1er MAI: AMOUL VISA

Le Sénégal supprime le visa payant pour aider le tourisme
80555B~1_0.JPG
A partir de ce 1er mai, plus besoin de visa d’entrée pour venir au Sénégal. Le visa biométrique avait été introduit le 1er juillet 2013 au nom de la réciprocité et de la souveraineté. Une mesure populaire, mais qui a eu d’importantes répercussions sur le secteur du tourisme qui traverse cette année une crise particulièrement grave, d’où cette décision de faire machine arrière.
Le président Macky Sall l’avait dit : il faut avoir en politique le courage de revenir sur des décisions qui posent problème. Et avec l’instauration de ce visa d’entrée, les problèmes ne manquaient pas. Des difficultés pour le pré-enregistrement en ligne, souvent plus d’une heure d’attente à l’aéroport pour récupérer le précieux sésame et cette fâcheuse impression à l’arrivée pour certains touristes de ne pas être les bienvenus. Un comble dans le pays qui se prétend être celui de l’hospitalité.
Le visa était fixé à 50 euros, 200 euros pour une famille avec deux enfants, alors que la destination Sénégal est déjà chère à cause notamment de surtaxes sur les billets d’avion. « On se tirait une balle dans le pied dans un contexte ultra concurrentiel, explique Racine Sy, président du Syndicat patronal de l’industrie hôtelière. Si vous ajoutez, précise-t-il, les répercussions de la crise Ebola, notre offre qui n’est pas toujours à la hauteur, vous imaginez les conséquences ! » Selon plusieurs hôteliers, les taux d’occupation ont chuté de 30% à 80% cette saison. Plusieurs centaines d’employés ont été mis au chômage technique.
Dans ces conditions, la suppression du visa est perçue comme un ballon d’oxygène pour reprendre l’expression d’un hôtelier de Saint-Louis : « Cela nous redonne un peu de baume au cœur en ces temps difficiles. »
RFI

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Mercier brenda dit :

    esperons que cette mesure soit aussi valable pour les citoyens suisses

  2. Kankouran dit :

    Il me semble que la suppression du visa concerne tout le monde.

  3. REYSER dit :

    Cette suppression présente l’inconvénient de limiter à trois mois les séjours au Sénégal et l’attente à l’arrivée sera plus long contrairement à ce qui est dit.

  4. Joyce dit :

    Merci merci dieuredjef Sénégal!
    Bon rétablissement sur le secteur de tourisme.
    Mais il est également nécessaire de faire le nettoyage de plastique sacs et autre pollution (traffic).
    Et promotion a mon pays..pcque on connaît Gambia mais on sais rien de Sénégal.

  5. luc dit :

    Et maintenant les taxes sur les tickets d’avion.

  6. stephane dit :

    Finalement, le gouvernement à tenu parole,je fais mon Mea Culpa

  7. Kankouran dit :

    Les familles avec enfants dont coût du visa représentaient une grosse dépense, ceux qui viennent pendant leurs congés et ne restent que 15 jours ou 3 semaines en moyenne vont profiter de la suppression du visa. Pour ceux qui restent plus de 3 mois il suffit d’aller faire tamponner le passeport au bureau des étrangers, c’est ch…t et long mais quand on reste plus de 3 mois on a le temps.
    Mais c’est sûr que quand une mesure est prise il y a toujours des mécontents.

  8. Brucic75 dit :

    Pour REYSER : la limitation à trois mois existait déjà avec le visa. Au-delà, on doit demander une carte d’identité étranger (police des étrangers à Dieuppeul). En revanche, le président a fait un choix tout à fait honorable en reconnaissant son erreur. Et je salue complètement cette décision.

  9. eddy dit :

    c’est ni chiant ni long a Thiès ça va très vite, et puis c’est normal!!!!!!

%d blogueurs aiment cette page :