie citées précédemment et continuer à exploiter honteusement ces pauvres gosses talibés. Même les assassinats d’enfants talibés n’émeut personne et ne soulèvent aucune réaction de leur part. C’est tout un pays hypocrite et lâche qui est l’assassin du petit Moussa Cissé !
    Seules les institutions pénales internationales sont capables d’arrêter la traite négrière et les meurtres des enfants talibés au Sénégal.

%d blogueurs aiment cette page :