COVID EN AFRIQUE

Afrique : des chiffres du Covid-19 en trompe l’œil, le Sénégal en exemple

Si l’Afrique subsaharienne a officiellement eu peu de victime de Covid-19, le taux de positivité qui mesure le rapport entre le nombre de test et le nombre de cas positif est cependant très élevé, laissant penser qu’il pourrait y avoir un nombre de personnes touchées par l’épidémie beaucoup plus important que ce qu’annoncent les chiffres officiels. L’exemple du Sénégal est en cela intéressant.
Ce dimanche 17 janvier 2021, le ministère de la Santé et de l’Action sociale du Sénégal a reçu les résultats des examens virologiques qui montre que sur 2239 tests réalisés, 290 sont revenus positifs, soit un taux de positivité de 12,95 %. Les cas positifs sont répartis comme suit :
118 cas contacts suivis par nos services
Aucun cas importé enregistré dans les différentes portes d’entrée du pays
172 cas issus de la transmission communautaire répartis comme suit :
Kaolack (15), Keur-Massar (9), Louga (8), Touba (7), Dahra (6), Mbour (6), Matam (5), Médina (5), Yoff (5), Almadies (4), Guédiawaye (4), Mamelles (4), Maristes (4), Mbao (4), Ouakam {4), Ouest-Foire (4), (4), Kédougou (3), Ngor (3), Tamba (3), Thiadiaye (3), Thiès (3), Dakar-P1ateau (2), Dieuppeul (2), Fass (2), HLM (2), Liberté=6 (2), Mbacké (2), Niary Tally (2), Ouagou Niayes (2), Parcelles=Assainies (2), Pikine (2), Sacré-Coeur-2 (2), Sangalkam (2), Yeumbeul (2), Amitié-l (1), Amitié2 (1), Bignona {1), Cambérène (1), Colobane (1), Diamniadio (1), Dioffior (1), Diouloulou (1), Diourbel (1), Gibraltar (1), Grand-Dakar (1), Grand-Yoff (1), Gueule Guinguinéo (1), Kaffrine (1), Kébémer Liberté-1 (1) Liberté-3 (1), Liberté-4 (1), Liberté-5 (1), Linguère (1), Mermoz (1), Ndoffane (1), Nord-Foire (1), Pété (1), Point-E (1), Popeunguine (1), Rufisque (1), SainELouis (1), Saraya (1), Sud-Foire (1), Thilogœ (1) et Zone-B (1).
172 patients hospitalisés ont été contrôlés négatifs et déclarés guéris.
42 cas graves sont pris en charge dans les services de réanimation.
6 décès ont été enregistrés ce samedi 17 janvier 2021.
L’état de santé des autres patients hospitalisés est stable.
A ce jour, 23028 cas été déclarés positifs dont 19224 guéris, 515 décédés, et donc 3288 sous traitement.
A la lecture de chiffres globaux, il pourrait sembler que le Sénégal est peu touché, comme les autres pays de la sous-région, par exemple 213 nouveaux cas en Côte d’Ivoire ou 30 nouveaux cas au Togo. Mais l’exemple du Malawi où deux ministres sont décédés le même jour des suites du Coronavirus alors qu’officiellement le pays ne compte que 235 décès depuis presque un an que l’épidémie de Covid-19 a atteint l’Afrique montre que les chiffres sont largement sous-estimés.
Par ailleurs, si l’on sait qu’au Sénégal, en seulement 24 heures, 172 personnes ont été infectées sans que les autorités sanitaires ne sachent exactement qui leur a transmis la maladie, on peut aisément comprendre que le virus circulent à grande échelle dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. Sans compter le nombre élevé de localités où des transmissions communautaires ont été enregistrées. Sans conteste, les chiffres annoncés sont loin de la réalité. La quasi-totalité des personnes testées étant les malades qui arrivent dans les centres de soins, avec le plus souvent des symptômes.
Il est fort probable que le variant sud-africain, qui effraie tant en Europe, soit déjà présent sur toute l’Afrique, avec une transmission exponentielle. En l’absence de vaccin, car comme le signale actuellement l’OMS, les pays riches ont tendance à accaparer les stocks disponibles, il est probable que l’épidémie continue de sévir longtemps sur le continent africain.
Dans le monde, la barre des 100 millions de cas devrait être franchie, cette semaine, les Etats-Unis, pays le plus touché, approchant les 400 000 morts !
Ali Attar/afrik.com

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. le chaman dit :

    Très intéressant et article bien écrit.

  2. Ali dit :

    Un vaccin inutile pour 2 raisons: le virus mute et surtout, il y a plusieurs traitements pour en venir à bout !
    Prendre en otage 99.9% de la population pour .001% de cas c’est assez curieux de parler de pandémie, je dirais plutôt pLandemie

  3. Ali dit :

    Un zéro en trop

  4. Abdul dit :

    On écrit sur le vaccin, on parle du vaccin : Si le vaccin donne une immunité permanente, pas de problème… Si le vaccin doit être renouvelé, comme celui de la grippe, qui mute chaque année, je ne vois pas son utilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :